Randy de Puniet entrevoit le bout du tunnel

partages
Randy de Puniet entrevoit le bout du tunnel
Par : Léna Buffa
18 juin 2015 à 06:54

Randy de Puniet, Voltcom Crescent Suzuki
Randy de Puniet, Voltcom Crescent Suzuki
Randy de Puniet, Voltcom Crescent Suzuki, à Portimao
Randy de Puniet, Voltcom Crescent Suzuki
Randy de Puniet, VOLTCOM Crescent Suzuki
Randy de Puniet, Voltcom Crescent Suzuki

Les essais réalisés au lendemain de la manche de Portimão permettent aux troupes Suzuki d'afficher un regain d'optimisme à l'heure d'entamer un nouveau week-end de course, à Misano.

C'est notamment le cas de Randy de Puniet, aux prises depuis des semaines avec des problèmes de fond dont son équipe ne parvient pas à venir à bout dans le cadre des épreuves. Malgré la perte de temps due à de nouveaux soucis techniques, cette journée d'essais lui avait permis de gagner en moyenne deux secondes au tour en comparaison des chronos qu'il enregistrait la veille en course, conséquence directe de réglages mieux adaptés et de sensations enfin meilleures.

Si on peut renouveler ces progrès à Misano, on sera vraiment beaucoup plus rapides, et c'est une bonne nouvelle.

Randy de Puniet

"On a bien progressé sur la distribution de puissance et le frein moteur," indiquait-il avant de quitter le Portugal. "Ca n'est pas encore parfait, mais c'est la solution que j'ai cherchée pendant les dernières courses. On a vraiment pris une bonne direction. Du côté du châssis aussi, c'est beaucoup mieux. Si on peut renouveler ces progrès à Misano, on sera vraiment beaucoup plus rapides, et c'est une bonne nouvelle."

"Avec les développements apportés à la GSX-R lors des essais de Portimão, je suis très content et heureux d'aller à Misano. J'espère repartir sur la base que l'on a trouvée au Portugal et continuer à réaliser des améliorations pendant le week-end pour revenir à un niveau normal en course et obtenir un bon résultat dimanche," annonce le pilote français, dont le meilleur résultat reste à ce jour une septième place décrochée en Australie et qui s'est avérée impossible à rééditer depuis.

Son coéquipier Alex Lowes a, lui aussi, profité des progrès réalisés en essais, une première étape qu'il espère voir se poursuivre à Misano. L'édition 2014 l'appelle cependant à la prudence, car ce fut l'une des manches les plus difficiles de la saison pour Suzuki.

"Ca n'est jamais agréable de se souvenir qu'on a eu du mal ici l'année dernière, mais j'espère que l'on pourra se débarrasser de ces fantômes cette année. J'espère passer un week-end normal et poursuivre le développement réalisé à Portimão," suggère l'Anglais, actuellement dixième du Championnat avec notamment à son actif un podium et deux entrées dans le top 6.

 

Prochain article WSBK
Ducati vise le podium... et plus si affinités avec Misano!

Article précédent

Ducati vise le podium... et plus si affinités avec Misano!

Article suivant

Jonathan Rea - "Je m'attends à être fort à Misano!"

Jonathan Rea - "Je m'attends à être fort à Misano!"

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Misano
Lieu Misano
Pilotes Randy de Puniet , Alex Lowes
Équipes Crescent Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Preview