Une pluie de records pour Rea à Assen

partages
commentaires
Une pluie de records pour Rea à Assen
Par : Willy Zinck
29 avr. 2017 à 17:41

Le pilote Kawasaki a été impérial ce samedi aux Pays-Bas, en battant plusieurs records et en s'adjugeant une sixième victoire cette année au terme d'un duel épique avec Chaz Davies.

Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team, Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Chaz Davies, Ducati Team, Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Le poleman Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Chaz Davies, Ducati Team dans le Parc Fermé
Le poleman Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Chaz Davies, Ducati Team dans le Parc Fermé
Le poleman Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing, le deuxième, Tom Sykes, Kawasaki Racing, le troisième, Marco Melandri, Ducati Team
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Chaz Davies, Ducati Team

Que dire de la prestation de Jonathan Rea jusqu'ici dans ce week-end néerlandais, hormis qu'elle est époustouflante à plus d'un titre. Le pilote britannique affole en effet les compteurs, en accumulant les records sur le circuit d'Assen.

Ce samedi, alors qu'il a dû jouer de patience pour venir à bout de son adversaire Chaz Davies dans les tous derniers kilomètres de course, le numéro 1 est parvenu à ses fins à deux tours de l'arrivée, pour remporter quelques instants plus tard son dixième succès à Assen, le sixième consécutif !

Des chiffres qui laissent coi, tout comme les records de temps que le Nord-Irlandais a successivement battus aujourd'hui : d'abord celui de la pole position (en 1'33"505), détenu depuis 2014 par Loris Baz et qu'il a envoyé aux oubliettes pour plus de huit dixièmes de seconde (!), avant de tomber celui du meilleur tour en course (en 1'34"880).

Interrogé par le site officiel du Superbike sur ce qui le rend si compétitif à Assen, le pilote Kawasaki manque pourtant d'explications. "On m'a tellement de fois posé la question ce week-end de savoir pourquoi j'ai gagné la plupart de mes courses ici", s'amuse-t-il. "Je n'ai pas vraiment de réponse. J'aime juste le circuit, il convient pas mal à mon style de pilotage. Le fait de gagner encore ici, c'est juste incroyable. Nous avons eu un bon rythme tout le week-end, et nous avons pu le mettre en application aujourd'hui."

Tout n'a cependant pas été facile pour Rea aujourd'hui. S'il s'est dans un premier temps adjugé sa troisième Superpole en quatre manches, il a ensuite été pénalisé pour avoir gêné Davies, lancé dans un tour rapide. En colère, le Gallois a de suite déchargé son fiel sur son adversaire en piste, avant de se livrer à une explication de texte plus poussée dans le parc fermé.

Si les deux hommes semblaient avoir réglé leur différend avant la course après que Rea ait battu sa coulpe, cela n'empêcha pas ce dernier de se voir sanctionner par la Direction de course, et de devoir reculer d'une ligne sur la grille de départ.

Le double Champion en titre a donc dû se défaire en début de course de son coéquipier Tom Sykes, au terme d'un joli mano a mano qui aura duré plusieurs tours. Les choses ont cependant été plus compliquées une fois revenu dans le sillage de Davies, bien décidé à ne plus céder le moindre pouce de terrain au championnat. "Il semble que notre moto a très bien fonctionné dans les sections rapides du tracé, alors que Chaz était plus véloce à la sortie du virage 5 à la ré-accélération", analyse Rea. "Je me suis rendu compte qu'elles étaient meilleures que nous dans certaines portions du circuit, et vice versa. J'ai pu maintenir les temps au tour alors qu'on faisait le yo-yo, mais j'étais fort dans la dernière section, celle qui compte pour les dépassements."

La porte est donc longtemps restée fermée, jusqu'à ce que Rea tente un premier passage en force à quatre tours du but, avec une réussite des plus éphémères. "Chaz a imprimé un très bon rythme en début de course, et je ne pouvais pas faire beaucoup mieux, mais dans les six derniers tours, j'ai essayé de me mettre en position pour un dépassement, mais à chaque fois que je suis passé devant, il me repassait à la chicane."

Rea fait sauter le verrou Davies

À force d’opiniâtreté, le pilote Kawasaki a finalement trouvé la clé à deux tours du but, après une manœuvre osée sur son adversaire. "Heureusement pour nous, nous étions très forts dans la dernière partie de la piste", reconnaît-il, avant de revenir sur les conséquences comptables de l'abandon de Davies en fin de course. "Je savais que je devais être plus agressif sur les freins et plus offensif dans ce dernier virage. Au final, nous avons 25 points, et nous sommes très satisfaits. Cette fin de course est vraiment malheureuse pour Chaz, et ce n'est jamais idéal de perdre des points."

Avec désormais 59 points d'avance sur son plus proche poursuivant, qui n'est désormais plus Chaz Davies mais son coéquipier Tom Sykes, Rea peut voir venir. Néanmoins, ce serait mal connaître le Nord-Irlandais que de penser qu'il adoptera une approche attentiste demain, pour la Course 2, qui constituera ni plus ni moins que son 200e départ en Superbike. 

À peine remis de ses émotions, celui-ci songeait d'ailleurs déjà à cette prochaine épreuve, et notamment à l'impact sur l'adhérence de la hausse du mercure annoncée d'ici là. "Toute les prévisions météo indiquent que les températures vont augmenter [demain] de façon substantielle", détaille-t-il. "Nous allons donc essayer de chausser les pneus tendres, que nous devons d'ailleurs évaluer lors du warm-up demain matin et voir si nous pouvons les utiliser à la bonne température." 

Qu'on se le dire, Jonathan Rea, vainqueur de six des sept premières courses cette saison, ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

Grille de départ Course 2

1re ligne 1. spain X. Forés 2.  L. Savadori 3. germany S. Bradl
2e ligne 4. spainR. Ramos   5. ireland E. Laverty 6.  L. Mercado
3e ligne 7. italyM. Melandri 8. united_kingdom T. Sykes 9. united_kingdom J. Rea
4e ligne 10. united_kingdom C. Davies 11. netherlands M. vd Mark 12. spain J. Torres
5e ligne 13. united_statesN. Hayden  14. united_kingdom L. Camier 15. united_kingdom A. Lowes
6e ligne 16. switzerland R. Krummenacher 17. san_marino A. de Angelis 18. italy R. De Rosa 
7e ligne 19. italy R. Russo 20. czech_republic O. Jezek  21. italy A. Badovini
Article suivant
Course 1 - Victoire pour Rea, abandon de dernière minute pour Davies

Article précédent

Course 1 - Victoire pour Rea, abandon de dernière minute pour Davies

Article suivant

Pour Davies, la course a duré un tour de trop

Pour Davies, la course a duré un tour de trop
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Assen
Catégorie Course 1
Lieu Assen
Pilotes Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions