BMW et le team Althea posent les bases avec de premiers essais

L'union entre Althea Racing et BMW a pris effet dès cette semaine, avec une première séance d'essais réunissant les nouveaux protagonistes de l'équipe : Jordi Torres et Markus Reiterberger.

Ces tests offraient également aux pilotes une première opportunité de travailler avec Jan Witteveen, nouveau Directeur technique de la structure. Un homme réputé et qui tentera de mettre son expérience au service de ce nouveau programme, en assurant à la fois le développement de la moto et le lien entre BMW et Althea.

Au terme de leurs deux jours de roulage (lundi et mardi), le circuit de Jerez rapporte un meilleur chrono (non-officiel) de 1'40.531 pour Reiterberger, à moins de quatre dixièmes du leader Jonathan Rea et seulement 23 millièmes de Tom Sykes. Quant à Jordi Torres, qui découvre la BMW S1000 RR, il a été chronométré en 1'41.002.

"On a fait du très bon travail," se félicite l'Espagnol, transfuge d'Aprilia. "On a cherché une solution à des problèmes rencontrés en début de séance et le fait que l'on ait trouvé la solution sur une moto qui nous est nouvelle signifie que l'on est sur la bonne voie. On a beaucoup à faire, mais on sera rapidement compétitifs. Je veux faire le maximum pour apprendre à piloter au mieux une moto complètement différente de celles que j'ai pilotées par le passé."

"Je suis heureux de la façon dont s'est conclu notre premier test," renchérit Markus Reiterberger. "Je me suis senti très bien avec toute l'équipe et avec ma BMW. J'ai été très rapide [mardi] mais on a beaucoup à faire pour progresser à tous les niveaux et pouvoir être compétitifs."

Un nouveau départ pour Althea

La première chose que Genesio Bevilacqua, team manager, tient à retenir pour sa part, ce sont les bonnes bases qui ont été posées cette semaine pour une équipe longtemps unie à Ducati : "C'est une nouvelle expérience qui commence pour le team Althea et, ces derniers jours, les pilotes et l'équipe ont travaillé ensemble pour la première fois. Nous avons tenté de tout de suite mettre en piste une moto qui convienne au style de pilotage de nos pilotes."

"Nous sommes positivement surpris par ces débuts, parce que les ingénieurs et les pilotes ont réalisé un excellent travail en permettant à Jordi et Reiti d'être rapides dès leurs premiers tours," souligne Bevilacqua. "Merci à BMW, car ils ont mis à notre disposition une plateforme de travail très intéressante qui nous permet, avec notre expérience, de travailler aisément."

"Je suis content, car nous avons créé une bonne base de départ," souligne également Jan Witteveen, non sans rappeler que ce n'était qu'une première étape : "Nous avons beaucoup de travail devant nous afin d'être beaucoup plus compétitifs à l'heure de débuter le championnat."

La trêve hivernale étant relativement courte en WSBK, le team Althea sera à nouveau en piste le 14 décembre, pour rouler une dernière fois avant la fin de l'année. Rendez-vous est pris à Vallelunga, pour une journée visant à tester de nouvelles pièces et des solutions électroniques en évolution afin de continuer à avancer autant que possible dans le développement de la BMW S1000 RR.

En attendant, les essais se poursuivent à Jerez cette semaine pour quelques autres équipes Superbike, ainsi que pour les MotoGP, entrées en scène ce mercredi.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Pilotes Jordi Torres
Équipes Althea Racing
Type d'article Résumé d'essais
Tags bmw, jerez, markus reiterberger