Jonathan Rea n'en perd pas une !

Sa cinquième victoire de la saison a beau lui avoir été offerte sur un plateau, le pilote Kawasaki n'a pas à rougir de sa performance.

À la fin, c'est encore Jonathan Rea qui gagne, cependant avant d'en arriver à grimper sur la plus haute marche du podium, le Nord-Irlandais a une nouvelle fois dû batailler et livrer une superbe course, ce samedi en Aragón.

Opposé à Chaz Davies, le pilote Kawasaki a fait son possible pour faire valoir les qualités de la Ninja, en particulier dans un premier secteur où il parvenait à se montrer menaçant face à la Ducati, mais la puissance de celle-ci faisait des miracles dans la dernière portion du tracé, où le pilote au numéro 7 profitait de la ligne droite de retour pour reprendre l'avantage.

"C'était une bagarre sympa. Cette course a démontré les forces et les faiblesses de chacune de nos deux motos selon les différentes parties de la piste", analyse Jonathan Rea. "J'ai tout essayé pour passer en tête et pour imposer mon rythme, mais à chaque fois que je passais en tête, Chaz me repassait. La seule façon que j'avais d'essayer de gagner, c'était d'en arriver à une bagarre dans le dernier tour, mais il n'a pas été aussi loin que cela."

Déjà près de deux victoires d'avance au championnat

Le duel de toute beauté des deux pilotes britanniques s'est en effet arrêté alors que le dernier tour était sur le point de débuter, lorsque la Panigale a quitté la piste pour aller finir sa course dans le bac à gravier, laissant le champ libre à une Ninja libérée. Rea s'est ainsi imposé avec quatre secondes d'avance sur Melandri, ajoutant 25 points à un capital déjà bien fourni.

"C'est incroyable ! Je savais qu'on avait un bon rythme pour essayer de gagner, mais en course Chaz était tellement fort à plusieurs endroits par rapport à moi. Je suis resté plutôt calme et j'ai essayé de rester aussi fort que j'ai pu dans les portions où j'étais bon, tout en essayant de minimiser les erreurs pour ne pas trop perdre là où j'étais un peu en difficulté", explique-t-il auprès du site officiel.

"J'avais juste besoin de rester là. Il ouvrait la porte à certains endroits, c'était un peu étrange, et puis une erreur est arrivée. Avant toute chose, je n'ai pas eu de nouvelles de Chaz après la course, alors j'espère qu'il va bien. En tout cas, cette erreur m'a permis de passer et de gagner la course."

"Cette victoire m'est offerte par une chute, mais je vais l'accepter, parce que j'ai le sentiment d'avoir bien piloté", souligne le pilote Kawasaki, qui fait sienne la 200e victoire d'un pilote britannique en WSBK, tout en signant son cinquième succès en autant de courses cette saison. Avec un score parfait de 125 points, il compte déjà 47 longueurs d'avance sur Sykes, 55 sur Davies et 60 sur Melandri au championnat.

Grille de départ Course 2

1re ligne 1. united_kingdom A. Lowes 2. netherlands M. vd Mark 3. spain J. Torres
2e ligne 4.  L. Mercado 5. ireland E. Laverty 6. germany S. Bradl
3e ligne 7. united_kingdom T. Sykes 8. italy M. Melandri 9. united_kingdom J. Rea
4e ligne 10. united_kingdom C. Davies 11. spain X. Forés 12. united_states N. Hayden
5e ligne 13. germany M. Reiterberger 14. spain R. Ramos 15. united_kingdom L. Camier
6e ligne 16. switzerland R. Krummenacher 17. spain J. Simon 18. san_marino A. de Angelis
7e ligne 19. italy R. Russo 20. italy A. Badovini  
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Aragon
Sous-évènement Course 1
Circuit Motorland Aragon
Pilotes Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Type d'article Réactions