Chute et mauvaise stratégie pour Guintoli

Sylvain Guintoli a enregistré aux Pays-Bas son plus faible résultat depuis l'entame de la saison, ne sauvant qu'une onzième place en seconde manche.

Chute et mauvaise stratégie pour Guintoli
Chute de Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Honda WSBK Team, Sylvain Guintoli, Pata Yamaha et Nicky Hayden, Honda WSBK Team
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha sur la grille
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha

Encore une fois, le Français et sa Yamaha ont su briller en Superpole, égalant la deuxième place déjà décrochée en Aragón il y a deux semaines. S'il n'a jamais manqué le top 5 des qualifications depuis le début du championnat, Guintoli peine toutefois à concrétiser en course et ce fut à nouveau le cas sur l'intransigeante piste d'Assen.

La première course avait pourtant bien démarré pour le Champion du monde 2014, qui a immédiatement commencé à se battre dans le groupe de tête. Il a toutefois été le premier à chuter, dans le cinquième tour, enregistrant ainsi son premier abandon de la saison.

"Bien entendu, je suis déçu du résultat de la première course", reconnaissait-il. "J'ai attaqué très fort pour être dans le groupe de tête et dans mon dernier tour j'étais d'ailleurs en train de rattraper Jonathan [Rea] et Tom [Sykes]. Le vent soufflait très fort, surtout dans le virage n°3 où il relevait la moto. Je suis entré un peu plus vite que dans le tour précédent et j'ai perdu l'avant très, très tôt."

"J'ai tenté ma chance et ça n'a pas fonctionné cette fois. Ce sont des choses qui arrivent en course", constatait Sylvain Guintoli avec philosophie, bien décidé à se rattraper le lendemain. Las, les humeurs de la pluie en ont décidé autrement, puisque la piste est restée humide plus longtemps que le pilote l'avait prévu, faisant de sa stratégie d'opter pour un pneu arrière intermédiaire un mauvais choix.

"Les conditions étaient vraiment changeantes. Je pensais que la piste s'assècherait beaucoup plus vite, parce que normalement ça sèche vite ici", souligne le Français, vainqueur à Assen en 2012 et 2014. "Je pensais donc que les pneus intermédiaires seraient bons pour le premier tour, mais ça n'a pas été le cas et j'ai eu du mal."

"Le plan, c'était de réaliser une bonne performance dès le départ avec les pneus intermédiaires, puis de passer aux slicks, mais malheureusement, j'ai perdu beaucoup, beaucoup de temps pendant les 5 premières minutes de la course, je n'arrivais pas à avoir la moindre chaleur dans le pneu arrière. Cela m'a poussé à modifier ma stratégie parce que j'avais perdu énormément de temps et que je ne pouvais pas me permettre de m'arrêter aux stands. C'est, malheureusement, un pari qui n'a pas fonctionné", constate le pilote Yamaha.

En ne marquant que cinq points à Assen, Sylvain Guintoli rétrograde au huitième rang du championnat, dépassé par Nicky Hayden et Jordi Torres. Les écarts restent toutefois très serrés, puisqu'il ne compte que 9 points de retard sur le top 5.

partages
commentaires
Championnat - Rea commence à faire le trou

Article précédent

Championnat - Rea commence à faire le trou

Article suivant

WSS - Course surprise à Assen !

WSS - Course surprise à Assen !
Charger les commentaires