Pour Sykes, la hiérarchie à Imola "est respectée"

Troisième au terme de la première journée en Italie, le pilote anglais ne s'étonne guère du niveau de compétitivité affiché par Davies.

Avec trois deuxièmes places obtenues depuis le début de la saison, dont deux lors du week-end à Assen, il fait peu de doute que Tom Sykes souhaite passer la vitesse supérieure le plus vite possible pour s'inviter dans la lutte pour la victoire, que monopolise pour l'instant Chaz Davies et surtout son coéquipier Jonathan Rea

Un objectif louable pour le pilote anglais, qui dispute à Imola sa 190e course pour Kawasaki, mais qui se heurte à deux obstacles de taille. Le premier dure depuis début avril : une infection du système digestif, dont il n'arrive pas à se défaire, même si son état de santé s'améliore peu à peu. Le second vient d'apparaître aujourd'hui, avec la très grande forme de Davies, plus que jamais dans le coup pour obtenir des résultats valables sur le circuit Enzo e Dino Ferrari.

S'il a assuré l'essentiel aujourd'hui en compostant son ticket pour la Superpole 2, le constat est difficile si l'on regarde de plus près les résultats. Troisième aux temps combinés, le Champion du monde 2013 accuse près d'une demi-seconde de retard sur son coéquipier, qui lui-même affiche un débours similaire sur Davies.

À près d'une seconde de Davies

Relégué ainsi à neuf dixièmes de seconde du leader, Sykes n'est donc pour l'heure pas dans le rythme et fait plus que jamais office de "meilleur des autres". Un statut qui ne l'empêche pas de retenir le positif de cette première journée passée en Italie. "Je sens que ma condition physique n'est pas parfaite, mais c'est mieux qu'à Assen, ce qui est une bonne chose tout bien pesé", reconnaît-il. "Vous savez, dans l'ensemble la journée s'est relativement bien passée, nous avons travaillé dur pour évaluer certains réglages."

Il reste encore une séance d'essais libres de 25 minutes pour trouver la clé. Sykes compte donc en faire le meilleur usage pour effectuer des levées de doutes et mieux comprendre sa moto, même s'il détient déjà des certitudes, notamment au niveau de son rythme sur une distance de course. "Notre rythme de course est vraiment bon", reprend-il. "Mais je dois encore comprendre deux ou trois choses lors des essais libres, demain. Dans l'ensemble nous avons un équilibre acceptable. Ce fut une bonne journée."

Alors que Kawasaki peut se targuer d'avoir remporté sept succès en huit courses depuis le début de la saison, la hiérarchie semble s'inverser ici alors que Davies tient le haut du pavé à l'issue de la première journée. "Cette piste a été très favorable à Ducati l'an passé, mais au-delà de ça je pense que le style de pilotage de Chaz va avec la moto et avec la piste, donc la hiérarchie est respectée", rappelle le numéro 66, un brin défaitiste.

Mais si Davies est resté sur un rythme effréné ce vendredi, en particulier lors de la deuxième séance d'essais libres, rien ne dit que le Gallois pourra tenir cette allure sur toute la durée d'une course et faire face au retour des Kawasaki. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Imola
Sous-évènement Essais Libres - Vendredi
Circuit Imola
Pilotes Tom Sykes
Type d'article Réactions