Hayden retrouve le podium avec Honda

L’équipe néerlandaise Ten Kate a bien redressé en course une performance qui n’était pas apparue lors des essais. Avec la 3e place du podium, Nicky Hayden inscrit son nom dans les statistiques du Superbike sur le mythique tracé batave.

Hayden retrouve le podium avec Honda

Hayden et Assen sont deux noms qui semblent devoir s’associer de la meilleure façon qui soit. Vainqueur en 2006 et auteur d’un podium l’année suivante  avec une 3e place en MotoGP, celui qui ambitionne de décrocher le titre Superbike dans le futur profite de l’abandon de son coéquipier continue de découvrir son environnement et sa moto, un package assez différent de ce qu’il a connu en Grands Prix.

"J’ai pris un très bon départ et ai pu rester avec le groupe de tête, bien qu'ils aient été assez rapides", confie Hayden. "Vers la fin, je commençais à me sentir plus à l'aise avec la moto et les conditions, donc je pensais que je pouvais trouver quelque chose de plus dans les deux derniers tours. Juste après l'accident de Michael, j'ai connu un moment compliqué, et j’ai donc pensé qu'il valait mieux rester en troisième position. C’est mon premier podium en WorldSBK et le premier depuis longtemps, donc je tiens à remercier l'équipe pour l'excellent travail. Je suis impatient pour demain et espère que nous pourrons mettre en place une meilleure lutte."

Ayant bien débuté en Australie où il a décroché une 4e position à l’issue de la seconde course, le Kid du Kentucky a égalé une position obtenue 14 ans auparavant. Pure produit du Superbike américain, Hayden avait déjà participé en tant que wildcard à l’épreuve de Laguna Seca en 2002, toujours avec Honda. Cette saison le numéro 69 a notamment pu profiter d’un début de saison se déroulant sur des pistes connues, à l’exception de la Thaïlande.

Van Der Mark, un coéquipier talentueux et motivé

Nulle doute que la venue d’un calibre tel que Nicky Hayden apporte un facteur de motivation à Michael van der Mark. Sur ce week-end à domicile où l’attention est plus forte que jamais, le pilote local a bien tenu son rang en course avant de voir l’avant de sa machine se dérober alors que le podium lui semblait à sa portée.

"Mon départ en course n'a pas été le meilleur mais je suis resté calme dans les premier tours, puis j’ai enchaîné avec une bonne vitesse et il y avait une belle bataille à l'avant avec Chaz Davies et surtout Jonathan Rea. Je me sentais beaucoup plus rapide dans certains domaines, et je savais que j’avais le rythme d’être au moins sur le podium, mais je voulais gagner, donc je comptais attaquer à un moment donné dans les deux derniers tours. Malheureusement, j’ai perdu l'avant au virage 3 ce qui est vraiment dommage, parce que le podium était là. Nous savons ce qu'il faut changer pour demain et nous espérons que nous pouvons récupérer ce que nous perdons aujourd'hui."

Van der Mark s’ajoute à la liste de ceux qui auront une revanche à prendre demain dans la seconde course, et la bataille qui s’annonce promet une intensité toute aussi grande que celle affichée aujourd’hui et où les écarts en course ont été plutôt serrés.

 

partages
commentaires
Kawasaki, entre succès et gestion de crise ?

Article précédent

Kawasaki, entre succès et gestion de crise ?

Article suivant

Ducati peut compter sur Chaz Davies

Ducati peut compter sur Chaz Davies
Charger les commentaires