Giugliano manque sa dernière course avec Ducati pour une blessure

C'en est fini du passage de Davide Giugliano au sein de l'équipe officielle Ducati, marqué par des blessures et conclu par un final en queue de poisson.

Après avoir longuement été mis sur la touche par des fractures de vertèbres la saison dernière, le pilote italien a vu la fin de son aventure avec le constructeur de Borgo Panigale gâchée par une blessure à l'épaule, contractée lors d'une chute sous la pluie au Lausitzring, en septembre.

Dès son retour en piste, à Magny-Cours, un problème de tendons dans cette épaule droite s'était déclaré, le mettant aux prises avec de fortes douleurs et un manque de forces handicapant sur la durée. Finalement contraint au forfait sur la manche française après qu'une glissade a aggravé la situation pendant la Superpole, Giugliano est apparu diminué à Jerez, deux semaines plus tard, n'obtenant qu'une 13e place bien loin de ses ambitions.

Malgré les soins auxquels il s'est soumis, il n'était pas encore en pleine possession de ses moyens à son arrivée à Losail pour la finale du championnat et n'a pu se qualifier qu'en 11e position. S'il s'est extrait en force de son emplacement sur la grille pour la première course, samedi, une touchette a très vite signé la fin de tout espoir de bien figurer.

"Malheureusement, j'ai eu un contact avec un autre pilote au départ et j'ai pris un gros coup sur l'épaule droite. Au bout de quelques virages, la douleur m'a fait perdre un instant le contrôle de la moto, ce qui m'a valu d'être fortement secoué et m'a fait sortir de piste", raconte-t-il. "Une fois que je suis revenu en piste, j'ai récupéré autant de places que j'ai pu, mais au bout d'un moment je n'avais pratiquement plus de forces et j'ai dû m'arrêter."

Outre cet abandon en Course 1, ce choc allait aussi pousser Davide Giugliano au forfait pour celle de dimanche, qui aurait dû être sa dernière au guidon de la Ducati officielle. "Avec mon épaule encore en cours de guérison, je savais que tout type de choc aurait pu ré-accentuer le problème aux tendons, mais je voulais quand même essayer de bien terminer la saison. Malheureusement, ce coup pris alors que j'étais en plein effort a aggravé la situation", explique le pilote italien.

Je crois que le fait de m'avoir comme pilote donne des émotions, en bien comme en mal.

Davide Giugliano

Arrivé chez Ducati en 2014, Davide Giugliano n'aura donc pas réussi à accrocher la victoire, malgré plusieurs occasions manquées de peu. Il compte dix podiums avec la Panigale R, ainsi que quatre pole positions, et en termine cette année à la septième place du championnat, les trois petits points sauvés sur les sept dernières courses lui ayant coûté le top 5 dans lequel il figurait depuis plusieurs mois.

"Il n'y aurait pas pu y avoir de façon plus triste de quitter l'équipe et Ducati, mais il nous reste quand même beaucoup de bons souvenirs. Je pense que la moto et moi avons tous les deux grandi ensemble pendant ces années. J'ai énormément appris et ce fut une aventure intense, parce que je crois que le fait de m'avoir comme pilote donne des émotions, en bien comme en mal", reconnaît-il. "Je souhaite remercier tout spécialement mes mécaniciens qui ont toujours travaillé tard pour que je sois dans les meilleures conditions. Merci aussi à toute l'équipe et à Ducati, qui m'ont toujours fait ressentir leur estime en réalisant un excellent travail. Bonne chance à tous !"

Davide Giugliano sera remplacé l'an prochain par Marco Melandri, qui fera équipe avec Chaz Davies, l'homme fort de cette fin de saison. Le Romain, lui, n'a pas été en mesure d'annoncer ses plans d'avenir pour l'instant.

Casquette Ducati Corse 2016 rouge
Casquette Ducati Corse 2016 rouge, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Losail
Sous-évènement Course 2
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Davide Giugliano
Équipes Ducati Team
Type d'article Réactions
Tags blessure, forfait