Johnny Rea, le parfait doublé

En remportant son second titre le dernier week-end du Championnat, Jonathan Rea conclut une saison disputée où l’équipe Kawasaki a une fois de plus joué la bonne partition.

Soulagé, c’est ainsi que pourrait être qualifié le double Champion à l’issue de la première course de Losail. S’il réussit la transition rêvée pour tout pilote couronné, la domination du natif d’Irlande du Nord fut cette fois-ci moins prononcée qu’en 2015.

Rapidement arrivé en Championnat du monde suite à un bref passage en British Superbike, c’est en Supersport au sein de l’équipe Honda Ten Kate qu’il débuta, un an avant le sacre de 2009 d’un certain Cal Crutchlow.

Si sa fidélité à Honda marque la majeure partie de sa carrière et surtout ses premiers succès, son épopée avec Kawasaki débutée l’an dernier fut le déclic dont il avait besoin pour exploiter son plein potentiel. Pilote d’usine au sein du seul programme de compétition pour Kawasaki, le défi des 14 victoires inscrites en 2015 semblait toutefois difficile à reproduire.

Au guidon du nouveau modèle ZX-10R de la marque Japonaise, Johnny entama 2016 avec trois victoires consécutives et une série imparable de 17 podiums que la seconde course de Laguna Seca en juillet est venue interrompre.

Et il n’en fallait pas moins pour gérer deux aspects importants de la saison : la concurrence et le développement de sa machine.

L’offensive sur la piste est venue successivement de son coéquipier Tom Sykes, puis de Chaz Davies au guidon de la Ducati dont les premières évolutions ont fait parler la poudre. Face à la belle Italienne, la Kawasaki de Rea montra des signes de jeunesse poussant l’équipe technique à improviser réglages et directions techniques hasardeuses. Mais le solide programme du constructeur Japonais a permis de garder le cap et l’avantage acquis dès le départ par son pilote.

Désormais dépassé au nombre de victoires par Chaz Davies avant la dernière confrontation de la saison, Johnny a compris à l’issue de la course du samedi ce qu’il venait d’accomplir : "C'est incroyable d'avoir remporté deux championnats à la suite. C’est assez brut comme sentiment parce que je ne l'ai pas eu le temps de le réaliser, mais vivre une telle année comme j’ai connu l’an dernier, puis cette année avec la nouvelle moto, je pense que nous avons été confrontés à beaucoup plus de défis cette fois-ci."

"Je suis vraiment heureux et fier de notre travail parce que cette moto était si nouvelle. Gagner dès la première année d'un nouveau modèle est incroyable et je tiens à remercier Kawasaki pour la construction d'une bonne base de moto. Je compte passer devenir plus fort. C’était comme si nous devions vraiment gagner le championnat cette fois donc je dois remercier tout le monde autour de moi dans l'équipe. Je tiens à remercier chacun d'entre eux."

Du haut de ses deux titres, 38 victoires et 87 podiums, Jonathan Rea rejoint les grands noms de la discipline comptant au moins deux titres : Fred Merkel, Doug Polen, Carl Fogarty, Troy Corser, Colin Edwards, Troy Bayliss, James Toseland et Max Biaggi.

Le programme du jour est assez relevé pour le nouveau champion du monde : contrer la Ducati et accrocher une 10e victoire pour égaler ainsi Chaz Davies.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Losail
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Type d'article Réactions
Tags losail