EL3 – Davide Giugliano reprend l'offensive

C'est reparti du côté d'Imola pour un Superbike qui lance un second jour qui sera déterminant pour les places sur la grille de départ. Mais avant de pouvoir prétendre à la Superpole, il fallait s'assurer de s'inscrire parmi les dix premiers du classement. En effet, et comme pour le MotoGP, cette première partie de la hiérarchie évite d'en passer par des repêchages, appelés ici Superpole 1. Du coup, cette ultime séance d'essais libres n'était pas anodine et elle a réservé quelques surprises dans le peloton.

Dans le peloton certes, mais pas parmi les hommes de tête. Ducati et Kawasaki poursuivent ainsi leur tête à tête avec, cette fois, un Davide Giugliano en haut de la hiérarchie. L'Italien avait déjà épaté son monde hier en montrant une vélocité de tous les instants alors qu'il revenait seulement de onze semaines de convalescence, suite à une blessure aux vertèbres. Ce matin, il a levé les derniers doutes sur son niveau de forme en réalisant un chrono probant de 1'47.116.

Jonathan Rea, leader du championnat et de la journée d'hier, suit sans pour autant améliorer sa performance de la veille. Il est collé par son équipier Tom Sykes qui, lui, a progressé tandis que Chaz Davies ferme le carré de tête. Le second pilote Ducati s'est également contenté de son temps réalisé vendredi pour s'assurer de sa position. Le cinquième homme, enfin, reste un Leon Haslam qui a progressé au guidon de son Aprilia en intégrant la zone des 1'47 au tour. Cependant, il n'a pas amélioré son sort au classement.

Lowes sauve Suzuki mais Honda sombre

Derrière c'est un solide Ayrton Badovini qui règle le peloton avec une BMW décidément pas si mauvaise. Celui qui comptera cent-trente départs dimanche dans la catégorie devance un Jordi Torres à qui la nuit a porté conseil. Quatorzième la veille, l'Espagnol pilote d'usine Aprilia intègre cette fois le haut du panier, tout comme Mercado, Salom et Alex Lowes. Ce dernier maintient la tête du team Suzuki hors de l'eau.

Les déçus s'appellent Michaël van der Mark qui rate ce top 10 pour neuf malheureux millièmes. Son équipier Sylvain Guintoli a rétrogradé jusqu'au quinzième rang sans jamais avoir pu améliorer ses chronos du vendredi. Le sort de Randy De Puniet n'est guère plus enviable puisque le voilà dix-neuvième avec sa GSX/R sans la moindre progression face au chronomètre et au lendemain d'une journée marquée par une chute et des soucis d'électronique. Celui qui a arpenté ce tracé d'Imola il y a seize ans avec une 125cc des Grands Prix boit le calice jusqu'à la lie en étant dépassé par son compatriote Christophe Ponsson, dix-huitième.

Les séances de Superpole se dérouleront à partir de 15h00, ce samedi après-midi.

Pos Pilote Moto Temps
1 Davide Giugliano Ducati Panigale R 01'47''116
2 Tom Sykes Kawasaki ZX-10R 01'47''369
3 Jonathan Rea Kawasaki ZX-10R 01'47''437
4 Chaz Davies Ducati Panigale R 01'47''692
5 Leon Haslam Aprilia RSV4 RF 01'47''842
6 Ayrton Badovini BMW S1000 RR 01'48''079
7 Jordi Torres Aprilia RSV4 RF 01'48''093
8 Leandro Mercado Ducati Panigale R 01'48''486
9 David Salom Kawasaki ZX-10R 01'48''509
10 Michael van der Mark Honda CBR1000RR SP 01'48''669
11 Alex Lowes Suzuki GSX-R 1000 01'48''694
12 Michel Fabrizio Ducati Panigale R 01'48''700
13 Matteo Baiocco Ducati Panigale R 01'48''721
14 Leon Camier MV Agusta 1000 F4 01'48''830
15 Sylvain Guintoli Honda CBR1000RR SP 01'49''540
16 Román Ramos Kawasaki ZX-10R 01'50''099
17 Niccolò Canepa Kawasaki ZX-10R 01'50''645
18 Christophe Ponsson Kawasaki ZX-10R 01'52''100
19 Santiago Barragán Kawasaki ZX-10R 01'52''580
20 Randy de Puniet Suzuki GSX-R 1000 01'52''738
21 Imre Tóth BMW S1000 RR 01'53''309
22 Gabor Rizmayer BMW S1000 RR 01'53''836

 

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Imola
Circuit Imola
Pilotes Davide Giugliano
Équipes Ducati Team
Type d'article Résumé d'essais
Tags Christophe Ponsson, ducati, italie, jonathan rea, randy de puniet, sylvain guintoli, tom sykes