La pluie s'invite à Buriram avant la Superpole

La pluie s'invite à Buriram avant la Superpole
Lumière et drapeau rouges
Alex Lowes, Suzuki

Les pilotes du Championnat du Monde Superbike avaient 45 minutes de piste à leur disposition samedi matin sur le Chang International Circuit. Les résultats cumulés des trois premières séances d'essais libres devaient ensuite définir la liste des concurrents autorisés à disputer la Superpole.

La pluie a malheureusement joué les trouble-fête. Si la direction de course n'annonçait que quelques gouttes dans les secteurs 1 et 2 à l'entame de la séance, la rapide intensification de l'averse a convaincu les pilotes de ne pas aller plus loin qu'un tour d'installation.

Malgré l'impossibilité d'améliorer les chronos enregistrés hier, certains ont souhaité tenter une sortie en pneus pluie dans les dernières minutes de la séance, or les drapeaux rouges déployés suite à la chute d'un pilote wild-card - indemne - ont à nouveau poussé tout le monde à revenir vers les stands, définitivement cette fois.

La hiérarchie n'évolue donc pas en comparaison de celle établie vendredi. Les 10 pilotes les plus rapides sont d'ores et déjà qualifiés pour la Superpole 2. Les pilotes classés entre la onzième et la vingtième position vont quant à eux disputer la Superpole 1 ; les deux plus rapides de cette séance pourront prendre part à la Superpole 2. Au programme samedi après-midi, chacune de ces séances durera 15 minutes.

Qualifiés pour la Superpole 1 : Mercado, Van der Mark, de Puniet, Barrier, Terol, Camier, Ramos, Canepa, Ponsson et Barragán.

Qualifiés pour la Superpole 2 : Lowes, Rea, Davies, Haslam, Sykes, Guintoli, Bayliss, Baiocco, Torres et Salom.

partages
Ça va beaucoup mieux pour Sylvain Guintoli

Article précédent

Ça va beaucoup mieux pour Sylvain Guintoli

Article suivant

Johnny Rea reprend l'avantage et signe la Superpole

Johnny Rea reprend l'avantage et signe la Superpole