Pour 2017, Guintoli veut une moto qui lui permette de gagner

Tandis qu'il vise un retour à la compétition pour le mois prochain, Sylvain Guintoli pense aussi à la saison 2017 et il n'a pas l'intention de revoir ses ambitions à la baisse.

Pour 2017, Guintoli veut une moto qui lui permette de gagner
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha

Titré il y a deux ans avec Aprilia, le Français aura connu moins de réussite avec Honda la saison dernière puis avec Yamaha cette année, son dernier succès remontant à la toute dernière course qu'il a disputée avec la marque italienne. Aussi se montre-t-il très clair quant à ses attentes, alors que la silly season du WSBK bat son plein : il veut retrouver le chemin de la victoire.

"Mon objectif pour la saison prochaine est de trouver un team et une moto qui me permettront de gagner. J'ai remporté le titre en 2014 et mon niveau n'a pas baissé, je me sens fort", assure Sylvain Guintoli sur le site officiel du WSBK.

Je veux revoir les couleurs françaises monter sur le podium et gagner.

Sylvain Guintoli

"Le championnat a été dominé par les Britanniques ces deux dernières années et je veux revoir les couleurs françaises monter sur le podium et gagner, c'est mon objectif. J'espère interrompre la domination des pilotes britanniques et de Kawasaki - voilà pourquoi j'ai besoin d'un team et d'une moto qui peuvent performer", prévient-il, alors que Kawasaki, Ducati et Honda ont déjà dévoilé la composition de leur équipe officielle.

"Guéri à 100%"

Absent des pistes depuis fin avril, Guintoli poursuit sa convalescence avec pour objectif de faire son retour à la rentrée, lors de la manche allemande au programme à la mi-septembre. "J'ai réussi à boucler quelques tours de Silverstone avec une R1M pour retrouver quelques sensations. Mes réflexes sont toujours là", assure-t-il. "Je vais beaucoup mieux. Mes blessures sont désormais guéries à 100% et je suis prêt à reprendre la piste. La prochaine course est en septembre et je suis impatient de faire mon retour sur la grille."

S'il n'a eu que peu de temps pour faire valoir les qualités de sa YZF-R1 cette saison, le Français a néanmoins contribué à ses excellentes prestations en qualifications, lui qui occupait le deuxième rang au classement des meilleures performances en Superpole avant d'être écarté par son accident. La Yamaha a cependant eu plus de peine à confirmer son potentiel en course et ses meilleurs résultats sont des cinquièmes places. L'une est à mettre à son actif, en l'occurrence celle qui affichait le retard le plus faible (2"439, lors de la seconde course de Phillip Island).

Pour les quatre manches qu'il restera à disputer à la rentrée, Guintoli espère que la courbe de résultats grimpera, même s'il connaît les limites de sa machine à la régulière. "Malheureusement, pour l'instant la moto ne nous permet pas de nous battre pour la victoire", constate-t-il. "Depuis mes premiers tests en novembre dernier, j'ai toujours dit que la moto avait une très bonne base avec son châssis. On manque juste un peu de vitesse et il y a beaucoup à faire sur l'électronique, qui est un domaine dans lequel Ducati et Kawasaki sont plus avancées."

partages
commentaires
Officiel - Stefan Bradl rejoint Honda en WSBK
Article précédent

Officiel - Stefan Bradl rejoint Honda en WSBK

Article suivant

Melandri - "Mes attentes sont élevées, mais ça ne sera pas facile"

Melandri - "Mes attentes sont élevées, mais ça ne sera pas facile"
Charger les commentaires