Badovini retrouve peu à peu la mémoire après sa lourde chute
Ayrton Badovini, BMW Motorrad Motorsport
Ayrton Badovini, BMW Motorrad Motorsport
Ayrton Badovini, BMW Motorrad Motorsport
Ayrton Badovini, BMW Motorrad Italia
Ayrton Badovini, BMW Motorrad Italia

Ayrton Badovini n'a pas été autorisé à prendre part à la Superpole et aux courses de Sepang, la faute à une lourde chute survenue durant la dernière séance d'essais libres, samedi midi, et dans laquelle sa tête a violemment heurté le sol.

Les examens réalisés à l'hôpital de Kuala Lumpur avaient confirmé une commotion cérébrale, à laquelle s'ajoutait une perte de mémoire des événements survenus durant trois jours. Impossible dans ces conditions de délivrer au pilote italien l'autorisation de courir, il fallait avant tout qu'il reprenne ses esprits et que son état s'améliore.

Comptes-rendus : Course 1 | Course 2

Après une nuit en observation, Ayrton Badovini était de retour dès dimanche dans le stand de son équipe. Avant tout pour saluer un team au chômage technique du fait de son absence, mais aussi pour garder un oeil sur les courses, dont il aurait dû prendre le départ depuis l'une des quatre premières lignes puisqu'il était sélectionné pour la Superpole 2.

"J'ai très mal au cou et au dos. J'ai pris un sacré choc. Heureusement, l'impact le plus fort, celui qui m'a fait perdre un peu la mémoire, a été bien absorbé par le casque," a expliqué le pilote italien au micro de Mediaset. "Je tenais à venir saluer mon équipe. Je pense qu'on aurait pu vivre un excellent week-end, malheureusement ça s'est fini comme ça."

Percuté par Matteo Baiocco alors qu'il se trouvait à l'intérieur d'un virage, Badovini refuse de tomber dans la polémique : "Je me souviens en partie [de l'accident] et j'ai pu revoir les images. Ce sont des accidents qui peuvent arriver, même si je ne pense pas que j'aurais coupé la trajectoire comme ça si j'avais loupé mon virage. Mais ça peut arriver, je n'ai aucun reproche à faire."

Engagé par l'équipe BMW Motorrad Italia depuis Aragón, Ayrton Badovini conserve la douzième place du Championnat malgré sa mésaventure.

 

partages
Guintoli reboosté par son meilleur week-end de la saison

Article précédent

Guintoli reboosté par son meilleur week-end de la saison

Article suivant

De Puniet - Une première et des déceptions à Sepang

De Puniet - Une première et des déceptions à Sepang