Les pilotes Kawasaki liment le bitume en essais privés

Kawasaki a profité de la courte pause du Championnat du monde Superbike pour mener un test privé de deux jours à Portimão, avec ses pilotes officiels Jonathan Rea et Tom Sykes.

Organisée en ce début de semaine, cette séance permettait avant tout aux pilotes anglais et à leur staff technique de travailler sur la Ninja ZX-10RR dans un cadre plus posé et moins contraignant qu'un week-end de course. Il s'agissait de continuer à affiner une machine qui a déjà eu l'occasion de prouver sa compétitivité avec cinq victoires acquises sur les six courses de ce début de saison, mais aussi de se pencher sur les quelques petits soucis révélés par ces premières manches.

Avec seulement quatre motos en piste au total, il a fallu composer avec un grip faible, et pourtant Jonathan Rea a réussi à signer un temps de 1'41"4, proche du record de 1'41"360 que connaît la piste depuis 2013. Pour réaliser cette performance, le Champion du monde en titre était chaussé du nouveau pneu de qualifications conçu par Pirelli et étrenné il y a un peu plus de deux semaines en Aragón.

"C'était vraiment bien de faire un test ici, à Portimão, surtout pour poursuivre dans la continuité de notre test positif en Aragón", commente Jonathan Rea. "On a travaillé de façon calme et méthodique. La piste était vraiment sale et, étant donné que nous n'étions que quelques motos en piste, les conditions au sol n'ont jamais été parfaites. Ceci dit, la météo a été excellente et on a pu boucler un grand nombre de tours, en analysant de nouvelles pièces."

"On a pu bien avancer sur nos réglages châssis, en progressant dans des domaines clés", poursuit-il. "On a pu tirer des conclusions positives après avoir réalisé deux simulations de course complètes, durant lesquelles j'ai eu un solide rythme. J'ai aussi fait beaucoup d'essais de départs et je me sens à présent un peu plus constant dans ce domaine. On a coché toutes les cases sur la liste de ce que nous avions à faire, après quoi j'ai utilisé un pneu qualifs et j'ai pu boucler un tour très rapide."

Malade depuis la manche d'Aragón, Tom Sykes n'était toujours pas au meilleur de sa forme et a dû limiter son temps de piste, couvrant environ 90 tours durant la totalité de cette séance. Il a néanmoins monté un pneu qualifs en fin de seconde journée et, malgré son état et une petite glissade, il a établi un chrono de 1'42"3.

"Ce test a été très utile, parce qu'on a confirmé certaines choses, mais je n'y suis pas encore en ce qui concerne la performance pure", regrette le pilote anglais, de toute évidence limité par ses problèmes d'estomac. "Globalement, on a obtenu quelques solides points forts et les ingrédients sont clairement là pour la prochaine course. J'en suis content et j'ai hâte d'y être. En pneus course, j'étais clairement dans le coup, et c'était bon à voir parce que je ne suis vraiment pas encore moi-même sur la moto."

Durant cette séance, les pilotes Kawasaki partageaient la piste avec Nicky Hayden et Stefan Bradl, dont Honda n'a pas dévoilé le programme même si l'Américain avait laissé entendre récemment que des nouveautés pourraient être fournies à cette occasion. Ces deux jours offraient en tout cas l'opportunité à ces quatre pilotes de se réacclimater au circuit portugais, qui fait cette année son retour au calendrier WSBK avec une manche au programme en septembre, en tant que dixième étape du tour du monde du Superbike. Avant cela, ils seront tous de retour en piste la semaine prochaine pour la manche d'Assen.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Pilotes Tom Sykes , Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Type d'article Résumé d'essais