Haslam piégé par le trafic, Torres en apprentissage

partages
commentaires
Haslam piégé par le trafic, Torres en apprentissage
Stéphanie Olivero
Par : Stéphanie Olivero
2 oct. 2015 à 17:43

Leon Haslam, crédité du 4e temps au cumul de ces deux premières séances, a rapidement pris ses marques sur ce tracé de Magny-Cours. Mais le pilote Aprilia aurait pu espérer un meilleur résultat sans le trafic.

Leon Haslam, Aprilia Racing Team
Leon Haslam, Aprilia Racing Team
Jonathan Rea, Kawasaki et Leon Haslam, Aprilia Racing Team
Jordi Torres, Aprilia Racing Team et Leon Haslam, Aprilia Racing Team
Jordi Torres, Aprilia Racing Team

Haslam manque de chance

Sa prestation durant les essais libres 1 n’était d’ailleurs pas passée inaperçue puisque son chrono en 1’38’’801 le plaçait en 3e position, à tout juste 46 millièmes du meilleur temps de Tom Sykes. Leon Haslam entendait poursuivre sur cette dynamique pour la séance suivante mais le Britannique n’a pas été en mesure d’améliorer son 1’38’’330 réalisé au 9e tour, la faute au trafic en piste.

Quelque peu déçu, le pilote du team Aprilia Racing – Red Devils revient sur cette première journée : "Je dirais que nous avons plutôt bien débuté le week-end," dit-il. "Depuis ce matin j’ai un bon feeling avec ma RSV4. Nous avons bien travaillé et nous avons même pu tester les différentes options de pneus aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Malheureusement je n’ai jamais pu avoir une piste dégagée durant mes runs à cause du trafic. En revanche, pour ce qui est de notre rythme, nous nous sommes montrés plutôt constants. Il nous reste encore à travailler certains points supplémentaires d’ici demain pour encore progresser."

Torres en pleine phase d’apprentissage

Son jeune coéquipier Jordi Torres a quant à lui d’ores et déjà enregistré une belle marge de progression. Le jeune Espagnol, tout droit venu du Moto2, découvrait le circuit ; ce qui ne l’a pas empêché de signer le 7e temps de la deuxième séance, à très exactement 1’’ de Jonathan Rea. A titre de comparaison, il ne pointait qu’au 12e rang à 1’’6 du leader Tom Sykes quelques heures plus tôt. Mais certains points restent encore à travailler pour le novice…

Je ne m’attendais pas à ce que ce tracé soit aussi difficile après l’avoir parcouru en jeu vidéo.

Jordi Torres, à propos de Magny-Cours

"Nous avons fait du bon boulot, confie-t-il. Je ne m’attendais pas à ce que ce tracé soit aussi difficile après l’avoir parcouru en jeu vidéo. Il faut en permanence jouer avec la poignée d’accélérateur pour rester sur la trajectoire. Ce matin, j’ai pu trouver mon rythme tour après tour, et c’est aussi grâce au travail de toute l’équipe et de Leon qui a fait de bons EL1. Je manque encore de vitesse dans les freinages les plus vifs. Je n’arrive pas à faire aussi bien que les autres."

Prochain article WSBK
Bons débuts pour les pilotes Kawasaki à Magny-Cours

Article précédent

Bons débuts pour les pilotes Kawasaki à Magny-Cours

Article suivant

EL2 - Rea reprend la main à Magny-Cours

EL2 - Rea reprend la main à Magny-Cours

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Magny-Cours
Catégorie Vendredi
Lieu Circuit de Nevers Magny-Cours
Pilotes Leon Haslam , Jordi Torres
Auteur Stéphanie Olivero
Type d'article Résumé d'essais libres