Davies : "Il faut être réaliste, on ne peut plus faire d'erreurs"

partages
commentaires
Davies :
Giacomo Rauli
Par : Giacomo Rauli
10 mai 2017 à 18:30

S'il veut conserver une chance de se battre pour le titre, Chaz Davies sait qu'il doit absolument réussir le week-end d'Imola et gagner.

Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team, Chaz Davies, Ducati Team, Ernesto Marinelli, directeur du projet Ducati Superbike
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
L'usine Ducati
Marco Melandri, Ducati Team, Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Podium : troisième place pour Chaz Davies, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team, Chaz Davies, Ducati Team, Ernesto Marinelli, directeur du projet Ducati Superbike

Avec encore 18 courses à disputer et 450 points en jeu, le Championnat du monde Superbike est loin d'avoir rendu son verdict. Pour autant, la domination exercée par Jonathan Rea a déjà de quoi faire trembler la concurrence, et en particulier le clan Ducati qui peut craindre une troisième couronne consécutive du Nord-Irlandais.

À l'heure d'aborder la cinquième manche de la saison, à Imola, les Rouges espéreront puiser dans l'ambiance de ce round à domicile la force pour aller enfin chercher les récompenses escomptées. Il y a un an, le week-end disputé sur l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari avait justement été dominé par la Panigale de Chaz Davies, auteur du meilleur temps de toutes les séances d'essais libres, de la pole position, puis du doublé en course, chaque victoire étant auréolée du meilleur tour. Le record en course avait été battu, celui de la Superpole littéralement explosé, et au final seul le warm-up avait manqué au tableau de chasse du Gallois, ironiquement rafraîchi par la pluie.

De retour à Imola après un abandon et une troisième place à Assen, Chaz Davies souhaite passer à autre chose et se concentrer sur cette nouvelle manche. "Après Assen, j'ai tout remis à zéro. Maintenant, il faut trouver la voie à suivre pour gagner", assure-t-il dans un entretien à Motorsport.com, en marge de sa visite aujourd'hui à l'usine Ducati de Borgo Panigale.

"L'année dernière, j'ai fait un week-end incroyable à Imola", se remémore-t-il. "Cette année, ce sera assurément plus difficile. Les Kawasaki semblent vraiment fortes, mais je vais essayer de me battre pour rééditer [ce que j'avais fait]."

"Imola n'est pas notre dernière chance de nous battre pour le titre. Il reste encore beaucoup de courses, mais il nous faut être réalistes : on ne peut plus faire d'erreurs. On y croira jusqu'au bout, ça n'est pas fini tant que la mathématique n'a pas rendu son verdict", prévient Chaz Davies, descendu au troisième rang du championnat à Assen et désormais distancé de 84 points par le leader.

Vers un duel dans le dernier tour ?

Vainqueur de la deuxième course d'Aragón début avril, Chaz Davies a aussi vu lui échapper plusieurs succès possibles après avoir longtemps donné du fil à retordre à Jonathan Rea. Ce fut le cas des deux premières courses de l'année, à Phillip Island, où le pilote Kawasaki a arraché les victoires à la photo-finish. En Thaïlande, une chute dès le début de course, le dimanche, alors qu'il figurait à l'avant, a plongé Davies dans les tréfonds du peloton. Puis en Aragón et à Assen, sa Course 1 a été gâchée dans les derniers tours tandis qu'il tenait tête à Rea, par une chute en Espagne et un problème mécanique aux Pays-Bas.

S'il retrouve le Champion du monde en titre sur sa route ce week-end, à Imola, pourrait-il éventuellement tenter une attaque dans le dernier tour ? "Si ça ne tenait qu'à moi, j'essaierais de passer partout. Peu importe où. Je tenterais là où j'aurais une opportunité et, si jamais cette éventualité devait se présenter, j'essaierai."

"Ceci dit, je pense c'est possible dans le virage 1, le 4 ainsi que la dernière chicane. En somme, là où il y a de gros freinages. Je me souviens du dépassement de Simoncelli sur Biaggi dans le dernier virage, il y a quelques années, et plus ancien encore le beau duel entre Edwards et Bayliss."

Interview Giacomo Rauli

Article suivant
Yamaha se console dans le top 5

Article précédent

Yamaha se console dans le top 5

Article suivant

Rea en passe de battre le nombre de victoires de Sykes avec Kawasaki

Rea en passe de battre le nombre de victoires de Sykes avec Kawasaki
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Imola
Lieu Imola
Pilotes Chaz Davies
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Giacomo Rauli