Kenan Sofuoglu forfait pour les deux premières manches

partages
commentaires
Kenan Sofuoglu forfait pour les deux premières manches
Par : Léna Buffa
21 févr. 2017 à 11:32

Le Champion du monde en titre de la catégorie Supersport a voulu participer aux essais de Phillip Island pour évaluer ses conditions et le verdict est sans appel : il souffre trop et ne sera pas en mesure de disputer les deux premières manches.

Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing

Accidenté il y a un mois alors qu'il s'entraînait en Supermotard, Kenan Sofuoglu s'est blessé à la main et au poignet. Après une première intervention chirurgicale pratiquée dès que l'inflammation s'est suffisamment résorbée, une nouvelle opération a été menée il y a quelques jours seulement.

Pour autant, le pilote turc a mis un point d'honneur à prendre la piste lundi et mardi pour les derniers essais de la pré-saison, et ce afin d'évaluer sa condition physique. Lundi il n'a réalisé qu'un run de cinq tours durant la session matinale, avant de tenter de rallonger quelque peu sa présence en piste ce matin. Il a pu signer le septième temps – la meilleure performance parmi les pilotes Kawasaki – et réaliser un total de 38 tours, mais sans jamais réussir à en enchaîner plus de dix de suite.

"La douleur me tue quand je suis sur la moto. C'est dangereux pour moi et aussi pour les autres pilotes, parce que je ne peux pas freiner", constate-t-il sur le site officiel du championnat, contraint de s'arrêter à cause de la douleur et visiblement affecté.

"Durant ces deux jours d'essais, j'ai fait de mon mieux pour monter sur la moto mais, franchement, je ne peux faire qu'un ou deux tours après quoi la douleur rend le pilotage impossible. Le problème, c'est mon pouce droit, qui s'est luxé. Il ne cesse de bouger et de toucher mes autres os", explique-t-il.

Sur ce constat, Kenan Sofuoglu a pris sa décision : il a choisi de ne pas disputer les deux premières manches de la saison, celles de Phillip Island puis de Buriram, et ce afin d'être une nouvelle fois opéré pour réparer des tendons endommagés dans son pouce. Il espère donc commencer son championnat avec la saison européenne, début avril en Aragón, mais doit avant tout prendre le temps de guérir.

"On a décidé que j'allais rentrer à la maison et ne pas courir pour les deux premières manches", déclare le pilote, quintuple Champion du monde Supersport, qui a rejoint la Turquie dès ce soir. "On pense que la meilleure solution c'est que je n'essaye plus de courir pour le moment et que je me fasse opérer afin d'être prêt pour le MotorLand Aragón. J'ai parlé à plusieurs médecins et tous me disent d'arrêter maintenant et d'être opéré au niveau des ligaments dans l'espoir de courir en Espagne. On espère que ça se passera comme ça, mais ça n'est pas certain. Je suis très déçu de ne pas pouvoir courir ici."

Article suivant
Essais Phillip Island - Melandri s'affirme dans le sillage de Rea

Article précédent

Essais Phillip Island - Melandri s'affirme dans le sillage de Rea

Article suivant

Pirelli : Melandri et Rea ont le mieux compris les nouveautés 2017

Pirelli : Melandri et Rea ont le mieux compris les nouveautés 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Kenan Sofuoglu
Équipes Puccetti Racing
Auteur Léna Buffa