Honda repart de Magny-Cours avec un goût d'inachevé

Le team Ten Kate n'aura pas eu la partie facile en France, avec les problèmes de Nicky Hayden. Seul Michael Van der Mark permet à Honda de signer un résultat probant, grâce à son podium en première manche.

Honda repart de Magny-Cours avec un goût d'inachevé
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Podium : le vainqueur Chaz Davies, Ducati Team, le deuxième Michael van der Mark, Honda World Superbike Team, le troisième Tom Sykes, Kawasaki Racing
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha, Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Michael van der Mark, Honda World Superbike Team
Michael van der Mark, Honda World Superbike Team
Le second Michael van der Mark, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Podium : second Michael van der Mark, Honda World Superbike Team

L'air campagnard de Nevers aura partiellement réussi aux pilotes de l'équipe Ten Kate. Partiellement, puisque Michael Van der Mark gardera un meilleur souvenir du circuit Magny-Cours que son comparse Nicky Hayden.

En effet, le Néerlandais s'est notamment mis en évidence avec une 2e place acquise en Course 1. Une épreuve particulièrement riche en événements, qui n'ont aucunement déstabilisé le pilote de 23 ans. Qualifié au 6e rang, Van der Mark se signalait par un dépassement audacieux à l'extérieur de la courbe d'Estoril sur une paire de machines, dont la Yamaha de Sylvain Guintoli.

Installé en 3e position temporairement, le champion Supersport 2014 contrôlait avec aisance les conditions de piste changeantes et séchantes, jusqu'au huitième passage. Ce fut à cet instant que Van der Mark, convaincu du retour du soleil et d'une piste sèche, opta pour un changement de pneumatiques dans les stands. Reparti hors du top 10 (13e), il allait entreprendre un retour tonitruant dans le haut du classement.

Après avoir enrhumé Lorenzo Savadori dans l'antépénultième passage, le porteur du numéro 60 parvenait in extremis à résister à la pression de Tom Sykes, pour signer son sixième podium de l'année. "Quelle course folle", s'enthousiasmait-il samedi. "La piste a commencé à sécher avant le départ, et cela a rendu le choix de gommes plus difficile. J'ai décidé de garder mes pneus pluie après le tour de formation, car je n'étais pas certain que la piste soit suffisamment sèche pour accepter les intermédiaires."

"Je me suis porté à l'avant, mais je n'avais pas assez de vitesse en ligne droite, ce qui était plutôt frustrant. Je me suis calmé, j'ai attendu un tour avant d'aller aux stands pour chausser les slicks. C'était la bonne décision, au bon moment." 

Hayden, le pire week-end de sa saison

Nicky Hayden avait également choisi pareille stratégie en première manche. Hélas pour l'Américain, un problème mécanique allait l'empêcher de défendre ses chances et le contraindre à l'abandon alors qu'il avait animer la tête de la course dans les premiers instants.

Ce fut globalement un retour compliqué pour le Champion du monde MotoGP 2006, après sa pige au sein du Marc VDS la semaine passée en Aragón. Hayden, qualifié juste derrière son équipier, souhaitait certainement prendre sa revanche le lendemain. Conditions de course idéales et bon départ : les éléments étaient réunis pour délivrer une bonne prestation !

Mais là encore, il loupa le coche. Un temps installé dans le top 5, le Kentucky Kid n'a ensuite eu de cesse de glisser dans la hiérarchie, jusqu'au 9e rang final. "J'ai eu des soucis avec le frein moteur, puis des vibrations qui m'ont handicapé dans ma bagarre pour la 6e place", explique Hayden. Des propos assez pessimistes qui ne cadrent pas avec l'entrain habituel de l'Américain, qui n'inscrit que sept points sur l'ensemble de cette manche française : son plus faible résultat de toute la saison.

A contrario, la Course 2 aura été bénéfique pour Van der Mark (5e) qui, même s'il a dû céder face au détonnant Leon Camier, a consolidé sa 4e place au championnat. "Les réglages utilisés au warm-up étaient inefficaces, alors nous sommes retournés au set-up du vendredi. J'ai accentué mon avance au championnat, et j'espère me battre pour les honneurs à Jerez." Il compte en effet 32 points sur son partenaire d'écurie, et 40 unités sur Davide Giugliano, qui a déclaré forfait pour les deux épreuves.

T-shirt Nicky Hayden 69
T-shirt Nicky Hayden 69, en vente sur Motorstore.com
partages
commentaires
Deux courses discrètes pour Guintoli à la maison
Article précédent

Deux courses discrètes pour Guintoli à la maison

Article suivant

Bilan probant des Français invités à Magny-Cours

Bilan probant des Français invités à Magny-Cours
Charger les commentaires