Qualif - Kenan Sofuoglu était sur une autre planète

C'est un Kenan Sofuoglu fort comme un Turc qui a pris en main le rendez-vous du Supersport avec le tracé de Donington. Depuis qu'il a posé les roues de sa Kawasaki sur le circuit anglais, il a pris soin d'être intouchable et de battre plus souvent qu'à son tour le record de la piste. Le dernier a été réalisé en 1'29.925 au terme des qualifications qui lui ont apporté sa vingt-et-unième pole position de carrière. Jamais une 600 Supersport n'était descendue sous la barre des 1'30 à Donington. Et ce chrono l'aurait placé vingtième sur vingt-deux en Superbike.

Autant dire que le triple champion du monde de la spécialité est le favori désigné pour une course dominicale qui peut être sa quatrième victoire de la saison. Même le spécialiste de l'exercice, le Français Jules Cluzel, n'a pu donner la moindre réplique au pilote du team Puccetti Racing, partant même à la faute à vingt minutes du but. Le pensionnaire de la MV Agusta sauve cependant l'essentiel en préservant sa place sur une première ligne avec la troisième performance :

"J'ai perdu l'avant" regrette le tricolore. "Un manque de concentration alors que je continuais à pousser, mais aussi quelque-chose avec la fourche avant. On a trouvé le problème. Et cet après-midi, c'est déjà mieux que ce matin qui avait été un désastre complet." Une séance d'essais libres certes conclue à la seconde position mais à pratiquement sept dixièmes de Kenan le terrible.

J'ai perdu l'avant. Un manque de concentration alors que je continuais à pousser, mais aussi quelque-chose avec la fourche avant

Jules Cluzel

Reste qu'entre les deux habitués du championnat du monde, on trouve un invité du cru particulièrement entreprenant du nom de Kyle Ryde. Avec une Yamaha R6 qui vieillit bien mais qui reste moins évoluée que les machines de cette saison, le Britannique de 17 ans s'est révélé à la face du monde alors qu'il est déjà redouté dans son championnat national. Il sera un animateur à suivre ce dimanche.

Il ne sera pas le seul autochtone à surveiller puisque Luke Stapleford s'est installé au quatrième rang tandis qu'un certain Sam Hornsey pointe septième. La particularité des deux protagonistes étant qu'ils roulent avec des Triumph 675 R qui sont aussi très couleur locale.

Andy Reid, treizième sera également un nom à retenir puisque l'intéressé a remplacé un Ratthapark Wilairot licencié par son écurie. Le Thaïlandais était pourtant entré dans sa légende nationale en remportant sa course à domicile du côté de Buriram tandis qu'il est toujours classé cinquième au championnat. Terminons par le second Français en lice en la personne de Lucas Mahias. Le champion de France a chuté et il pointe vingtième. 

Pos   Nº   Pilote   Moto   Temps/Ecart 
54  Kenan Sofuoğlu Kawasaki 1'29.925 
77  Kyle Ryde Yamaha 0.419
16  Jules Cluzel MV Agusta 0.637
80  Luke Stapleford Triumph 0.702
87  Lorenzo Zanetti MV Agusta 0.715
99  PJ Jacobsen Kawasaki 0.729
94  Sam Hornsey Triumph 0.912
Gino Rea Honda 1.103
111  Kyle David Smith Honda 1.254
10  44  Roberto Rolfo Honda 1.351
11  61  Fabio Menghi Yamaha 1.417
12  19  Kevin Wahr Honda 1.441
13  67  Andy Reid Honda 1.464
14  11  C.Gamarino Kawasaki 1.628
15  84  Riccardo Russo Honda 1.713
16  66  Niki Tuuli Yamaha 1.730
17  36  Martín Cardenas Honda 1.756
18  25  Alex Baldolini MV Agusta 1.788
19  41  Aiden Wagner Kawasaki 2.051
20  14  Lucas Mahias Kawasaki 2.451
21  68  Glenn Scott Honda 2.485
22  74  Kieran Clarke Honda 2.713
23  D.Schmitter Kawasaki 2.730
24  Marco Faccani Kawasaki 2.848
25  10  Nacho Calero Honda 3.412
26  161  Alexey Ivanov Yamaha 3.622
27  34  Javier Iturrioz Kawasaki 4.068
28  24  Marcos Ramirez Honda 4.132
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Donington Park
Circuit Donington Park
Pilotes Kenan Sofuoglu
Équipes Kawasaki
Type d'article Résumé de qualifications
Tags Lucas Mahias, donington, jules cluzel, kenan sofuoglu, supersport, wss