Guintoli de retour sur la Yamaha après sa blessure

Le Français a terminé sa période de repos après sa blessure à la cheville, et a mené des essais sur le Lausitzring, le lieu de la prochaine manche du calendrier WSBK.

Guintoli de retour sur la Yamaha après sa blessure
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha

L'équipe Crescent avait pris ses quartiers sur le tracé du Lausitzring cette semaine. Pendant deux jours, le staff a étrenné ses Yamaha YZF-R1 sur le nouveau circuit du calendrier 2016 pour tester les nouvelles pièces mécaniques produites durant la pause estivale.

Ainsi, Alex Lowes a donné son analyse quant à une évolution moteur et des ajustements sur le châssis. Le Britannique a enfin été rejoint par son équipier Sylvain Guintoli. On ne l'avait plus revu dans le box Yamaha depuis des qualifications d'Imola, à la fin du mois d'avril, où le Français avait été victime d'une violente chute.

Un high-side l'avait envoyé à l’hôpital. Là-bas, les médecins avaient décelé une fracture de la cheville gauche, ainsi que de multiples contusions aux côtes. Après une mise à l'écart des circuits d'environ quatre mois, le Champion du monde 2014 a repris le guidon, d'abord d'une R1M près de chez lui à Donington, puis de la version de course en Allemagne. 

Après 139 tours de piste sur six heures de roulage, Guintoli se montrait satisfait. "Les tests ont été très utiles, ils m'ont permis de rentrer doucement dans le rythme de la compétition. La prochaine étape sera à Magny-Cours, avec une nouvelle journée d'essais privés le 5 septembre. C'est un circuit que je connais sur le bout des doigts, et cela m'aidera à retrouver mon rythme de course habituel", explique-t-il.

L'objectif, comprendre une moto qui a changé

Le Français a également jugé de l'avancement du travail fait par l'équipe sur la moto. "La YZF-R1 a bien changé depuis le printemps dernier. Au niveau du châssis, le set-up est différent, mais ces deux journées m'ont aidé à mieux appréhender le comportement de la machine. Nous avons travaillé sur quelques ajustements pour augmenter la performance mais l'objectif était avant tout de comprendre la moto, de pouvoir être à l'aise et d'avoir un rythme convainquant."

Il reste désormais un mois à Sylvain Guintoli pour se préparer en vue de la manche allemande du Superbike (16-18 septembre). Le classement général importe peu désormais, puisqu'il ne pointe qu'au 14e rang avec 58 points.

 
partages
commentaires
Laverty tenté d'aller retrouver les avant-postes en WSBK

Article précédent

Laverty tenté d'aller retrouver les avant-postes en WSBK

Article suivant

Laverty quitte le MotoGP et rejoint Aprilia en World Superbike

Laverty quitte le MotoGP et rejoint Aprilia en World Superbike
Charger les commentaires