Bautista et Ducati sacrés après une longue attente en World Superbike

Álvaro Bautista n'a pas laissé passer sa chance à Mandalika, en Indonésie, où il a décroché dans la deuxième course le résultat nécessaire pour assurer le titre mondial.

Bautista et Ducati sacrés après une longue attente en World Superbike
Charger le lecteur audio

Alors qu'il reste un meeting à disputer cette saison, Álvaro Bautista s'est assuré la nuit dernière à Mandalika de décrocher son premier titre en World Superbike. Le pilote espagnol, déjà solide la veille dans la première course, a de nouveau terminé deuxième derrière le champion en titre Toprak Razgatlioglu qui, malgré sa victoire, n'a pu repousser davantage l'échéance. Le Turc a pourtant fait ce week-end tout ce qui était en son pouvoir, lui qui a également terminé premier de la course Superpole quelques heures auparavant.

En finissant deuxième ce dimanche, Bautista quitte l'Indonésie avec 66 points d'avance sur son plus proche poursuivant au championnat. Un écart désormais rédhibitoire qui lui garantit son premier titre mondial depuis son sacre en 2006 en 125 cc. C'est également la fin d'une longue attente de 11 ans en World Superbike pour Ducati, qui n'avait plus connu tel dénouement depuis le titre décroché par Carlos Checa en 2011. Le constructeur italien vit décidément une période faste, une semaine après le titre mondial de Pecco Bagnaia à Valence en MotoGP.

"Aujourd'hui avant [de courir], j'ai commencé à ressentir de la pression", reconnaît Bautista. "C'était difficile de gérer cette situation. Je savais que j'avais plus de courses [pour y parvenir], mais c'était ma première balle de match sans dépendre des autres pilotes. Il y avait davantage de pression sur moi, donc j'ai tout simplement essayé de ne pas faire d'erreurs. Je suis tellement heureux, car même avec la pression du championnat, on a pu faire du bon travail et décrocher le titre."

Après avoir mené le début de l'épreuve, Jonathan Rea a décroché la troisième place sous le drapeau à damier, lui qui n'était mathématiquement plus en lice pour le titre depuis samedi soir. Andrea Locatelli a devancé Axel Bassani pour la quatrième position tandis que Scott Redding, malheureux la veille, a placé la première BMW au sixième rang. Loris Baz a cette fois-ci terminé hors du top 10, à la 13e place. 

Indonesia WSBK - Mandalika - Course 2

P. Pilote Moto Temps
1 Turkey Toprak Razgatlioglu Yamaha -
2 Spain Álvaro Bautista Ducati 1.230
3 United Kingdom Jonathan Rea Kawasaki 2.825
4 Italy Andrea Locatelli Yamaha 7.595
5 Italy Axel Bassani Ducati 8.205
6 United Kingdom Scott Redding BMW 12.478
7 Spain Xavi Vierge Honda 15.245
8 United States Garrett Gerloff Yamaha 17.574
9 United Kingdom Alex Lowes Kawasaki 17.976
10 Italy Michael Rinaldi Ducati 19.698
11 Spain Xavi Forés Ducati 21.980
12 Netherlands Michael van der Mark BMW 22.218
13 France Loris Baz BMW 36.192
14 Malaysia Hafizh Syahrin Honda 41.465
15 Czech Republic Oliver Konig Kawasaki 44.142
16 Ireland Eugene Laverty BMW 45.600
17 Argentina Leandro Mercado Honda 50.490
  Kyle Smith Kawasaki  
  Japan Kohta Nozane Yamaha  
partages
commentaires

Razgatlioglu gagne à Mandalika, Bautista assure

Bautista : "J'ai prouvé que je pouvais battre Rea et Razgatlioglu"