Florian Marino finira la saison en World Superbike

partages
commentaires
Florian Marino finira la saison en World Superbike
Par : Léna Buffa
12 oct. 2018 à 07:20

Après sa fin de saison en Superstock 1000, le Cannois intègre le plateau WSBK cette semaine pour la manche en Argentine.

Florian Marino va se joindre à Loris Baz pour renforcer la présence française en World Superbike sur cette fin de saison. Le Cannois remplace en effet PJ Jacobsen au sein du team Triple M Honda, et ce dès cette semaine pour la manche argentine puis pour la suivante, au Qatar, où se jouera la finale de la saison.

À 25 ans, Marino possède déjà une longue expérience en dérivées de la série, lui qui vient de conclure au cinquième rang sa quatrième saison dans le Championnat d'Europe Superstock 1000 – lequel a connu cette année sa dernière campagne. L'an dernier, il avait manqué le titre de peu dans cette catégorie, tandis qu'il a préalablement été vice-Champion en Superstock 600 (en 2010) et a également terminé sur le podium du World Supersport en 2014.

"Je suis vraiment reconnaissant envers le team Triple M Honda de me donner cette opportunité", se félicite le Français. "Je connais déjà bien le team manager, Manuel Cappelletti, je sais donc que je serai le bienvenu au sein de l'équipe. J'ai hâte de disputer ces deux courses. Pouvoir me mesurer à la catégorie WorldSBK est un gros challenge, car je vais devoir apprendre une toute nouvelle moto. Mais je vais y aller pas à pas."

Lire aussi :

Malgré son expérience, l'épreuve au programme cette semaine à Villicum sera sa première en World Superbike, où il prendra le guidon de la Honda CRB1000RR précédemment confiée à PJ Jacobsen. Très en difficulté cette année pour ses débuts en WSBK, l'Américain a obtenu pour meilleur résultat une dixième place à Buriram, mais n'est entré dans les points que huit fois en 22 courses. L'équipe a indiqué que la séparation avait été faite d'un commun accord.

"Merci au Triple M Honda World Superbike Team de m'avoir donné l'opportunité de courir en WorldSBK cette saison. Nous avons travaillé très dur, malheureusement ça n'a pas fonctionné comme on l'avait prévu et nous nous sommes donc mis d'accord pour que nos chemins se séparent", explique PJ Jacobsen.

"J'aimerais remercier PJ pour son professionnalisme et les efforts qu'il a fournis pour nous aider à améliorer la moto cette saison. Malheureusement, il s'est avéré que nous n'avons pas été en mesure de lui fournir ce dont il avait besoin pour être compétitif et nous avons donc décidé de nous séparer en bons termes", souligne Matthias Moser, propriétaire de l'équipe.

PJ Jacobsen, Triple M Racing

Guarnoni à Magny-Cours… après un imbroglio avec Hernández

Avant Florian Marino, un autre pilote français a pris l'un des postes de titulaire en World Superbike lors de la dernière épreuve en date, en l'occurrence Jérémy Guarnoni – et ce alors que Matthieu Lussiana bénéficiait, lui, d'une wild-card.

Lire aussi :

Le tout nouveau Champion de France Superbike a assuré un intérim au pied levé, alors que Yonny Hernández a été renvoyé par le team Pedercini. Bien que le Colombien ait récemment prolongé son contrat pour 2019, c'est un imbroglio autour d'une chambre d'hôtel qui a causé la séparation. En effet, l'ancien pilote MotoGP, passé en World Superbike cette année, manquait à l'appel à Magny-Cours après qu'il n'a supposément pas été en mesure de trouver d'hébergement compte tenu de son arrivée tardive, et a dû rebrousser chemin.

Passé cet épisode, c'est à Gabriel Ruiu que le team Pedercini a confié son guidon pour les manches en Argentine et au Qatar. Pour Hernández l'aventure WSBK s'arrête là, du moins pour le moment, après une première année mouvementée. À Donington, déjà, il manquait à l'appel n'ayant pu obtenir de visa. Il a marqué 28 points en 17 courses.

Avec Lewis Duncan

Prochain article WSBK
Le WorldSBK passera à trois courses par week-end en 2019 !

Article précédent

Le WorldSBK passera à trois courses par week-end en 2019 !

Article suivant

Carrasco devrait rester en Supersport 300 pour défendre son titre

Carrasco devrait rester en Supersport 300 pour défendre son titre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement San Juan
Pilotes Patrick Jacobsen , Florian Marino
Équipes Triple M Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités