Davies satisfait de son rythme en pneus usés

Si le pilote Ducati a dominé cette première journée en réalisant une meilleure référence près d'une demi-seconde plus rapide que le temps de Rea, c'est bien le rythme de sa machine en pneus rodés qui a convaincu le Gallois.

Sa déconvenue lors de la Course 1 à Assen et la frustration légitime qui en a découlé aurait pu déstabiliser Chaz Davies. Mais le pilote britannique n'est pas du genre à se laisser aller et à baisser les bras devant la difficulté, comme il l'a brillamment démontré vendredi à Imola.

Alors que le pilote Ducati semble depuis le début de l'année être l'homme le plus à-même de contester la domination de Jonathan Rea, son abandon lors de la première manche aux Pays-Bas l'a fait rétrograder derrière Tom Sykes au championnat.

Pas de quoi démoraliser Davies, qui est reparti au charbon aujourd'hui, sans doute porté aussi la ferveur du public italien, alliée à la proximité des quartiers de Ducati, situés dans la banlieue de Bologne. "Le fait de courir en Italie, si près du siège de Ducati, est quelque chose de spécial", explique le numéro 7. "Les supporters nous donnent un surplus de motivation pour bien faire."

Progrès entre les deux séances

Sur un circuit où il avait réalisé un carton plein l'an passé, en signant deux brillantes victoires après avoir mené de bout en bout, le Gallois a semblé pourtant être le premier surpris par sa vélocité. "Je suis surpris, en fait, par mon temps très rapide", s'étonne-t-il, avant de revenir sur les modifications apportées sur sa Panigale entre les deux séances d'essais libres du jour. "Mais ce matin, cela ne s'est pas si bien passé, et j'ai fait quelques changements au niveau des pneus et des réglages lors des Essais Libres 2, ce qui nous a permis de faire un bond en avant."

En embuscade à l'issue des EL1, Davies a donc fini par trouver la clé et a survolé la deuxième séance pour s'adjuger le meilleur temps de la journée, avec une marge des plus confortables sur Rea.

Mais le réel motif de satisfaction n'est pas là pour le pilote Ducati, qui ne compte pour l'heure qu'une seule et unique victoire cette saison. Au-delà de la vitesse pure, c'est le comportement de sa machine en pneus usés qui a fait la joie du Gallois cet après-midi. "Nous avons fait un bon temps au tour, mais la chose la plus importante est notre rythme en pneus usés", explique-t-il. "Il est vraiment proche de notre meilleur tour. Mais nous devons encore progresser dans quelques secteurs."

Sur le papier, Davies et Ducati détiennent donc tous les ingrédients nécessaires pour concurrencer Rea à Imola, et se donner de l'espoir au championnat. Mais la partie ne sera sans doute pas aisée demain, sachant que les Kawasaki parviennent souvent à hausser le ton en course. Il faudra donc gommer les erreurs de pilotage (Aragón) et les problèmes de fiabilité (Assen) pour espérer franchir la ligne d'arrivée en vainqueur dès demain.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Imola
Sous-évènement Essais Libres - Vendredi
Circuit Imola
Pilotes Chaz Davies
Équipes Ducati Team
Type d'article Réactions