Kawasaki déjà en position de force après la première journée

partages
Kawasaki déjà en position de force après la première journée
Par : Willy Zinck
16 juin 2017 à 17:28

Rea et Sykes ont terminé ce vendredi aux deux premières places au classement des temps combinés, et se sont qualifiés sans difficulté pour la Superpole 2. Ce premier obstacle passé, les deux hommes se projettent déjà sur les courses.

Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing

Le scénario de cette première journée sur le circuit de Misano a accouché d'un dénouement similaire à celui observé il y a trois semaines, en course, à Donington. À savoir, une prise des commandes lors du premier acte par Tom Sykes, suivie d'une réplique parfaite lors du second de la part de son coéquipier et leader du championnat, Jonathan Rea.

Autant dire que les deux pilotes Kawasaki ont fait le boulot ce vendredi, et ont réussi à se qualifier sans forcer directement pour la Superpole 2. Avec une marge d'environ deux dixièmes de seconde sur leurs plus proches rivales, les Ducati de Marco Melandri et Chaz Davies, les Verts ont en effet réussi à rentabiliser de la meilleure des manières leurs essais réalisés sur le circuit Marco Simoncelli dans la foulée de la manche de Donington.

Avec une bonne base de travail, les deux pensionnaires de la marque japonaise ont donc eu toute latitude pour chasser le chronomètre, non sans toutefois voir leur journée bordée par un souci technique (Rea, au début des EL1) ainsi qu'une chute (Sykes, dans les dernières minutes des EL2).

Déjà tournés vers la course

Pas de quoi inquiéter les deux hommes, cependant, qui ont semblé davantage préoccupés par l'état de la piste, moins adhérente que lors des tests, comme le confirme Rea. "La piste est apparue comme étant un peu plus grasse que lors des tests. Pas beaucoup plus, mais lors des tests, j'avais pu piloter dans la fenêtre des 1'34 avec facilité. Mais à présent, c'est un peu plus difficile. Notre moto fonctionne même avec moins de grip sur la piste, ce qui est important."

Les deux pilotes ont donc mis à profit leur roulage pour travailler sur la géométrie des suspensions à l'avant de leurs machines, tout en passant en revue les différentes solutions pneumatiques qui leur sont offertes en vue de la course. "Ce matin, nous avons confirmé certains points après notre test ici, et cet après-midi, nous avons un peu changé la position à l'avant de la moto, afin d'essayer de me donner un peu plus de confiance dans les freins", confirme Rea, qui assure avoir déjà une idée bien précise des réglages de sa Ninja pour les qualifications et la première course prévues samedi. "Nous avons déjà notre package pneus de défini, ainsi que les réglages de la moto, donc demain nous allons pouvoir travailler sur de longs runs lors des EL3 avant que débute la Superpole."

Article suivant
EL2 - Rea répond à Sykes et termine la journée en tête

Article précédent

EL2 - Rea répond à Sykes et termine la journée en tête

Article suivant

Sur ses terres, Ducati espérait être en meilleure posture

Sur ses terres, Ducati espérait être en meilleure posture

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Misano
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Misano
Pilotes Tom Sykes , Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions