WRC
C
Rallye Monte-Carlo
22 janv.
-
26 janv.
Shakedown dans
15 Heures
:
42 Minutes
:
43 Secondes
13 févr.
-
16 févr.
Prochain événement dans
22 jours
Dakar
05 janv.
-
17 janv.
Événement terminé
Formule E
17 janv.
-
18 janv.
Événement terminé
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
23 jours
WEC
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
22 févr.
-
23 févr.
Prochain événement dans
31 jours
Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
50 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
57 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
43 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
57 jours

WSSP - Caricasulo a le dernier mot, Cluzel sur le podium

partages
commentaires
WSSP - Caricasulo a le dernier mot, Cluzel sur le podium
Par :
9 juin 2019 à 12:30

L’Italien a réalisé une fin de course stratégique qui lui a permis de s’imposer haut la main sur son coéquipier et le Français, qui a pour sa part réalisé une belle remontée après sa mauvaise qualification.

Tout au long de cette manche espagnole, ce sont sans surprise les coéquipiers Randy Krummenacher et Federico Caricasulo qui ont dominé les séances d’essais et les qualifications, mais bien d’autres étaient à leurs côtés et aux avant-postes, à l’image de Lucas Mahias, Hikari Okubo ou encore Thomas Gradinger. Jules Cluzel s’est montré légèrement décroché, et s’est d’ailleurs qualifié en huitième position, quand Krummenacher et Caricasulo s’adjugeaient respectivement la pole position et la seconde place sur la grille. La course s’annonçait donc très disputée, et n’a pas déçu.

Lire aussi :

Mahias et Cluzel se rattrapent d’Imola

À l’extinction des feux, Mahias réalisait le meilleur départ en virant en tête dans le premier virage. Le Français pouvait profiter de sa bonne qualification en troisième position, et se maintenir devant. Il avait logiquement dans sa roue Caricasulo et Krummenacher, et ces deux derniers n’attendaient que deux tours avant de passer. Mahias tentait de répliquer, mais se voyait alors doublé tour à tour par Raffaele de Rosa puis Thomas Gradinger. Qu’importe, il tenait le rythme durant les dix premiers tours avant de rendre les armes et de finir à une honorable sixième position.

De son côté, Cluzel remontait rapidement de sa huitième place sur la grille et affichait le meilleur tour en course. Après une belle bagarre avec son compatriote, tous deux restaient cette fois sur leurs roues, et l’incident d’Imola ne se répétait pas. Il devait cependant attendre quelques tours avant de définitivement s'emparer de la quatrième place et de remonter à toute allure sur les hommes de tête avant de les dépasser un par un. Leader à l’entame de l'antépénultième tour, le Tricolore devait finalement s’incliner en troisième position. "J’ai beaucoup aimé la course", déclarait-il l’arrivée. "Notre qualification hier a été désastreuse, et en partant huitième, j’ai cherché à revenir petit à petit. Nous nous sommes cherchés tout le week-end et avons trouvé une solution. Je remercie mon équipe, nous avons fait un pas en avant."

Son coéquipier, Corentin Perolari, a conclu cette sixième manche de la saison en neuvième position. Les autres Français ont eu moins de chance, puisque Jules Danilo a chuté en début de course, et que les deux wild-cards Loïc Arbel et Gaetan Matern n’ont pas vu le drapeau à damier.

Caricasulo stratégique

Longtemps intégrés à un groupe de sept, les leaders ont fini par creuser l’écart à dix tours de l’arrivée, laissant Gradinger et De Rosa se battre pour la quatrième place, remportée par l’Autrichien à quelques encablures de l’arrivée.

Cramponné en seconde position, Caricasulo a sonné la charge quatre tours avant la fin de la course, et s’est défait de Cluzel pour creuser un écart allant jusqu’à presque une seconde. "Je suis content, j’ai réalisé une course stratégique", a-t-il expliqué. "La course s’est faite en groupe et le rythme était lent, mais dans les deux ou trois derniers tours j’ai essayé de mettre quelqu’un entre moi et mon coéquipier, cela n’a pas été facile, et j’ai attaqué au maximum comme s’il s’agissait d’une qualification."

Impérial, il n’a laissé aucune chance à ses adversaires et à Krummenacher, qui semblait pourtant parti pour s’imposer. Le Suisse a conclu la course au second rang, et a ainsi ajouté un sixième podium en six courses à son compteur. "Cette deuxième place est un bon résultat, nous n’avons d’ailleurs jamais fait pire que deuxièmes cette saison", a-t-il commenté. "Caricasulo a attaqué au maximum et je n’ai pas pu le suivre. Je dois travailler sur moi-même et sur ma forme physique, qui n’est pas la meilleure. J’ai eu des problèmes au bras et vais travailler dessus en vue de Misano."

Au terme de la manche de Jerez, Krummenacher est toujours en tête du championnat avec 17 et 41 points d’avance sur Caricasulo et Cluzel. Okubo et De Rosa sont presque à égalité et clôturent le top 5 à 76 et 77 points du Suisse.

Spain Supersport - Jerez - Course

1 Italy Federico Caricasulo Yamaha 32'50.971
2 Switzerland Randy Krummenacher Yamaha 0.968
3 France Jules Cluzel Yamaha 1.346
4 Austria Thomas Gradinger Yamaha 3.494
5 Italy Raffaele De Rosa MV Agusta 3.778
6 France Lucas Mahias Kawasaki 5.156
7 Japan Hikari Okubo Kawasaki 17.412
8 Spain Isaac Viñales Yamaha 18.807
9 France Corentin Perolari Yamaha 19.124
10 Hungary Peter Sebestyén Honda 20.775
11 Estonia Hannes Soomer Honda 26.792
12 Belgium Loris Cresson Yamaha 29.053
13 Italy Ayrton Badovini Kawasaki 32.228
14 Spain María Herrera Yamaha 35.983
15 Netherlands Rob Hartog Kawasaki 54.011
16 Germany Christian Stange Honda 54.150
17 Spain Nacho Calero Kawasaki 1'03.474
18 Netherlands Jaimie Van Sikkelerus Honda 1'03.493
19 Italy Michael Canducci Yamaha 1'19.274
20 Italy Gianluca Sconza Honda 1'22.951
Nc Netherlands Glenn van Straalen Kawasaki  
Nc France Gaetan Matern Kawasaki  
Nc Hungary Alen Gyorfi Yamaha  
Nc Spain Borja Quero Yamaha  
Nc France Loic Arbel Yamaha  
Nc United Kingdom Kyle Smith Kawasaki  
Nc France Jules Danilo Honda  
Nc Italy Federico Fuligni MV Agusta  

Article suivant
Pénalisé pour son action sur Lowes, Rea partira dernier

Article précédent

Pénalisé pour son action sur Lowes, Rea partira dernier

Article suivant

Bautista à terre, Rea en difficulté, van der Mark en profite

Bautista à terre, Rea en difficulté, van der Mark en profite
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Jerez
Catégorie SSP Course
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Jules Cluzel , Federico Caricasulo
Équipes GMT94
Auteur Charlotte Guerdoux