Présentations WSBK 2017
Dossier

Présentations WSBK 2017

Pour Davies, le titre est une étape préliminaire avant le MotoGP

partages
commentaires
Pour Davies, le titre est une étape préliminaire avant le MotoGP
Par : Willy Zinck
8 févr. 2017 à 15:18

Le pilote gallois, passé tout près du sacre ces deux dernières saisons en Superbike, fait plus que jamais office de favori cette saison.

Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
La moto de Chaz Davies, Ducati Team
La moto de Chaz Davies, Ducati Team
Marco Melandri et Chaz Davies, Ducati Team avec l'équipe
Marco Melandri et Chaz Davies, Ducati Team
Marco Melandri et Chaz Davies, Ducati Team
Marco Melandri et Chaz Davies, Ducati Team
Marco Melandri et Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati
Chaz Davies, Ducati
Chaz Davies, Ducati
Chaz Davies, Ducati

Chaz Davies a débuté l'année 2017 comme il avait terminé celle de 2016 : en trombe. Vainqueur des six dernières courses du précédent exercice - un record -, le pilote britannique a montré lors des essais, qu'il n'avait rien perdu de sa superbe.

Crédité du meilleur temps sur le circuit de Portimão, où il a devancé ses deux plus proches adversaires, les Aprilia d'Eugene Laverty et de Lorenzo Savadori de deux dixièmes, celui qui a terminé la saison 2016 à la troisième place du championnat espère bien viser le titre cette année au guidon de la nouvelle Panigale R.

Fort de ses récentes performances, le Gallois ne perçoit cependant un sacre en Superbike non pas comme une finalité, mais plutôt comme un tremplin pour une présence régulière en MotoGP, discipline qu'il a déjà goûtée il y a dix ans en prenant part à trois courses. "Bien sûr, si j’atteins mon objectif, celui d’être champion du monde Superbike, je pense que ce sera le moment parfait pour aller en MotoGP car je suis sur le point d’avoir 30 ans", explique le pilote Ducati, qui rentrera dans la trentaine ce vendredi.

À l'aube de sa sixième saison en Superbike, et avec 20 victoires à son actif, Davies jouit d'un pedigree qui selon lui pourrait rendre son profil attrayant pour bon nombre d'équipes dans la catégorie reine. "Tout le monde n’a d’yeux que pour les jeunots en MotoGP, mais je pense que j’ai l’équilibre et l’expérience, je suis un meilleur pilote ne serait-ce que par rapport à il y a deux cinq ou dix ans. J’adorerais donc avoir cette opportunité, […] la chose importante quand vous êtes pilote, c’est de vouloir se lancer de nouveaux challenges. Je pense être le pilote le plus rapide en Superbike, et l’étape suivante est donc de rejoindre le plateau MotoGP."

Manque de régularité

Mais pour viser le titre cette année, Davies devra trouver ce surplus de constance qui lui a parfois fait défaut l'an passé, et lui a été préjudiciable dans la lutte pour le titre. En effet, bien qu'ayant été le pilote à avoir décroché le plus de victoires l'an passé (11 succès), et qu'il est le seul à s'être imposé avec la Panigale R, Davies n'a terminé qu'à la troisième place.

Une place que le patron de l'équipe, Stefano Cecconi, a lui-même jugée comme"ne rendant peut-être pas complètement justice" à ses résultats. Selon Davies, tout cela n'est affaire que de malchance, le pilote Ducati estimant que le vent pourrait très vite tourner en sa faveur cette saison : "[L’équipe qui aura] le meilleur package, ce sera nous, ainsi que Kawasaki. [La clé c’est] la régularité […] mais aussi un peu de chance parfois. Par le passé Johnny a fait de grosses erreurs sur les courses, mais il est resté sur la moto, je ne sais pas comment, peut-être que quelqu’un le retenait […] mais cela peut changer la saison si rapidement. Lors de chacune des deux dernières saisons, il a fait deux ou trois grosses erreurs, je pense donc qu’il faut avoir un peu de chance."

Reste que les essais de présaison ont été fructueux pour l'équipe Aruba.it, qui a entrepris un lourd travail sur les suspensions, l'échappement, mais aussi l'hydraulique afin d'augmenter le niveau d'adhérence à l'arrière de la moto, et de faciliter son maniement en général.

Preuve du bon travail réalisé par l'équipe, Davies peut se targuer d'être l'un des rares pilotes à ne pas avoir connu d'accident majeur au cours de ces derniers mois. "Je me sens très à l’aise avec le package, je n’ai pas eu de crash depuis pas mal de mois […], et je pense que c’est très important pour la régularité", reprend le Gallois.

Cependant, certaines faiblesses se sont aussi fait jour lors des essais, notamment au niveau du moteur, qui ne semble pas encore donner pleine satisfaction en termes de V-max. Ducati poursuit donc son développement et tente de trouver des compensations, par exemple en tentant d'améliorer l'ergonomie de la moto et en affinant son carénage afin de maximiser le niveau d'appuis aérodynamiques. 

Une vitesse de pointe à améliorer

Un travail de longue haleine, qui doit encore amener la nouvelle Panigale à un stade supérieur en matière de performance pure. "Je pense que nous devons poursuivre notre travail", reconnaît Davies.  "Je n’ai pas testé toutes les nouvelles pièces, je suis un peu en retard, nous avons besoin des deux jours à Phillip Island pour finaliser certaines pièces. D’un côté ce n’est pas bon car il vaut mieux les essayer en Europe durant l’hiver, mais d’un autre j’ai beaucoup de pièces qui, je le crois, seront fortes à Phillip Island, et je suis impatient de voir ça. Je pense que Ducati a fait un formidable travail cet hiver, mais maintenant il nous faut souder tout cela, car pour le moment je pilote pour ainsi dire la même moto que l’an passé."

Davies reste tout de même conscient que deux journées d'essais se profilent encore pour tenter de trouver ce petit avantage qui pourrait bien emporter la décision en 2017 face aux Kawasaki et Jonathan Rea. "Aruba.it et Ducati font tout pour faire progresser les motos que nous avons à disposition, et chaque jour nous faisons un pas de plus vers notre objectif, mais le meilleur est encore à venir", a-t-il ajouté.

Propos recueillis par Matteo Nugnes

Article suivant
Ducati dévoile sa Panigale R et ses ambitions pour 2017

Article précédent

Ducati dévoile sa Panigale R et ses ambitions pour 2017

Article suivant

Melandri - "Que j'aie couru ou non en 2016, cela ne compte plus"

Melandri - "Que j'aie couru ou non en 2016, cela ne compte plus"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement La présentation du Team Ducati
Catégorie Présentation
Pilotes Chaz Davies
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités