EL2 - Davies retrouve son rythme de 2016 à Imola

partages
commentaires
EL2 - Davies retrouve son rythme de 2016 à Imola
Par : Willy Zinck
12 mai 2017 à 13:53

Après une première séance lors de laquelle il s'était incliné face à Rea, le pilote Ducati s'est rappelé au bon souvenir du Superbike en réalisant, et de loin, le meilleur chrono de la première journée à Imola.

Chaz Davies, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team, Chaz Davies, Ducati Team, Ernesto Marinelli, directeur du projet Ducati Superbike
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Xavi Fores, Barni Racing Team

Si la première séance d'essais libres ce matin a permis aux pilotes du plateau Superbike de retrouver leurs repères sur le circuit Enzo e Dino Ferrari d'Imola, les choses sérieuses ont enfin commencé cet après-midi avec les EL2.

En effet, ce second acte du vendredi donne droit, pour les plus rapides, à une qualification directe pour la Superpole 2. Et autant dire que les places sont chers, avec seulement dix places disponibles, soit moins de la moitié des engagés ce week-end !

Les pilotes sont donc repartis sur les coups de 14h30 avec la ferme intention de tirer le meilleur profit des conditions climatiques plus favorables à la performance avec une hausse du mercure d'environ six degrés par rapport à la matinée, offrant un meilleur niveau d'adhérence théorique aux machines.

Leon Camier et Eugene Laverty ont été les premiers à améliorer leurs chronos, renforçant ainsi leurs positions dans le top 10. Le dernier cité, qui venait d'accéder à la huitième position au détriment de Jordi Torres, tentait de pousser son avantage en amorçant un second tour lancé.

Chutes pour Laverty et Forès

Las, le pilote britannique confondait vitesse et précipitation en essayant de dépasser Alex Lowes, manquant son freinage avant de tirer tout droit à la chicane de la Variante Alta et de chuter dans l'herbe. 

Cet accident, ajouté à celui de Xavi Forés dans le virage 2 quelques secondes plus tôt (le second de la journée pour l'Espagnol après celui survenu lors EL1), amenait la Direction de course à brandir le drapeau rouge pour quelques minutes, le temps que les commissaires de piste écartent tout danger sur le tracé italien.

 

Après ce faux départ, les pilotes sont finalement repartis dans leur chasse au chronomètre. Deuxième ce matin avec exactement le même chrono que Tom Sykes, Chaz Davies apportait l'amélioration la plus notable dans le premier quart d'heure, réduisant son écart face à Jonathan Rea d'un quart de seconde à seulement quelques centièmes.

Le Gallois ne relâchait pas la pression et continuait sur un énième tour lancé pour enfin prendre l'avantage sur le pilote Kawasaki, avec un chrono de 1'46"854, sous les yeux de Gigi Dall'Igna. Au-delà du meilleur temps provisoire du pilote Ducati, très à l'aise ici vainqueur des deux courses l'an passé, celui-ci venait de mener cinq tours à un rythme très élevé, autour de la barre des 1'47. De bon augure en vue de la course.

Rea tentait de répliquer quelques minutes plus tard. Mais si le leader du championnat parvenait à abaisser son temps personnel, cela n'était pas suffisant pour reprendre la première position à Davies, le numéro 1 se rapprochant tout de même à 87 millièmes de seconde.

Au-delà du couperet de la dixième place, Leandro Mercado donnait le meilleur de lui-même pour intégrer le top 10. Trop peut-être, alors que l'Argentin voyait l'un de ses tours rapides annulés après que celui-ci ait dépassé les limites de la piste. Le pilote Aprilia n'en perdait pas pour autant sa motivation et repartait tête baissée dans la bataille, et parvenait enfin prendre la huitième place.

Une persévérance dont Nicky Hayden payait les frais, l'Américain sortant du top 10 pour chuter à la 12e position, derrière Alex Lowes qui améliorait à son tour. Plusieurs pilotes présents dans la seconde partie du tableau réussissaient d'ailleurs à descendre leurs chronos, sans toutefois atteindre la vitesse nécessaire à l'accession directe à la Superpole 2.

Davies survole les EL2

En tête de la hiérarchie, Davies ne se reposait pas sur ses lauriers malgré sa première place provisoire. Passée la mi-séance, le Gallois repartait ainsi pour un nouveau run et enfonçait le clou face aux pilotes Kawasaki, avec un temps de 1'46"422 puis 1'46"229, plus rapide de plus d'une demi-seconde que Rea.

Une marque que Rea allait tenter de battre dans le dernier tiers de la séance, à grand renfort d'attaque et de freinages tardifs. Le Nord-Irlandais se faisait peur à Tosa (virage 7), avec une belle ruade de sa Ninja ZX-10RR.

 

Sykes gagnait lui aussi en vitesse alors qu'on abordait le dernier tiers de ces EL2, le Champion du monde 2013 demeurant néanmoins à la troisième place, toujours au-delà de la barre des 1'47, que seuls Davies et Rea étaient parvenus à franchir jusqu'ici.

Marco Melandri progressait également dans le money time, mais pas suffisamment pour viser mieux que la quatrième place et venir s'immiscer parmi les trois hommes de tête. Le pilote italien était suivi par Xavi Forès, qui malgré l'absence d'amélioration conservait sa cinquième place, devant Camier et Michael van der Mark, seul représentant de Yamaha qualifié directement pour la Superpole 2.

Nouvelle Superpole 1 pour les Honda

Son coéquipier Alex Lowes s'inviter dans les derniers instants à la sixième place, deux crans devant son coéquipier Van der Mark, alors que les pilotes Aprilia Leandro Mercado et Eugene Laverty bouclaient le top 10.

Jordi Torres, malgré un dernier tour lancé, se voyait par conséquent rejeté en 11e position, devant les deux Honda de Nicky Hayden et Stefan Bradl, qui ont une nouvelle fois échoué à se qualifier directement pour la Superpole 2.

WSBK - Imola - Temps combinés (EL1 + EL2)

Pos.PiloteMotoTrsChrono/écarts
1 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 45 1'46.229 
2 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 44 0.465
3 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 43 0.896
4 italy Marco Melandri  Ducati 45 0.962
5 spain Xavi Forés  Ducati 28 1.633
6 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 40 1.860
7 united_kingdom Leon Camier  MV Agusta 33 1.872
8 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 47 2.036
9 argentina Leandro Mercado  Aprilia 46 2.055
10 ireland Eugene Laverty  Aprilia 34 2.083
11 spain Jordi Torres  BMW 45 2.105
12 united_states Nicky Hayden  Honda 41 2.312
13 germany Stefan Bradl  Honda 44 2.537
14 spain Román Ramos  Kawasaki 49 2.626
15 switzerland Randy Krummenacher  Kawasaki 48 3.032
16 san_marino Alex de Angelis  Kawasaki 38 3.331
17 italy Riccardo Russo  Yamaha 40 3.379
18 italy Ayrton Badovini  Kawasaki 31 3.411
19 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 36 3.615
20 czech_republic Ondrej Jezek  Kawasaki 40 3.787
21 italy Raffaele De Rosa  BMW 22 4.065
Article suivant
EL1 - Rea reprend ses bonnes habitudes

Article précédent

EL1 - Rea reprend ses bonnes habitudes

Article suivant

Face à un Davies survolté, Rea a déjà la course dans le viseur

Face à un Davies survolté, Rea a déjà la course dans le viseur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Imola
Lieu Imola
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé d'essais libres