Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
33 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Bautista "détruit" et libéré après son retour à la victoire

partages
commentaires
Bautista "détruit" et libéré après son retour à la victoire
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
12 sept. 2019 à 13:00

L'Espagnol a dû combattre la douleur pour retrouver le chemin de la victoire au Portugal, où Jonathan Rea estime n'avoir gagné les deux autres courses qu'à la faveur d'une piste peu conventionnelle.

Álvaro Bautista a admis qu'il avait terminé le week-end de Portimão "détruit" bien qu'il y ait fait son retour à la victoire, s'imposant pour la première fois depuis Misano en juin. L'Espagnol, qui avait remporté les 11 premières courses de la saison, a perdu gros pendant l'été à cause notamment de plusieurs chutes qui l'ont fait descendre de la plus haute marche et ont permis à Jonathan Rea de prendre les rênes du championnat mais aussi une option sur le titre. Parmi les conséquences fâcheuses de ces accidents, Bautista a également dû composer avec une blessure de l'épaule dont les effets se font encore sentir.

Il y a deux mois, à Laguna Seca, un contact avec Toprak Razgatlioglu a en effet valu au pilote Ducati une blessure des ligaments dans l'épaule gauche. Contraint à l'abandon à cause de la douleur lors de la dernière course en Californie, il a ensuite pu profiter de la longue pause estivale pour tenter de se remettre, cependant les conséquences de cette blessure étaient encore palpables au Portugal lors de la reprise. Quatrième en Course 1, puis deuxième de la Course Superpole, il a dû attendre l'ultime épreuve dimanche pour réussir à faire main basse sur la victoire, non sans mal.

Lire aussi :

Avouant avoir ressenti plus d'émotions en passant la ligne d'arrivée que lorsqu'il a signé ses succès précédents, Álvaro Bautista a expliqué : "À ce moment-là, je me suis juste dit 'OK, j'ai gagné, mais je suis détruit'. Quand j'ai passé la ligne d'arrivée et que j'ai relâché la poignée [d'accélérateur], j'ai senti un poids [en moins], c'était comme 50 kg."

"J'avais très mal, alors l'émotion était étrange, parce que j'étais heureux mais dans le même temps je ressentais beaucoup de douleurs et une grande fatigue", admettait-il, ayant pu passer en tête dans le sixième tour puis peu à peu s'échapper. "Il est clair que ce week-end, il a fallu l'aborder différemment des autres. Je n'ai pas fait beaucoup de tours pendant les essais. À Magny-Cours, j'espère pouvoir faire l'inverse", soulignait-il.

Une piste "particulière" qui a aidé Rea

Alvaro Bautista, Aruba.it Racing-Ducati Team, Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team, Toprak Razgatlioglu, Turkish Puccetti Racing

Bien que battu en Course 2, Jonathan Rea a quitté le Portugal avec une avance encore plus grande au championnat, puisqu'il compte à présent 91 points de plus que son adversaire. Pour autant, le pilote nord-irlandais reste réaliste quant à sa performance et n'estime pas que Kawasaki a comblé son retard sur la Ducati, mais plutôt que la marque japonaise doit "réagir", et cite la nature "très particulière" de la piste de Portimão pour expliquer sa domination lors des deux premières courses.

"Je pense que cette piste est très particulière. Le pilote et le set-up peuvent vraiment faire la différence", commentait-il. "Mais sur des circuits conventionnels, je pense que nous aurons encore beaucoup de travail à faire. Comme je l'ai dit au début de la saison, cette moto [la Panigale V4 R] est la nouvelle référence en Superbike. Il faut que l'on réagisse."

"Continuons à travailler, mais ce qui est clair c'est que nous tirons le meilleur de notre moto chaque week-end et c'est parce que j'ai la meilleure équipe au monde chez KRT. Tout le monde travaille extrêmement bien, avec une mentalité positive. On sait que lorsque l'opportunité se présente on doit la saisir, et quand elle ne se présente pas, il faut juste que l'on fasse ce que l'on a fait [dimanche]. Mais cela ne m'a pas empêché d'avoir des glissades de l'avant en piste."

Avec Sebastian Fränzschky

Article suivant
Qualifs et départs, les clés des futurs progrès de Baz

Article précédent

Qualifs et départs, les clés des futurs progrès de Baz

Article suivant

Jeu Concours - Tentez de gagner une moto Suzuki avec Trace TV

Jeu Concours - Tentez de gagner une moto Suzuki avec Trace TV
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Algarve
Lieu Portimão
Pilotes Álvaro Bautista
Équipes Ducati Aruba.IT
Auteur Lewis Duncan