Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
39 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
3 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Carrasco ne se ferme pas de portes, mais aimerait rester en Superbike

partages
commentaires
Carrasco ne se ferme pas de portes, mais aimerait rester en Superbike
Par :
30 juil. 2019 à 10:06

La Championne du monde Supersport 300 a décidé de rejouer son titre cette saison, se sentant en parfaite harmonie avec son équipe et sa machine. Si elle espère que cela va durer et lui permettre de changer de catégorie l’an prochain, en pratique elle ne sait pas encore où elle sera.

Ana Carrasco a connu une année 2018 incroyable en devenant la première femme de l’Histoire des courses moto de vitesse à décrocher un titre mondial. Nombreux l’avaient alors imaginée passer en Supersport 600 ou revenir, pourquoi pas, en Moto3 ou même en Moto2. Pourtant, la signature de son contrat 2019 s’était fait attendre, et elle avait finalement fait le choix de rester une saison de plus en Supersport 300, annonçant son programme en début d'année seulement. L’histoire semble se répéter cette saison puisqu'à l'heure d'entrer dans la pause estivale, la pilote Kawasaki ignorait toujours de quoi serait fait son année 2020, alors qu'elle est actuellement dans la course au titre pour une seconde année consécutive et qu'il ne reste que trois manches à disputer.

"Je ne sais rien pour l’an prochain, car ce n’est pas mon but", assurait-elle, interrogée à ce sujet par Motorsport.com en marge de la dernière course en date. "Je pense au championnat et à terminer à la meilleure place possible. Nous verrons ensuite ce que nous ferons l’année prochaine. Il est évident que je veux continuer à progresser, mais nous avons besoin d’être sûrs de ce que nous faisons et changer [de catégorie] lorsque nous penserons être prêts pour cela. Bien sûr, pour effectuer le changement nous devons attendre Kawasaki, mais je ne sais pas s’ils feront une autre moto ou non. Je ne sais pas assez de choses, donc pour le moment nous devons travailler pour essayer de gagner le titre et ensuite nous verrons."

Lire aussi :

Toutefois, si elle ne sait pas encore si Kawasaki renouvellera son contrat et, si c’est le cas, dans quelle catégorie, la jeune femme a une idée précise de la façon dont elle voit cette saison 2020. Heureuse dans son équipe actuelle, elle reconnaît ressentir "l’envie de continuer" et ne pas vouloir "changer grand-chose", tout en ayant conscience que les choses ne sont jamais aussi simples dans ce milieu. "Actuellement je suis très contente en World Superbike avec l’équipe et Kawasaki", confirme-t-elle. "Mais on ne sait jamais, donc je vais essayer de donner le meilleur de moi-même pour essayer de gagner, et ensuite nous verrons les options pour l’an prochain."

Il est vrai qu’outre son équipe en SSP300, la pilote de 22 ans est totalement intégrée à la structure Kawasaki dans sa totalité, et parmi elle figurent ses représentants de la catégorie Superbike, dont le quadruple Champion du monde en titre Jonathan Rea ainsi que son coéquipier Leon Haslam. Ces derniers lui prodiguent donc de précieux conseils qui sont une chance pour progresser et espérer monter à son tour les échelons.

"Pour moi, partager la même équipe c'est parfait, car le team est vraiment bien, ils ont beaucoup d’expérience avec les meilleurs pilotes", explique-t-elle. "Bien sûr, cela m’aide beaucoup d’être proche de Johnny et aussi de Leon, car je peux beaucoup apprendre d’eux. Et puis Johnny est pour moi l’un des meilleurs pilotes au monde. C’est bien pour moi de bénéficier de tout ce qu’il me dit, de voir comment il travaille. C’est bien pour moi et cela m’aide à être meilleure."

Lire aussi :

Reste que pour le moment, aussi douée soit-elle, Carrasco est toujours dans le flou concernant son avenir. Celui-ci devrait vraisemblablement se faire en Superbike, mais son parcours inachevé en Moto3 est toujours dans un coin de sa tête. "Je suis certaine que si j’allais en Moto3 avec une bonne équipe et une bonne moto je pourrais me battre pour le titre", commente-t-elle. "Je sais cela, mais c’est difficile de trouver la bonne opportunité. Actuellement je suis plus concentrée sur le Superbike, car j’ai trouvé une bonne équipe et une bonne moto. J’ai tout ce que je veux autour de moi, donc c’est difficile d’en sortir. Je préfère continuer ici car je profite. Peut-être qu’à l’avenir je changerai quelque chose."

Propos recueillis par Lewis Duncan

Article suivant
Bautista a eu des discussions avec Honda pour 2020

Article précédent

Bautista a eu des discussions avec Honda pour 2020

Article suivant

Ducati : Les chances de garder Bautista "réduites à peau de chagrin"

Ducati : Les chances de garder Bautista "réduites à peau de chagrin"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Leon Haslam , Jonathan Rea , Ana Carrasco
Équipes Kawasaki Racing Team
Auteur Charlotte Guerdoux