Laverty : Le départ tardif du SMR, un épisode "très stressant"

partages
commentaires
Laverty : Le départ tardif du SMR, un épisode
Jamie Klein
Par : Jamie Klein
Co-auteur: Oriol Puigdemont
23 déc. 2018 à 09:00

L'ex-pilote MotoGP explique que son départ du Shaun Muir Racing, annoncé à la dernière minute, a été un épisode "très stressant".

Le poleman Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Alex Lowes, Pata Yamaha, Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia, Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia, Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Le troisième, Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing, le deuxième, Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team, le troisième, Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia

Eugene Laverty a connu un moment de solitude lorsque le Shaun Muir Racing (SMR), qui alignait en 2018 des Aprilia en Superbike sous la bannière "Milwaukee Aprilia", a signé un contrat pour devenir l'équipe d'usine de BMW.

Parti de Kawasaki, Tom Sykes et le protégé de BMW, Markus Reiterberger ont alors été choisis comme pilotes, excluant de facto Laverty et son coéquipier en 2018, Lorenzo Savadori, du SMR.

Après plusieurs semaines d'incertitude, Laverty a finalement trouvé un guidon pour la campagne 2019, et rejoindra ainsi l'équipe privée Go Eleven pour piloter la nouvelle Panigale V4.

Une période anxiogène 

Mais le Nord-Irlandais de 32 ans a admis que la perspective de rester sur la touche a pu être "effrayante", et l'a amené à développer de la sympathie pour les pilotes laissés sans guidon pour l'an prochain.

En plus de Savadori, Loris Baz et Xavi Forés sont les deux autres pilotes présents en Superbike en 2018 qui sont restés dans l'incertitude, même si Forés a signé un contrat pour courir en British Superbike avec Honda.

"Cela a été très stressant, honnêtement, car rester sans rien à la fin du mois d'octobre, ce n'est jamais idéal", a déclaré Laverty auprès de Motorsport.com lors des 100 km des Champions, début décembre.

Lire aussi :

"Je suis très chanceux d'avoir trouvé quelque chose, car il y a toujours des pilotes en Superbike qui se retrouvent sans rien, et c'est cela qui est effrayant. La chose importante c'est que j'ai une moto, et la seconde chose c'est que c'est une bonne moto."

Sur ses recherches pour la saison 2019, l'ancien pilote Aspar en MotoGP a ajouté : "Je sais que Ducati fournit toujours à ses clients des motos avec un bon niveau, comme ce fut le cas cette année avec le Barni Racing Team et Xavi Forés. Il a été en mesure de se battre avec les gars des équipes d'usine. C'est vraiment l'objectif."

"Il semble qu'ils vont se battre aux avant-postes avec Kawasaki. Johnny [Rea] a bien toujours un petit plus, nous devons le rattraper, mais lors des premiers essais la moto a été très impressionnante."

Pas d'Aprilia sur la grille l'an prochain

Après avoir appris qu'il ne faisait pas partie des plans de SMR en 2019, Laverty a pris la direction du paddock MotoGP lors de la manche en Malaisie début novembre pour rencontrer Aprilia et explorer les options pour rester sur la grille Superbike.

Cela n'a débouché sur rien, ce qui laisse entendre que la marque de Noale devrait être absente du championnat des motos dérivées de la série pour la première fois depuis 2008 l'an prochain.

Lire aussi :

"Je me suis envolé pour le Qatar pour notre dernière course [en Superbike]", reprend Laverty. "Et mon plan était de revenir chez moi après le Qatar."

"Au final, j'ai dû changer mon vol pour prendre la direction de Kuala Lumpur pour y parler avec Aprilia, car à ce moment-là nous essayions de faire quelque chose pour maintenir les RSV4 sur la grille. Malheureusement, cela n'a pas été possible, mais ça fait partie du jeu. Quand vous n'en avez pas [de moto], il vous faut chercher ailleurs. J'ai continué à me battre, je n'ai pas renoncé."

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Eugene Laverty
Équipes Team Go Eleven , Team Milwaukee
Auteur Jamie Klein