Jonathan Rea - "Je suis Champion du Monde et j'en suis très fier"

C'est fait! Jonathan Rea a décroché, à 28 ans, son premier titre de Champion du Monde Superbike.

Jonathan Rea - "Je suis Champion du Monde et j'en suis très fier"
Le Champion du Monde Superbike 2015 Jonathan Rea, Kawasaki
Le Champion du Monde Superbike 2015 Jonathan Rea, Kawasaki
Le Champion du Monde Superbike 2015 Jonathan Rea, Kawasaki
Le Champion du Monde Superbike 2015 Jonathan Rea, Kawasaki
Le Champion du Monde Superbike 2015 Jonathan Rea, Kawasaki
Le Champion du Monde Superbike 2015 Jonathan Rea, Kawasaki
Le Champion du Monde Superbike 2015 Jonathan Rea, Kawasaki
Le Champion du Monde Superbike 2015 Jonathan Rea, Kawasaki
Le Champion Superbike 2015 Jonathan Rea, Kawasaki, fête son titre avec son équipe
Le Champion du Monde Superbike 2015 Jonathan Rea, Kawasaki
Jonathan Rea, Kawasaki

Manqué de peu en Malaisie, ce sacre était une formalité pour le pilote Kawasaki à Jerez et sa quatrième place en Course 1 le lui a d'emblée rapporté. C'est le couronnement d'une saison exceptionnelle, durant laquelle il a écrasé le plateau de sa suprématie, trouvant avec la Ninja les conditions idéales pour, enfin, être récompensé après sept ans dans la discipline. Si ses statistiques de la saison affolent les tablettes du Superbike, cette attente est, elle aussi, un record!

Dix-septième Champion du Monde Superbike, 27 ans après que Fred Merkel ait ouvert les compteurs, Jonathan Rea devient le cinquième Britannique sacré en WSBK après Carl Fogarty, Neil Hodgson, James Toseland et Tom Sykes, mais aussi le premier originaire d'Irlande du Nord.

Dès son arrivée à Jerez, impossible pour lui de ne pas penser à ce sacre annoncé. Il avait beau promettre qu'il viserait la victoire pour être couronné avec la manière, il faut bien reconnaître que les courses qu'il a disputées aujourd'hui n'étaient pas à la hauteur de sa campagne victorieuse. En sauvant deux quatrièmes places, il signe ses plus faibles résultats de la saison, ces manches étant les seules qui ne lui valent pas de podium cette année.

Peu importe, Jonathan Rea savoure l'émotion de ce titre, lui qui a dû patienter sept ans avant que les conditions ne soient réunies. "C'est un moment génial dans ma carrière. J'ai commencé le motocross quand j'avais six ans, je passais mon temps sur les circuits avec mon père et j'ai grandi dans un environnement de course. J'ai donc toujours rêve de devenir Champion du Monde. Y arriver enfin, c'est incroyable," assure-t-il.

"Je n'ai pas encore digéré la chose," reconnaît Jonathan Rea. "Quand mes mécaniciens ont placé le numéro 1 sur ma moto, en bord de piste, ça m'a fait très bizarre. Je suis simplement très heureux et reconnaissant d'avoir eu cette opportunité. Pour le moment, ça ne me parait toujours pas réel, mais je suis Champion du Monde et j'en suis très fier."

Le succès d'un pilote, d'une moto, d'une équipe

Une excellente base de moto, un package parfait, une électronique affûtée... Jonathan Rea sait qu'il n'a pas gagné seul. Parfaitement conscient que son succès est le fruit d'un travail d'équipe, il a eu le temps de savourer cette année le fait de voir enfin toutes les conditions réunies pour franchir ce cap.

"Le truc le plus spécial, vraiment, (...) c'était de rejoindre Kawasaki et une équipe qui a connu tellement de succès ces dernières saisons, partager un box avec l'un des pilotes les plus forts du WSBK. Arriver et remporter la première course à Phillip Island... C'est un sentiment et un souvenir que je n'oublierai pas de si tôt," promet-il.

"Personnellement, j'ai le sentiment d'avoir été délesté d'un poids," suggère-t-il. "J'ai rêvé d'être dans cette position depuis que je suis enfant, alors j'ai encore du mal à y croire. Je n'aurais jamais cru que j'aurai la possibilité de remporter le titre à trois manches de la fin de la saison, mais tout le monde a fait du super boulot et a travaillé vraiment très dur."

"Cela a impliqué beaucoup de travail de ma part, beaucoup de sacrifices et d'implication de la part de ma famille. Mais, par dessus tout, ce titre n'aurait pas été possible sans Kawasaki. Je souhaite remercier mon team manager Gium Roda et Steve Guttridge de Kawasaki Motors Europe, qui ont vraiment cru en moi et m'ont offert cette opportunité," ajoute le nouveau Champion.

Premier sacre Constructeurs pour Kawasaki

Il s'agit du troisième titre Pilotes que décroche Kawasaki après ceux de Scott Russell (1993) et Tom Sykes (2013). Et le titre Constructeurs est également tombé aujourd'hui. Engagée en WSBK depuis sa création en 1988, la marque nippone n'avait encore jamais réussi à coiffer cette couronne et devient la sixième à être consacrée en Championnat du Monde Superbike.

partages
commentaires
Tom Sykes entre victoire et défaite à Jerez

Article précédent

Tom Sykes entre victoire et défaite à Jerez

Article suivant

Van der Mark retient le podium plutôt que la chute

Van der Mark retient le podium plutôt que la chute
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Jerez
Catégorie Dimanche
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Auteur Léna Buffa