Le Champion Jonathan Rea termine la saison par son premier abandon

Jonathan Rea a été tenu en échec par Jordi Torres sur la première manche du week-end et n'a pas été en mesure de prendre sa revanche sur la suivante, contraint de se retirer au bout de cinq tours.

Déjà assuré du titre de Champion du Monde depuis Jerez, le pilote nord-irlandais aurait pu décrocher ce week-end son 15e succès de la saison, ce qui lui aurait permis d’égaler le nombre de victoires acquises entre son arrivée en Superbike (2008) et son arrivée cette année chez Kawasaki. Mais ce week-end, il s’est heurté tout d’abord à un Jordi Torres surmotivé, puis à un rare problème mécanique sur sa ZX-10R.

Alors qu’il venait de déloger Tom Sykes de la tête, au prix d’une attaque assez virile – son coéquipier refusera d’ailleurs de lui serrer la main une fois le drapeau à damier franchi - Jonathan Rea a vu Torres revenir dangereusement sur lui. A cinq tours de l’arrivée, le Britannique s'est fait déposer... mais c’était mal connaitre le Champion du Monde, qui jusqu’au bout mettra la pression au rookie, essayant par tous les moyens de se frayer un passage.

Rea devra finalement s’incliner au terme d'un superbe duel - qui ne fait qu'ajouter au prestige de la première victoire de Jordi Torres."Je me suis donné à 200% dans la première course et je dois remercier toute mon équipe car ils ont fait du superbe boulot sur la moto. Quand Torres m’a passé, j’ai dû faire un gros effort pour rester à son contact," reconnaissait-il. Partie remise pour la deuxième course!

Un duel qui aura tourné court

Et cette fois, Jonathan Rea s'est confronté à Chaz Davies. Néanmoins, le Nord-Irlandais, installé en 2e position, n’ira malheureusement pas au terme de ces 17 tours. Au cinquième passage, il agite la main en signe de problème technique, le tout premier cette année. C'est donc depuis les stands qu'il a assisté à la fin de la course et qu'il a, fair-play, applaudi le vainqueur Leon Haslam à son retour sur la pitlane.

Rea a de quoi éprouver un sentiment de déception, même si cette saison aura été celle de tous les records pour sa carrière personnelle : "C’est une façon très frustrante de terminer l’année. Bien sur que je voulais gagner cette course. J’avais commencé à bien prendre la mesure de mes pneus. Je suis un peu déçu d’avoir raté ce combat en deuxième manche. Mais en regardant notre saison nous devons surtout retenir ce titre et toutes ces victoires."

Cet abandon prive Jonathan Rea d'un record qui était à portée de main : celui du plus grand nombre de points inscrits en une saison. Il retarde par ailleurs son entrée dans le cercle fermé des pilotes ayant remporté au moins 30 courses WSBK. Les 29 succès inscrits à son palmarès sont répartis sur treize pistes différentes du calendrier (c'est plus que quiconque parmi les pilotes actuels), mais il lui faudra retenter sa chance l'année prochaine pour accrocher Losail à son tableau de chasse.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Losail
Sous-évènement Dimanche
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Type d'article Résumé de course
Tags qatar