Jonathan Rea toujours attiré par le MotoGP ? "Ne jamais dire jamais"

Des rumeurs lient le nom du Champion du monde Superbike au team Petronas Yamaha SRT en MotoGP en vue de la saison 2022, et contre toute attente le principal intéressé ne ferme pas la porte.

Jonathan Rea toujours attiré par le MotoGP ? "Ne jamais dire jamais"

Jonathan Rea aura-t-il enfin la chance de faire ses preuves en MotoGP ? Ce serpent de mer revient une nouvelle fois sur le devant de la scène alors que les Grands Prix observent leur pause estivale et que le WorldSBK se trouve ce week-end à Assen, des rumeurs faisant état de négociations entre Rea et le team Petronas Yamaha SRT.

À 34 ans et à la tête de six titres et des plus grands records du Superbike mondial, le pilote nord-irlandais aurait donc une nouvelle opportunité de rejoindre le MotoGP, alors que cette chance lui a plusieurs fois échappé au cours de sa carrière. Si on l'a vu disputer deux Grands Prix chez Repsol Honda en 2012 en remplacement de Casey Stoner, alors convalescent, il n'a jamais reçu la bonne offre pour s'engager à plein temps.

Lorsqu'il lui a été demandé en marge de la première journée d'essais aux Pays-Bas s'il pouvait toujours avoir le MotoGP en tête si une bonne opportunité devait se présenter, Jonathan Rea a répondu : "Oui, toujours. Je roule mieux que jamais. Je suis vraiment au top de mon pilotage et de mon équilibre de vie. Alors, il ne faut jamais dire jamais."

Actuellement sous contrat avec Kawasaki, Rea a prolongé l'an dernier ce partenariat avec ce qui était décrit comme "un accord pluriannuel" sans que les termes exacts soient connus. Interrogé sur la question ce vendredi, Rea a indiqué ne pas pouvoir en dire plus sur la durée de ce contrat. "Je ne peux pas parler de mon contrat", a-t-il fait savoir.

Le team Petronas Yamaha SRT, qui aligne actuellement Franco Morbidelli et Valentino Rossi, pourrait avoir au moins une place vacante en 2022. Le pilote au numéro 46 semble en effet de plus en plus proche d'annoncer sa retraite, empêtré dans une saison aux performances bien faibles alors que ses résultats devaient, de son propre aveu, servir de base à sa réflexion. Quant à Morbidelli, il pourrait avoir une opportunité à saisir, le départ de Maverick Viñales ayant libéré de façon inattendue une place dans l'équipe officielle Yamaha.

Le constructeur d'Iwata dispose de deux pépites en WorldSBK, avec Toprak Razgatlioglu et Garrett Gerloff dont les noms, eux aussi, ont circulé à plusieurs reprises − Gerloff, d'ailleurs, a été appelé en renfort le mois dernier pour remplacer Morbidelli, blessé. Seulement, tous deux viennent d'annoncer la prolongation de leur contrat, ce qui a semblé mettre fin à toute perspective de les voir passer en Grand Prix en 2022.

"Cela me surprend beaucoup, pour être honnête", a fait savoir Jonathan Rea à ce sujet, mais en refusant de se laisser entraîner dans d'autres réflexions. "Je ne veux pas faire de commentaires à ce sujet parce que mes commentaires vont être mal interprétés."

Lire aussi :

partages
commentaires
Ducati sort une Panigale V2 hommage à Troy Bayliss

Article précédent

Ducati sort une Panigale V2 hommage à Troy Bayliss

Article suivant

Rea remporte une course interrompue après la chute de Folger

Rea remporte une course interrompue après la chute de Folger
Charger les commentaires