Fortunes diverses chez Ducati : Davies 1er, Giugliano 15e

Le Britannique Davies a placé sa moto transalpine en haut du classement, tandis que Giugliano ne pouvait supporter une trop forte douleur à l'épaule.

Fortunes diverses chez Ducati : Davies 1er, Giugliano 15e
Chaz Davies, Ducati Team
Davide Giugliano, Ducati Team
Davide Giugliano, Ducati Team
Davide Giugliano, Ducati Team
Davide Giugliano, Ducati Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Charger le lecteur audio

L'air de la Nièvre convient amplement à Ducati, les chiffres le prouvent : sur 28 courses disputées à Magny-Cours, la marque italienne en a remporté 13. Une statistique qui permet de mettre en perspective l'aisance avec laquelle Chaz Davies a dominé les débats en cette première journée de roulage. Auteur successivement du meilleur temps en Essais Libres 1 et 2, le Britannique a facilement préservé son leadership ce vendredi. Il a été plus rapide que ses rivaux de plus de deux dixièmes, et a gagné pas moins de quatre dixièmes entre les EL1 et 2.

Avant de débriefer les séances avec ses ingénieurs, le Gallois affichait une joie non feinte. Ses performances du vendredi sont en général d'excellents indicateurs de sa capacité à jouer aux avant-postes le lendemain. Il avait dominé les essais libres en Aragón et à Imola avant de remporter les deux épreuves ! "C'est forcément une bonne journée lorsque vous finissez à la première place", estimait-il.

"Ce matin, je voulais simplement avoir un feeling convenable ; nous avons uniquement travaillé sur des petits détails. L'après-midi en revanche, nous avons exploré plus en détail les réglages, étant donné la pluie annoncée pour samedi. Tout en inscrivant des bons temps, nous avons réussi à rester constants avec des gommes usées."

Seule ombre au tableau, la fin de séance libre 2. "Dans le final, nous sommes allés dans la mauvaise direction [de réglages]. Je perdais de l’adhérence dans les longues courbes du circuit", explique-t-il.

"Cependant, nous avons récolté des infos importantes en vue de la suite demain (Superpole à 10h30 et Course 1 à 13h, ndlr). Nous devrions être prêts si la course se déroule sur une piste sèche, mais on prendra les choses comme elles viendront."

Giugliano incertain pour samedi

Son équipier Davide Giugliano a eu d'autres chats à fouetter. Pas encore remis de sa vilaine chute sous la pluie du Lausitzring il y a deux semaines, l'Italien se plaint de son épaule droite. Même si des examens n'avaient pas révélé la moindre fracture à cette époque, Giugliano a souffert des tendons de l'épaule dès ses premiers tours de la matinée. Seulement crédité du 15e temps, le pilote Ducati n'a pas terminé les Essais Libres 2. Sa participation à la Course 1 demain est pour l'heure incertaine.

"Très franchement, je ne m'attendais pas à éprouver autant de douleur", reconnaît-t-il. "L'épaule me faisait très mal après cette chute, mais grâce à un intense programme de physiothérapie, j'ai surmonté la souffrance. J'ai pris un traitement entre les deux séances, mais, malgré un léger mieux, la douleur est revenue dès que j'ai enfourché la moto" explique l'infortuné pilote.

"Dans ces conditions physiques, c'est difficile d'être compétitif sur le sec, mais je voudrais m'accorder une chance sur piste mouillée. Nous prendrons une décisions demain matin."

partages
commentaires
EL2 - Davies survole les débats à Magny-Cours
Article précédent

EL2 - Davies survole les débats à Magny-Cours

Article suivant

Les Kawasaki à l'avant malgré les soucis

Les Kawasaki à l'avant malgré les soucis
Charger les commentaires