WSBK
31 juil.
Événement terminé
07 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
SBK Warm-up dans
04 Heures
:
30 Minutes
:
30 Secondes
02 oct.
Prochain événement dans
11 jours
C
Estoril
16 oct.
Prochain événement dans
25 jours

WSS - Coup double pour Cluzel qui se replace au championnat !

partages
commentaires
WSS - Coup double pour Cluzel qui se replace au championnat !
Par :

S'il avait dû patienter un an et demi avant de renouer avec la victoire à Assen, l'Auvergnat a doublé la mise ce week-end à Imola.

Jules Cluzel, NRT, fête sa victoire sur le podium
Jules Cluzel, NRT
Podium : le vainqueur Jules Cluzel, NRT, le deuxième Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Jules Cluzel, NRT
Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Raffaele De Rosa, MV Agusta Reparto Corse by Vamag
Raffaele De Rosa, MV Agusta Reparto Corse by Vamag
Sandro Cortese, Kallio Racing
Sandro Cortese, Kallio Racing
Sandro Cortese, Kallio Racing
Randy Krummenacher, BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team
Randy Krummenacher, BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team
Anthony West, EAB Antwest Racing
Anthony West, EAB Antwest Racing
Anthony West, EAB Antwest Racing
Niki Tuuli, CIA Landlord Insurance Honda
Niki Tuuli, CIA Landlord Insurance Honda
Lucas Mahias, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Lucas Mahias, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Luke Stapleford, Profile Racing
Hikari Okubo, Kawasaki Puccetti Racing

La cinquième manche du Supersport aura tenu d'une véritable course à éliminations. D'abord en qualifications, lorsque Lucas Mahias a signé une nouvelle pole position cruciale pour se rassurer, alors que le Français ne disposait avant cette manche que d'une petite unité d'avance sur Randy Krummenacher au championnat, et de sept sur Sandro Cortese.

Disputée dans des conditions météo versatiles, avec l'apparition de la pluie en toute fin de séance, la Superpole a livré une grille pour le moins baroque. À vrai dire, seul Mahias semblait être l'élément logique en pointant à la première place.

D'ailleurs, le coup semblait parfait pour le pilote Yamaha samedi soir, puisque ses deux plus proches rivaux au général ne figuraient pour leur part qu'aux neuvième (Cortese) et 11e (Krummenacher) positions.

Pas de départ pour Sofuoglu

Avec Jules Cluzel et Kenan Sofuoglu − qui n'a finalement pas pris le départ (une promesse faite à sa famille) de ce qui devait être la dernière course de sa carrière − à ses côtés sur la première ligne de la grille, Mahias a donc eu les coudées franches pour la course.

Mais tout ne s'est pas passé comme prévu pour le Champion en titre. Il a d'abord eu fort à faire avec son compatriote Cluzel, qui l'a passé dès le premier tour à l'approche de Tosa. Une prise de pouvoir momentanée alors que l'Auvergnat allait céder sur les coups de boutoir de Mahias dans le troisième tour.

Derrière les deux pilotes tricolores, Massimo Roccoli a été la surprise du début de course, en réalisant un départ canon pour gagner quatre positions et pointer à la troisième place. Las, l'Italien n'a pas préservé longtemps sa position face à des pilotes intrinsèquement plus rapides que lui et avides de refaire leur retard. Et notamment de Federico Caricasulo, qui une fois débarrassé de son compatriote, s'en allait mettre la pression sur Cluzel et parvenait à prendre l'avantage au prix d'un freinage osé dans la Variante Bassa au quatrième tour.

Le pilote Yamaha a pu dès lors se lancer à la poursuite de son coéquipier, jusqu'à ce que ce dernier commette une faute dans le cinquième tour. Mahias a néanmoins pu repartir, le couteau entre les dents, pour amorcer une remontée depuis la 20e position.

Mais il était dit que cette course à Imola ne reviendrait pas à un pilote Yamaha. Caricasulo y est en effet allé aussi de son erreur dans le septième tour, laissant Cluzel retrouver la tête de la course. Une position dont il n'a pas été délogé jusqu'au drapeau à damier.

Tout juste Caricasulo, qui était reparti en quatrième position suite à son écart et s'était ensuite fendu d'une belle remontée jusqu'en deuxième position, a tenté de porter l'estocade une nouvelle fois dans la Variante Bassa dans la dernière boucle.

Le Transalpin a finalement terminé deuxième devant son public, derrière un Cluzel qui décroche ainsi sa deuxième victoire consécutive après celle d'Assen il y a trois semaines. "Comme à Assen, je n'étais pas le plus rapide, mais au final je gagne quand même", a expliqué après la course le natif de Montluçon. "C'est une sensation incroyable, et je suis très fier de cela. Je ne pense pas au championnat, je veux juste prendre un maximum de plaisir et faire de mon mieux, sans faire de choses stupides. La course est ensuite allée dans mon sens, et j'ai juste essayé de rester concentré pour pouvoir m'échapper dans les derniers tours."

Caricasulo devance de son côté sur la ligne d'arrivée Raffaele de Rosa, qui a réalisé une course fantastique, marquée par un sublime départ de la dixième à la cinquième position en début d'épreuve, au même titre que Cortese, qui finit quatrième après s'être élancé depuis le neuvième emplacement sur la grille.

Krummenacher prend la tête du championnat

Randy Krummenacher doit pour sa part se contenter de la cinquième place, un résultat qui doit rassurer Mahias qui a véritablement limité les dégâts en Émilie-Romagne et demeure deuxième du championnat, à deux points justement de Krummenacher (79 points pour le Français contre 81 en faveur du Suisse). Le Français termine en effet à la huitième place, derrière Anthony West et Nikki Tuuli, et devant Luke Stapleford et Hikari Okubo, qui complètent le top 10.

Le dénouement de cette cinquième manche de l'année permet à présent d'avoir un championnat particulièrement resserré aux avant-postes, puisque le top 5 se tient désormais en seulement 12 points. De quoi renforcer encore un peu plus l'importance de la prochaine manche, qui se déroulera à Donington dans deux semaines.

 WSS - Imola

Pos. Pilote Moto  Temps/Écart
1  Jules Cluzel Yamaha 31'53.653
2  Federico Caricasulo Yamaha 0.363
3  Raffaele de Rosa  MV Agusta 0.906
4  Sandro Cortese  Yamaha 0.990
5  Randy Krummenacher Yamaha 14.270
6  Anthony West Kawasaki 15.844
7  Niki Tuuli Honda 16.199
8  Lucas Mahias Yamaha 16.200
9  Luke Stapleford Triumph 18.471
10  Hikari Okubo Kawasaki 20.206
11  Rob Hartog Kawasaki 21.416
12  Thomas Gradinger Yamaha 21.765
13  Loris Cresson Yamaha 21.880
14  Andrew Irwin Honda 38.549
15  Nicola Morrentino  Kawasaki 39.697
16  Hannes Soomer Honda 40.782
17  Peter Sebestyen  Kawasaki 44.704
18  Michael Canducci  Kawasaki 46.636
19  Alfonso Coppola Yamaha 46.884
20  Lorenzo Gabellini       Yamaha 47.993
21  Michael Canducci Kawasaki 49.707
22  Wayne Tessels Kawasaki 1'06.231
23  Stefan Hill Triumph 1'11.327
24  Kyle Smith Honda 1'11.460
Ab.  Marco Malone Kawasaki 9 tours
Ab.  Eemeli Lahti Suzuki 12 tours
Ab.  Jaimie van Sikkelerus Honda 13 tours
Ab.  Massimo Roccoli Yamaha 14 tours
Ab.  Ayrton Badovini MV Agusta 15 tours
Ab.  Kenan Sofuoglu Kawasaki  
Ab.  Javier Iturrioz Kawasaki  
Imola - Course 2 : ce qu'ont dit les pilotes

Article précédent

Imola - Course 2 : ce qu'ont dit les pilotes

Article suivant

Les plus belles photos du week-end Superbike à Imola

Les plus belles photos du week-end Superbike à Imola
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Imola
Catégorie SSP - Course
Lieu Imola
Auteur Willy Zinck