Kawasaki avance dans l'évaluation de ses nouveautés pour 2016

L'équipe Kawasaki engagée en WSBK a bouclé en Aragón sa troisième séance d'essais de l'intersaison. Malgré un temps de piste limité, c'est un travail minutieux qui s'est poursuivi sur la nouvelle Ninja.

Kawasaki avance dans l'évaluation de ses nouveautés pour 2016
Tom Sykes, Kawasaki
Jonathan Rea, Kawasaki
Tom Sykes, Kawasaki
Jonathan Rea, Kawasaki
Tom Sykes dans le garage
Jonathan Rea, Kawasaki
Jonathan Rea, Kawasaki
Tom Sykes, Kawasaki
Tom Sykes, Kawasaki Ninja ZX-10R

La première des deux journées a été particulièrement réduite pour l'équipe championne du monde, puisque seul Jonathan Rea a roulé… et seulement durant la dernière demi-heure. Un peu moins de brouillard le lendemain et Tom Sykes a pu se joindre à son coéquipier pour poursuivre les tests déjà menés au Motorland fin octobre, puis à Jerez début novembre.

Durant les essais du début de mois, les pilotes Kawasaki avaient réalisé des comparatifs entre les modèles 2015 et 2016 de leur machine, avant de définitivement basculer sur le modèle le plus récent pour évaluer de nouvelles pièces. Celles-ci ont été à nouveau testées cette semaine en Aragón afin de confirmer les impressions obtenues en Andalousie. Une étape essentielle compte tenu de l'évolution connue par la Ninja ZX-10R.

"Franchement, les essais ne sont pas la partie du job que je préfère, mais il est nécessaire de fournir des efforts constants car Kawasaki a apporté de nombreuses nouvelles pièces pour la moto de 2016," soulignait Rea dès les essais de Jerez. "Son caractère est assez différent de celui de la saison dernière. Le point principal, c'est l'équilibre du châssis. Le caractère du moteur est lui aussi assez différent par rapport à la moto de 2015."

Le moteur au cœur du programme

Il s'agit, durant cette phase des essais, de faire le tri entre diverses nouveautés, afin de retenir ce qui constituera la moto pour la saison à venir. Le moteur est un point particulièrement important dans le programme de cet hiver, car il faut s'adapter au changement. En effet, si le travail opéré par l'équipe WSBK a fortement inspiré la réduction de l'inertie sur la nouvelle version de la routière, le modèle sportif s'inspire en retour des progrès accomplis côté produit.

"Comme la Ninja ZX-10R de route 2016, nous avons de nouvelles caractéristiques d'inertie moteur cette année. Tout fonctionne donc différemment et la gestion moteur doit elle aussi être différente," explique Pere Riba, chef mécano de Rea. "Nous avons juste testé différents réglages d'inertie pour comprendre les changements. Nous n'en sommes encore qu'au stade de la récolte des informations."

"On a testé des réglages moteur avec une inertie un peu différente et quelques idées en matière de répartition des masses," précise le pilote nord-irlandais. "On a aussi essayé des ressorts arrière différents et on a confirmé que tout était OK. J'ai réalisé des comparaisons avec un nouveau pneu arrière fourni par Pirelli. Il ressemblait à un SC1 avec des flancs plus durs, ce qui m'a offert plus de stabilité. On a aussi utilisé le nouveau bras oscillant que l'on a testé à Jerez et on l'a confirmé."

Des confirmations pour Sykes

Pour Jonathan Rea, homme le plus rapide de la séance, Kawasaki annonce un meilleur chrono de 1'50.3, ce qui serait une demi-seconde plus rapide que le meilleur temps enregistré en course en avril dernier. L'équipe indique par ailleurs que Tom Sykes a tourné en 1'51.1, lui qui n'a roulé qu'une demi-journée.

"Je suis très content, compte tenu des conditions de piste et du peu de temps que l'on a eu pour ces essais," commente ce dernier. "On a seulement travaillé en pneus durs et je suis très satisfait de mes chronos et de leur régularité."

"La base de la moto parait très bonne et on a, comme toujours, testé des choses intéressantes. Elles se sont avérées positives dans certains domaines et, même s'il reste du travail dans d'autres secteurs, globalement on n'a pas touché aux réglages de la moto. On ne fait qu'évaluer les mises à jour de pièces pour 2016 et je suis très content de leurs performances," souligne Tom Sykes.

Les données récoltées vont désormais servir de base pour préparer la prochaine séance, qui sera aussi la dernière de l'année. Elle est au programme à Jerez la semaine prochaine.

partages
commentaires
Officiel - Jordi Torres passe sur BMW pour 2016
Article précédent

Officiel - Jordi Torres passe sur BMW pour 2016

Article suivant

Essais Yamaha - Lowes enthousiaste, Guintoli retardé

Essais Yamaha - Lowes enthousiaste, Guintoli retardé
Charger les commentaires