Melandri, pilote Ducati le plus rapide de la première journée

partages
commentaires
Melandri, pilote Ducati le plus rapide de la première journée
Par : Willy Zinck
10 mars 2017 à 12:30

Le pilote italien n'aura pas mis beaucoup de temps à reprendre le rythme du Superbike. Dans le sillage des Kawasaki lors des deux premières séances d'essais, il dicte pour le moment sa loi face à son coéquipier Chaz Davies.

Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team sur la grille
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team, Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Marco Melandri, Ducati Team, Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Le deuxième, Chaz Davies, Ducati Team, le troisième, Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team, Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Chaz Davies, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team

Marco Melandri n'en finit plus de surprendre tout son monde. D'aucuns prédisaient un retour à la compétition difficile pour le pilote italien, après une année passée en dehors des circuits, et deux éloignées du Superbike. 

Mais force est de constater que le pilote Ducati fait mieux que soutenir la comparaison face à son coéquipier Chaz Davies en ce début de saison. Le transalpin s'était déjà montré très rapide lors des essais de la première manche, à Phillip Island.

Et il a donc remis le couvert ce vendredi sur le circuit de Buriram, en décrochant le deuxième puis le troisième chrono lors des deux premières séances d'essais, à chaque fois devant son coéquipier.

Une première sur un circuit très technique

Une vraie performance quand on sait que le vice-Champion du monde 2011 roulait pour la première fois sur le tracé thaïlandais. "Je suis content car l'équipe a fait un bon travail et j'ai tout de suite eu de bons retours avec la Panigale R", déclare Melandri, qui s'étend sur les spécificités du Circuit International Chang. "La piste est plus technique qu'il n'y paraît : elle comprend des zones de forts freinages, des virages rapides, un peu de tout... C'est sympa de piloter ici, mais je dois encore progresser au freinage en termes de trajectoire, en particulier dans le troisième secteur."

Depuis son inscription au calendrier Superbike en 2015, le tracé thaïlandais s'est toujours révélé difficile pour les Ducati. Mais les Panigale R semblent mieux s'accoutumer au circuit cette année, alors que ses deux pilotes se sont livrés à des simulations de course dans l'après-midi, en pneus usés et dans des conditions particulièrement éprouvantes. "Cette journée s'est mieux déroulée que prévu", poursuit l'Italien. "Ce sera difficile de courir dans des conditions si chaudes. Ce serait bien d'être de nouveau en première ligne et de prendre un bon départ. Je pense que les Kawasaki ont toujours un avantage, mais nous sommes prêts à leur mettre des bâtons dans les roues."

Pour quelques dixièmes de moins

Pour l'heure, Melandri doit encore trouver les derniers dixièmes qui pourraient lui permettre de faire la différence face aux Kawasaki. Et selon son coéquipier, ces précieux gains peuvent être trouvés dans le tout dernier partiel. "Il y a encore quelques zones où nous améliorer, en particulier dans le troisième secteur", certifie Davies, dont Melandri devra tout de même se méfier ce week-end, compte tenu des circonstances dans lesquelles les temps du Gallois ont été réalisés. "Nous avons besoin de trouver un ou deux dixièmes ici, mais notre rythme est cependant vraiment compétitif. J'ai fait mon meilleur tour en pneus usés cet après-midi, donc dans l'ensemble cela a été une bonne première journée."

Article suivant
Rea impressionnant d'entrée de jeu

Article précédent

Rea impressionnant d'entrée de jeu

Article suivant

Pour Ten Kate, les choses vont de mal en pis

Pour Ten Kate, les choses vont de mal en pis
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Buriram
Lieu Chang International Circuit
Pilotes Marco Melandri
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions