Vive émotion et maigre récompense pour Bradl à Donington

partages
commentaires
Vive émotion et maigre récompense pour Bradl à Donington
Par : Léna Buffa
31 mai 2017 à 15:20

Dans un stand meurtri par le décès de l'un de ses pilotes, l'équipe Red Bull Honda World Superbike a dû faire face à Donington aux problèmes récurrents de sa machine.

Le casque de Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
La moto de Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Hommage à Nicky Hayden
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Hommage à Nicky Hayden
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
La moto de Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team

C'est un week-end très éprouvant qu'ont vécu Stefan Bradl et l'équipe Ten Kate à Donington, pour la sixième manche du championnat. Quelques jours après le décès de Nicky Hayden, le team néerlandais a tenté de faire malgré tout bonne figure en alignant l'Allemand, mais la charge émotionnelle était indéniable. Et l'épreuve s'est révélée d'autant plus difficile à surmonter que les soucis qui affectent la CBR depuis le début de l'année sont venus compliquer encore un peu plus la donne.

Dix-septième après les deux heures d'essais du vendredi, Stefan Bradl, qui retrouvait Donington pour la première fois en huit ans, a d'emblée eu du mal à trouver de bonnes sensations. "Cette piste requiert une excellente réponse des gaz et une distribution de puissance douce, ce sont donc les domaines dans lesquels nous devons travailler le plus", percevait-il alors.

Ralenti par une troisième séance pluvieuse, samedi matin, l'Allemand n'a pu décrocher que la 17e place sur la grille de départ. S'il a initialement réussi à s'exposer un peu plus haut dans la hiérarchie et est entré dans les points dans le neuvième tour, il n'a jamais pu se frayer un chemin dans le peloton et ne s'est longuement battu contre De Rosa et Krummenacher que pour la 15e place. Bradl a finalement été contraint à l'abandon à quelques tours de l'arrivée.

"Il y avait beaucoup de vent et cela a rendu la course encore plus difficile. Dès le départ, je n'ai pas pu piloter la moto comme je le voulais et j'ai ensuite failli partir en highside au virage 1, après quoi il m'a été quasiment impossible de continuer", expliquait-il, incertain des causes de cette contre-performance.

Quelques points en Course 2

Dimanche, l'Allemand semblait mieux armé pour aborder la seconde course, néanmoins un incident dès le coup d'envoi l'a fortement ralenti. "Juste après le départ, au premier virage, Krummenacher est tombé devant moi, j'ai dû freiner et quasiment m'arrêter, j'ai donc perdu beaucoup de temps. Je me suis retrouvé dernier, j'ai donc dû faire de mon mieux pour récupérer autant de positions que possible", expliquait Bradl, qui finira par remonter jusqu'à la 11e place et ainsi marquer cinq points. "Onzième c'est un résultat correct, mais il nous reste beaucoup de travail", constatait-il.

Encore du travail, néanmoins cette seconde course a donné quelques signaux positifs. "On a effectué quelques changements sur les réglages du châssis avant la course, pour améliorer le grip arrière, et cela s'est avéré un peu meilleur", soulignait le pilote, un constat encourageant que tempérait toutefois le directeur technique, Pieter Breddels : "Il semble quand même que nous tournions autour du problème, parce que nous n'avons pas encore trouvé la bonne connexion d'accélérateur pour Stefan."

S'en suit cette semaine un test à Misano, durant lequel le team prévoit d'évaluer du nouveau matériel. "Nous allons retrouver Michele Magnoni, qui a été notre pilote essayeur il y a quelques années. Il va nous aider à passer en revue tout ce que nous avons à tester et nous espérons être en mesure de réaliser les progrès que nous recherchons", conclut Pieter Breddels.

Article suivant
Haslam apporte à Kawasaki Pucetti Racing son premier podium

Article précédent

Haslam apporte à Kawasaki Pucetti Racing son premier podium

Article suivant

Sofuoglu prolonge avec Kawasaki en World Supersport

Sofuoglu prolonge avec Kawasaki en World Supersport
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Donington
Catégorie Course 2
Lieu Donington Park
Pilotes Stefan Bradl
Équipes Ten Kate Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions