Melandri impatient de faire son retour en Superbike

partages
commentaires
Melandri impatient de faire son retour en Superbike
Par : Willy Zinck
23 févr. 2017 à 15:57

De retour en Superbike après deux ans d'absence, le pilote italien a fait forte impression lors des essais de Phillip Island en début de semaine, et pourrait créer la surprise ce week-end pour la première manche de la saison.

Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team

De retour au premier plan ces deux dernières années, Ducati a fait office de concurrent sérieux pour le titre l’an passé, jouant des coudes avec les Kawasaki et décrochant 11 victoires, dont six consécutives en fin de saison.

Si la nouvelle Panigale R semble détenir toutes les qualités requises pour tenter de récupérer un titre qui échappe au constructeur italien depuis 2011 et le sacre de Carlos Checa, les troupes de Bologne pourront en outre compter sur un duo de pilotes des plus prometteurs, et notamment sur le revenant Marco Melandri.

De retour en Superbike après deux années d’absence, Marco Melandri entend bien démontrer qu’il n’a rien perdu de sa superbe et qu’il peut très bien rivaliser avec son coéquipier Chaz Davies, ainsi qu’avec les deux coreligionnaires de Kawasaki.

Des essais prometteurs à Phillip Island

D’ailleurs, le vice-champion 2011 en prend pour le moment le chemin, après de solides performances lors des derniers essais qui se sont déroulés à Phillip Island en début de semaine. Crédité du deuxième temps à seulement trois centièmes de Jonathan Rea, l’Italien a sans doute fait le plein de confiance et de motivation à l’abord de la première manche de la saison.

Mais au-delà du bon chrono décroché par Melandri, ce sont surtout les progrès effectués sur l'une des faiblesses de sa nouvelle machine, le grip à l'arrière, qui ont ravi l'Italien malgré des conditions difficiles. "Après une première journée difficile en raison de la mauvaise météo, nous avons eu un départ solide aujourd’hui", a expliqué le pilote Ducati à l'issue des derniers essais. "Dans l’après-midi les conditions plus chaudes ont réduit l’adhérence générale mais l’équipe a fait du bon travail. Nous avons essayé de nouveaux réglages, qui ont bien fonctionné pour moi. La chose dont je suis le plus content c’est que nous avons finalement réussi à maximiser l’adhérence sur les nouveaux pneus, ce qui a été en quelque sorte notre point faible durant l’hiver."

Malgré ses derniers chronos encourageants lors des essais, Melandri  garde la tête froide alors qu'il est sur le point de prendre le départ d'une course Superbike pour la première fois depuis 2014. "C’est seulement un test, mais c’est toujours important d’être à l’aise sur la moto donc je suis optimiste à l’approche du week-end de course, que j’aborderai étape par étape."

Il est vrai qu'après plus d’un an et demi tenu éloigné des machines dérivées des motos de série et un projet avorté en MotoGP avec Aprilia, le pilote de 34 ans doit poursuivre sa réadaptation, notamment au niveau de la répartition des masses sur la Panigale R ainsi que la gestion de la distribution de puissance.

La manche australienne devrait donc fournir des premiers éléments de réponse quant au réel niveau de forme du pilote italien.

Article suivant
Rea - "Nous sommes les gars dont tout le monde veut la peau"

Article précédent

Rea - "Nous sommes les gars dont tout le monde veut la peau"

Article suivant

Davies tentera de poursuivre sur sa lancée de 2016 à Phillip Island

Davies tentera de poursuivre sur sa lancée de 2016 à Phillip Island
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Marco Melandri
Auteur Willy Zinck
Type d'article Preview