Hayden compte sur une évolution moteur pour la Honda

Après toute une série de problèmes, le Kentucky Kid a quitté le MotorLand sur une note encourageante, celle d'essais qui ont permis de corriger quelques défauts. Mais c'est le prochain test qu'il attend de pied ferme.

Bien loin de ses attentes pour la saison, Nicky Hayden a connu une nouvelle fois un week-end des plus complexes en Aragón. L'air de l'Europe n'y a rien changé, la Honda version 2017 reste empêtrée dans ses problèmes de jeunesse, au point qu'il a fallu attendre le test post-course de lundi pour que l'Américain retienne des éléments positifs de ses roulages.

Son travail a principalement consisté à avancer sur les réglages de la moto, en testant une nouvelle façon d'opérer à l'avant. "On a pris une direction différente avec l'avant, ce qui nous a aidés. On a trouvé certaines choses positives", indiquait-il au site officiel du WSBK.

Le programme a notamment permis d'améliorer le frein-moteur de la Fireblade. L'électronique a été passée en revue et une nouvelle boîte de vitesses a aussi été testée, avec succès pour l'Américain. "On a trouvé des solutions pour mieux tourner", expliquait-il. "Une moto qui tourne mieux, cela aide un peu à tous les niveaux : cela aide à avoir un meilleur grip et parfois au niveau des wheelies. C'est probablement la plus grosse chose que j'ai trouvée et aimée."

Également satisfait par un pneu avant Pirelli qu'il dit avoir beaucoup aimé, Nicky Hayden a cependant dû faire l'impasse sur le time attack prévu pour clore la journée. "On a eu un souci à la fin de la journée. On a essayé de faire un temps, mais on a eu un problème technique à chacune de mes deux sorties. Cependant, dans l'ensemble, je pense que ça a été une journée très utile pour nous", soulignait-il. "Bien entendu, on n'a pas été beaucoup plus rapides qu'on ne l'a été pendant le week-end, mais c'était déjà sympa de rouler après ne pas avoir pu boucler la course [de dimanche] à cause d'un problème que l'on a eu dès le départ. Le team fait du bon boulot, ils travaillent très dur. On a obtenu quelques bonnes améliorations, c'était donc une bonne expérience."

Un autre test est au programme à Portimão avant la prochaine manche, une échéance particulièrement attendue par le Kentucky Kid qui y attend une mise à jour moteur en laquelle il place beaucoup d'espoirs. "On devrait avoir une évolution moteur à tester là-bas, une évolution avec plus de puissance. J'ai hâte d'y être et de voir si on peut progresser", annonce-t-il. "On a fait des essais à Portimão il y a environ deux mois, sans beaucoup de succès, on a donc besoin de faire des tests et de travailler sur ces petits problèmes qui sont arrivés avec la nouvelle moto."

Rien d'excitant pendant le week-end d'Aragón

Des progrès seraient d'autant mieux perçus que le prochain rendez-vous mènera le team Ten Kate à domicile, à Assen, où il ne se présentera pas en position favorable au championnat. Alors qu'Honda a glissé au dernier rang dans la hiérarchie des constructeurs, Nicky Hayden et Stefan Bradl occupent respectivement la 11e et la 12e place au championnat pilotes, avec pour meilleur résultat à ce jour la huitième place de l'Américain en Thaïlande.

En Aragón, rien n'y a fait. Après une première journée d'essais libres passée à tâtonner, Hayden s'est vu contraint d'en passer par la Superpole 1, trop lent à l'issue du vendredi pour espérer accéder directement à la phase finale des qualifications. Le lendemain, malgré quelques progrès et de meilleures sensations, il a dû se contenter de la dixième place sur la grille, une position maintenue au terme de la Course 1 mais avec un retard majeur.

"Ça n'a vraiment pas été une course très excitante", reconnaissait-il. "J'ai couru avec Eugene [Laverty] et Stefan. Je me disais que ça aurait au moins été bon de finir en tête de ce groupe, parce que cela voulait dire partir de la deuxième ligne pour [dimanche]. Je suis passé devant Stefan dans le dernier tour et je pensais avoir peut-être une chance de reprendre Eugene, mais Stefan est repassé devant dans la ligne droite de retour et j'ai fini dixième. Vingt secondes de retard, ça n'est pas génial."

Dimanche, Nicky Hayden n'a pas eu l'opportunité d'en arriver là puisqu'un problème d'embrayage a gâché sa course dès le départ et l'a contraint à l'abandon, ce qui l'a fait glisser hors du top 10 au championnat au profit de Laverty.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Aragon
Circuit Motorland Aragon
Pilotes Nicky Hayden
Équipes Ten Kate Racing
Type d'article Réactions
Tags honda