Présentations WSBK 2017
Dossier

Présentations WSBK 2017

Hayden - "Si je suis venu en Superbike, c'est pour gagner"

partages
commentaires
Hayden -
Par : Léna Buffa
6 févr. 2017 à 19:30

Le Kentucky Kid veut s'affirmer comme une valeur sûre du Superbike et espère pouvoir compter sur sa toute nouvelle Honda pour gravir les échelons cette saison.

Nicky Hayden, Honda World Superbike Team, Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team, Stefan Bradl, Honda World Superbike Team, avec Ronald Ten Kate et Marco Chini
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team, Stefan Bradl, Honda World Superbike Team, avec Ronald Ten Kate et Marco Chini
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team, Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Les motos de Nicky Hayden, Honda World Superbike Team, Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team, Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Les motos de Nicky Hayden, Honda World Superbike Team, Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
La moto de Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team, Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team, Stefan Bradl, Honda World Superbike Team, avec Ronald Ten Kate et Marco Chini
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team

Nous y sommes. Nicky Hayden entame sa deuxième saison en WSBK, celle qui centralisait fortement ses attentes lorsqu'il est passé du MotoGP au Superbike. Après une année d'apprentissage de la discipline, il peut désormais compter sur son expérience et sur le nouveau modèle de CBR qui vient d'arriver pour tenter d'élever son niveau de résultats.

Ne lui demandez donc pas de formuler d'autre objectif pour cette année que celui de s'imposer. "Si je suis venu en Superbike, c'est pour gagner. Je suis venu pour essayer de devenir le premier pilote à remporter les deux titres, c'est là qu'est désormais ma motivation et ce pour quoi je travaille", rappelle-t-il.

"Mais attendons de faire les tests en Australie pour voir où l'on se situe", tempère immédiatement le pilote américain, conscient que le niveau de sa nouvelle machine reste encore très flou à deux semaines et demie du coup d'envoi du championnat.

Le fait est que la SP2 n'a été fourni au team Ten Kate que deux semaines avant la reprise des essais, en janvier, un délai extrêmement court pour espérer avancer aussi vite que Kawasaki ou Ducati. "La principale chose sur laquelle on sait que l'on a progressé, c'est que l'on a plus de couple en sortie de virage, mais franchement le team n'a eu que très peu de temps pour préparer la moto", explique Hayden.

Après deux séances menées au Portugal et en Espagne, le niveau affiché est encore loin des attentes, au point que chacun s'évertue à rappeler que ces tests ont plutôt fait office de shakedown. Le Kentucky Kid souhaite toutefois retenir les signes encourageants : "Le team a déjà bien progressé, parce que si je vous avais dit les choses de manière réaliste après Portimão, on était à deux secondes et ça n'était pas une bonne sensation. Ça n'était pas une bonne situation pour le team, tout le monde s'arrachait les cheveux."

"Mais je crois en moi, je pense que j'ai un bon team derrière moi et on a maintenant Red Bull et beaucoup de soutien, alors voyons voir ce que l'on peut faire", suggère l'Américain, qui affichera fièrement les couleurs de la marque de boissons énergétiques, nouveau sponsor-titre du team. "Red Bull et Honda sont deux des marques les plus iconiques en course et dans le monde", résume-t-il. "On a un nouveau sponsor, et ça n'est pas qu'un nouveau sponsor. Red Bull est vraiment spécial en sports mécaniques et, en Superbike, c'est une marque vraiment forte."

L'espoir de voir de nouveaux vainqueurs

"Il se passe beaucoup de choses pour nous dans l'équipe. On est tous très excités et motivés par tout cela, et prêts à travailler. Je sais que les fans attendent beaucoup de nous et c'est notre cas également", assure le pilote Honda, qui refuse de se lancer dans un quelconque pronostic tant qu'il n'a pas pu évaluer le véritable potentiel de sa moto.

"À Phillip Island, on va devoir sceller notre premier moteur - seulement un, j'espère. Mais entre l'Australie et la Thaïlande, il ne peut pas se passer grand-chose, la moto reste dans cette partie du monde et il n'y a pas de tests. En revanche, on espère que des mises à jour arriveront quand on ira en Aragón. Le team m'a montré le plan, mais je ne veux pas trop en entendre parler ou en parler moi-même, je verrai quand ça arrivera."

Côté santé, il est plus sûr de lui, certain que son genou blessé en novembre ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir. "Mon genou va bien", assure le pilote américain, qui compte sur les deux semaines restantes avant Phillip Island pour se sentir encore mieux. "Jerez c'était peut-être un peu juste, mais à Portimão ça allait déjà mieux alors j'espère que d'ici à ce qu'on aille à Phillip Island, ça ne posera aucun problème."

Malgré les nombreuses incertitudes qui pèsent encore alors que l'épreuve australienne se profile à l'horizon, Hayden se prend toutefois à rêver d'un championnat plus ouvert que celui de l'an dernier. Lui qui a remporté une première victoire à Sepang, il espère à présent faire partie de ceux qui parviendront à titiller les Rea, Sykes et Davies (sur la plus haute marche lors des 25 autres courses de 2016) et à leur contester des succès qui ont parfois semblé acquis d'avance.

"Il ne fait aucun doute que le championnat sera plus difficile cette année, mais c'est quelque chose que j'ai hâte de voir. C'est excitant, c'est pour cela que vous venez dans un championnat du monde, parce que vous voulez les meilleurs pilotes", pointe-t-il. "Certaines marques sont passées à un niveau supérieur, alors voyons voir si l'on peut avoir de nouveaux vainqueurs. L'année dernière, les mêmes gars gagnaient chaque semaine et je crois que ça n'est pas sympa pour les fans. Ils ont du mérite, ils ont fait du bon boulot, mais j'espère qu'on pourra avoir plus de visages différents aux avant-postes et de meilleures courses."

Casquette Nicky Hayden 2016
Casquette Nicky Hayden 2016, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Honda dévoile sa Superbike aux couleurs de Red Bull

Article précédent

Honda dévoile sa Superbike aux couleurs de Red Bull

Article suivant

Bradl - "C'est un beau projet, et nous allons en faire une réussite"

Bradl - "C'est un beau projet, et nous allons en faire une réussite"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Présentation du Team Honda
Pilotes Nicky Hayden Boutique
Équipes Ten Kate Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités