Hayden s'attend à piloter la nouvelle Honda sur le prochain test

Nicky Hayden espère pouvoir enfourcher la nouvelle CBR lors des essais de Jerez, au programme dans deux semaines, soit un mois tout juste avant l'ouverture de la saison.

La nouvelle version de la Honda CBR1000RR est attendue de longue date, au point que personne ne se risque plus à avancer d'échéance. Absente des premiers essais de l'intersaison, en novembre, elle a enfin été livrée ces derniers jours au team Ten Kate, d'après ce que rapporte le pilote de l'équipe néerlandaise, Nicky Hayden.

L'objectif serait désormais de la mener en piste dans une dizaine de jours, alors que les essais reprendront les 24 et 25 janvier à Jerez. Il ne manquera alors plus qu'un mois avant le lever de rideau sur le championnat, dont la première manche se déroulera fin février à Phillip Island.

"Pour autant que je sache, le plan est de faire rouler la nouvelle moto à Jerez. Je ne veux pas trop en parler, mais je sais que c'est le plan", indique Nicky Hayden dans une interview sur le site officiel du WSBK.

L'Américain, qui depuis plusieurs mois déjà concédait être inquiet de la livraison tardive de la nouvelle moto, a donc enfin un élément tangible sur lequel s'appuyer pour se projeter. "J'ai été en contact avec eux [le team] et, d'après ce que je sais, ils ont reçu la moto il y a quelques jours, voilà donc la situation actuelle. Je sais qu'ils sont excités, parce que c'est comme avoir un nouveau jouet pour eux, et ils ont fait du super boulot l'année dernière."

Après l'apprentissage, les progrès

Lorsqu'il a rejoint Ten Kate pour un engagement de deux ans, le Kentucky Kid comptait déjà sur l'arrivée de la nouvelle Honda à l'horizon 2017. Sa première campagne s'est donc déroulée au guidon d'une machine en fin de développement, dont il a tenté de tirer la quintessence en jugeant essentiellement son châssis réussi mais son moteur trop faible face aux mastodontes du championnat. Avec de premiers podiums, ainsi qu'une première victoire à Sepang, il s'est classé cinquième du championnat et peut considérer qu'il a réussi sa saison de rookie, cependant il attend désormais de pouvoir passer à la vitesse supérieure.

"L'année dernière a été ma première en WSBK et j'ai apprécié l'expérience, j'ai aimé le team. J'ai eu quelques courses assez bonnes, c'était sympa de gagner et j'ai beaucoup appris. Il y a assurément quelques courses sur lesquelles je peux mieux faire, je suis donc prêt à m'y replonger et à essayer de progresser", promet celui qui accueille cette année un autre transfuge du MotoGP, Stefan Bradl, au sein de l'équipe.

"Je vais avoir globalement les mêmes gars avec moi et je suis content de ça. Je trouve qu'on a une bonne relation de travail et on est sur la même longueur d'ondes pour beaucoup de choses", souligne le pilote américain, qui arrivait en WSBK après 13 ans de MotoGP.

"Désormais, je me suis fait aux différences d'ambiance, de structure, de programme et au format à une moto. En Superbike, certaines choses sont un peu différentes dans l'approche du week-end, comme le fait de savoir que l'on n'aura qu'une moto pour les séances. Et puis, il y a des changements que l'on ne peut pas faire sur une WSBK, concernant les rapports de boîte, différentes choses avec les suspensions ou la géométrie. En tout cas, j'ai appris des choses, c'est clair, on peut donc progresser."

Veste à capuche Nicky Hayden
Veste à capuche Nicky Hayden, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Pilotes Nicky Hayden
Équipes Ten Kate Racing
Type d'article Actualités
Tags honda