WSBK
31 juil.
Événement terminé
07 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
SBK Warm-up dans
02 Heures
:
00 Minutes
:
54 Secondes
02 oct.
Prochain événement dans
11 jours
C
Estoril
16 oct.
Prochain événement dans
25 jours

Le podium faute de mieux pour des Kawasaki en mal de traction

partages
commentaires
Le podium faute de mieux pour des Kawasaki en mal de traction
Par :

Rea et Sykes ont terminé sur le podium de la Course 1 sur le Lausitzring, mais n'ont rien pu faire face à Davies en raison de problèmes d'adhérence à l'arrière de leurs machines.

Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing

Après avoir dominé la première journée et poussé leur avantage lors de la Superpole en verrouillant les deux premières places sur la grille, les pilotes Kawasaki devaient sans doute s'attendre à une course plutôt tranquille, se résumant à un duel de coéquipiers.

Un scénario qui serait d'ailleurs paru logique étant donné que Jonathan Rea et Tom Sykes sont en tête du championnat, et que le dernier cité, auteur de sa 42e pole en Superbike – et la 70e de Kawasaki dans la catégorie – ce matin le jour de ses 32 ans, souhaitait sans doute profiter de la reprise en Allemagne pour lancer son opération reconquête et rattraper une rattraper une partie de son retard comptable.

En ce sens, les premiers tours ont semblé annoncer le meilleur pour le Champion du monde 2013, qui a réussi à se maintenir en tête, alors que dans le même temps Rea partait large dans le premier virage et se faisait dépasser par Chaz Davies, pourtant parti de la sixième place sur la grille.

Sykes cède encore des points à Rea

Las, le numéro 66 a rapidement déchanté et a dû s'incliner face au pilote Ducati, et ce dès le deuxième tour, avant de ne pouvoir parer une attaque de Rea dans la boucle suivante. À l'arrivée, l'Anglais a peiné à expliquer sa performance en course, même s'il a évoqué la possibilité d'un choix de gommes peu avisé. "J'ai pris un bon départ, et les temps au tour étaient bons, mais notre rival principal avait quelque chose en plus en comparaison des essais libres, et nous sommes juste passés à côté", a ainsi déploré Sykes. "Peut-être était-ce le choix de pneu [qui n'était pas le bon], étant donné que nous avons opté pour l'option tendre, mais le fait est que j'ai été en difficulté lors de la course et que je ne pouvais pas attaquer les virages aussi fortement que je le voulais. Nous allons devoir nous pencher sur cela pour demain, mais dans l'ensemble je suis juste déçu de ne pas avoir converti la pole position en victoire aujourd'hui."

Rea, lui, a bien cru pouvoir faire un bon coup lors de cette Course 1, et profiter d'une éventuelle baisse de régime de Davies en cours d'épreuve. Mais le Nord-Irlandais a dû se faire une raison, alors que son adversaire gallois ne lui a jamais laissé l'opportunité de porter l'estocade. "Au début et à la fin de la course, j'ai senti que j'avais la vitesse pour être avec Chaz", assure-t-il. 'J'ai juste essayé de rester là aussi longtemps que je pouvais."

Déjà en manque d'adhérence, comme l'ensemble du plateau en raison de températures relativement fraîches compte tenu des normales de saison (17°C dans l'air et 22 au sol), le numéro 1 a par ailleurs dû composer avec un manque de traction à l'arrière de sa machine. "J'ai commencé ensuite à souffrir avec le flanc droit de mon pneu arrière", reprend-il. "J'ai commencé à avoir des difficultés à faire des [bons] temps au tour, et dans les virages à droite, c'était comme si j'étais sur de la glace. Quand Chaz a poussé, je ne pouvais rien faire pour gagner. J'ai donc concentré tous mes efforts pour maintenir un rythme solide, et préserver le pneu lors des derniers tours."  

Mais le double Champion du monde en titre reste le premier bénéficiaire au championnat, puisqu'il a terminé devant son actuel devant, qui n'est autre que son coéquipier, portant ainsi son avantage à 63 unités au général. 

Grille de départ Course 2

1re ligne 1. italyM. Melandri 2. united_kingdom L. Camier 3. united_kingdom A. Lowes
2e ligne 4.  L. Savadori 5. spain X. Forés 6. spain J. Torres
3e ligne 7. united_kingdom T. Sykes 8. united_kingdom J. Rea 9. united_kingdom C. Davies
4e ligne 10. ireland E. Laverty 11.  M. Reiterberger 12. netherlandsM. vd Mark
5e ligne 13. italy R. De Rosa  14.  L. Mercado 15. germany S. Bradl
6e ligne 16. italy A. Badovini 17.  D. Giugliano 18. czech_republic O. Jezek
7e ligne 19. switzerland R. Krummenacher 20. spainR. Ramos 21.  P. Szkopek
8e ligne 22.  R. Russo 23.  M. Roccoli  
 
Course 1 - Davies vainqueur surprise d'une course parfaitement maîtrisée

Article précédent

Course 1 - Davies vainqueur surprise d'une course parfaitement maîtrisée

Article suivant

Vainqueur, Davies aurait pu ne pas prendre le départ de la course

Vainqueur, Davies aurait pu ne pas prendre le départ de la course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Lausitzring
Lieu EuroSpeedway Lausitz
Pilotes Tom Sykes , Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Auteur Willy Zinck