Mike Di Meglio renonce au World Supersport

Le team GMT94 a annoncé que le pilote français avait choisi de concentrer toute son attention sur l'Endurance, où il espère être Champion du monde.

Mike Di Meglio était engagé cette année dans un double programme ambitieux, se partageant entre le Championnat du monde d'Endurance et celui de Supersport. Malgré trois conflits de dates entre l'EWC et le WSS, le Français ne manquait pas d'ambition, boosté par le GMT94 avec lequel il tentait de relever ce nouveau défi.

Le bilan dressé après les deux premières manches World Supersport n'est toutefois pas à la hauteur des espérances, puisque l'ancien Champion du monde 125cc a dû se contenter de la 17e place en Australie, puis de la 18e en Thaïlande. Le pilote a donc décidé d'arrêter les frais dans cette catégorie pour concentrer ses efforts sur le championnat qui centralisait dès le départ l'essentiel de ses ambitions, l'Endurance.

"Nous rencontrons des difficultés en Mondial Supersport. Les résultats sont loin de nos attentes", reconnaît Mike Di Meglio. "Au retour de la tournée outre-mer, j'ai appelé Christophe [Guyot] pour lui signifier que j'abandonnais le projet WSSP pour me consacrer pleinement au Championnat du monde d'Endurance. Je n'ai pu être titré l'an passé aux côtés de David Checa et de Niccolò Canepa car je n'avais pas participé au Bol d'Or. Nous sommes actuellement en tête du championnat et je rêve d'être Champion du monde EWC."

Dix ans après son sacre en Grand Prix, qui avait été suivi de cinq ans dans la catégorie intermédiaire puis deux saisons en MotoGP, le Toulousain reprend un engagement à plein temps grâce à ce programme en Endurance, lui qui avait rejoint le GMT94 en cours de route la saison dernière et n'avait par conséquent pu être titré au contraire de ses coéquipiers. Il va donc s'efforcer de rectifier le tir cette année, en capitalisant sur une victoire au Bol d'Or qui voit l'équipe française mener la danse avant les 24 Heures Motos, au programme dans un peu plus de deux semaines. Premier pilote à avoir remporté ses trois premières courses en EWC, Di Meglio ne veut pas s'en tenir là.

Cette décision du pilote ne signe toutefois pas la fin de l'engagement du GMT94 en World Supersport. "Le début de saison a été difficile mais toute l'équipe est motivée pour relever le challenge", promet Christophe Guyot, team manager. "La Yamaha R6 est la référence de la catégorie. Le règlement favorise une homogénéité qui permet tous les espoirs de réussite. Nous travaillons dur pour accéder au meilleur niveau. Rendez-vous à Aragón pour la prochaine épreuve du Championnat du monde." Un nouveau pilote sera annoncé dans les jours à venir pour cette troisième manche de la saison, au programme la semaine prochaine.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK , FIM Endurance
Pilotes Mike di Meglio
Type d'article Actualités