WSBK
06 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
27 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
Losail
24 oct.
-
26 oct.
SBK EL1 dans
7 jours

Ramos, Badovini et Russo obtiennent leur guidon pour 2017

partages
commentaires
Ramos, Badovini et Russo obtiennent leur guidon pour 2017
Par :
8 nov. 2016 à 11:30

Sitôt la saison 2016 du Championnat du monde Superbike terminée, plusieurs guidons privés ont été attribués sur l'échiquier de la prochaine campagne.

Román Ramos - Team GO Eleven (Kawasaki)

Pour la troisième année consécutive, Román Ramos roulera pour le team GO Eleven en 2017, une structure qui lui confie une Kawasaki privée. Après un rapide passage par les Grands Prix, en Championnat d'Espagne puis en Championnat du monde, Ramos a intégré le WSBK il y a deux ans. Très régulier, il s'est classé 15e du championnat par deux fois, avec pour meilleur résultat une septième place en course, obtenue l'an dernier à Imola.

"Je vais continuer avec mon team l'année prochaine, parce que je suis content de chacun. Je travaille bien avec les membres de mon équipe, mes mécaniciens et la moto", résume le pilote espagnol, âgé de 25 ans. "J'espère que l'on pourra avoir une meilleure saison que cette année. Le gros problème pour nous, ça a été le manque de puissance moteur. On doit y travailler pendant l'hiver, ainsi que sur la recherche des bons réglages pour l'année prochaine."

Roman Ramos, Team GOELEVEN
Roman Ramos, Team GOELEVEN

 

Ayrton Badovini - Team Grillini (Kawasaki)

À 30 ans, Badovini est un pilote connu et respecté du paddock WSBK. Après des débuts en Superstock suivis d'une première tentative en Superbike au guidon d'une Kawasaki alors très éloignée des avant-postes, il a relancé sa carrière en Superstock avec une saison 2010 dominatrice, auréolée du titre et de neuf victoires et d'une deuxième place en l'espace de dix courses !

Dans la foulée, il a accompagné BMW pour son retour en WSBK, avant de tenter un passage chez Ducati puis de rejoindre Bimota, dans le cadre du règlement EVO de l'époque. La non-conformité de sa machine l'a éloigné du championnat courant 2014, puis l'Italien s'est lancé dans une aventure à problèmes, celle de la fantomatique équipe JR Racing. En mars dernier, il a fait son retour en remplacement de Sylvain Barrier chez BMW Motorrad Italia, avec qui il s'est classé quatre fois dans le top 6.

Faute de place en WSBK, Ayrton Badovini s'est essayé cette année au Supersport, avec un programme incomplet mais pas dénué de réussite puisqu'il s'est classé sixième du championnat et a notamment remporté la manche de Sepang. Grâce à son accord avec le team Grillini, il s'apprête à retrouver la catégorie reine à temps plein la saison prochaine.

"Je suis heureux de cette nouvelle aventure", se félicite le pilote, en contact de longue date avec le team manager. "Après plusieurs années [de tentatives] avec Andrea [Grillini], les bonnes conditions ont été réunies pour construire quelque chose de beau ensemble. On a posé de bonnes bases et on partage la même vision du projet. Je suis certain qu'on en surprendra plus d'un."

Ayrton Badovini, Honda, Zulfahmi Khairuddin, Kawasaki
Ayrton Badovini, Honda, Zulfahmi Khairuddin, Kawasaki

 

Riccardo Russo - Team Guandalini (Yamaha)

Le team Guandalini se joint au WSBK avec pour objectif clairement annoncé d'en être la meilleure équipe privée. Ce défi, de taille, est confié à Riccardo Russo, qui disputera sa première saison en Superbike après une apparition ponctuelle en tant que wild-card il y a deux ans.

Agé de 24 ans, l'Italien est connu pour son parcours en Superstock, et notamment sa bagarre pour le titre 2012 du Superstock 600 face à Michael Van der Mark. Il sort d'une saison gâchée par une absence de cinq mois due à une fracture tibia-péroné, mais tout de même auréolée d'un podium décroché dès son retour.

"J'aurais pu continuer en STK1000, mais lorsque cette opportunité s'est présentée, il fallait que je la saisisse", explique Russo, qui poursuivra ainsi son partenariat avec Yamaha. "Il est difficile de faire des prévisions pour l'année prochaine pour l'instant, mais je vais clairement faire de mon mieux. Je vais essayer d'acquérir autant d'expérience que possible, mais je suis déjà familier avec Yamaha et je suis donc positif."

Riccardo Russo, PATA Yamaha Official Stock Team
Riccardo Russo, PATA Yamaha Official Stock Team
Article suivant
Et si Guintoli retrouvait Aprilia en 2017 ?

Article précédent

Et si Guintoli retrouvait Aprilia en 2017 ?

Article suivant

Le team Pedercini aimerait avoir Anthony West pour titulaire

Le team Pedercini aimerait avoir Anthony West pour titulaire
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Ayrton Badovini , Román Ramos , Riccardo Russo
Équipes Team Go Eleven , Grillini SBK Team
Auteur Léna Buffa