WSBK
C
Aragon
28 août
-
30 août
Prochain événement dans
83 jours
C
Algarve
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
90 jours
C
Barcelone
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
104 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
118 jours
C
Villicum
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
125 jours
C
Jerez
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
139 jours
C
Misano
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
153 jours

Razgatlioglu intéresse le MotoGP : "La porte est ouverte"

partages
commentaires
Razgatlioglu intéresse le MotoGP : "La porte est ouverte"
Par :
23 mai 2020 à 08:54

Malgré une première offre en provenance du MotoGP, le manager du pilote turc ne veut pas griller les étapes et veut faire de Razgatlioglu "un pilote historique" en WorldSBK. Les Grands Prix, ils en reparleront peut-être dans deux ans.

Kenan Sofuoglu a définitivement troqué son casque de pilote pour la casquette de manager, et il n'aurait certainement pas pu rêver meilleur poulain que Toprak Razgatlioglu pour faciliter ce changement de vie. Mentor du jeune pilote turc depuis ses débuts, le pilote aux cinq titres Supersport a révélé qu'une offre intéressante était déjà parvenue du paddock MotoGP.

"Je peux vous dire que Toprak a déjà suscité l'intérêt du MotoGP. Je lui ai dit qu'il s'agissait d'une bonne offre, de la part d'une bonne équipe", explique-t-il auprès du site officiel WorldSBK. Cette offre n'a toutefois pas changé les plans du manager turc, qui estime qu'à 23 ans, son pilote est encore trop jeune pour passer des dérivées de la série à l'élite des Grands Prix.

Vainqueur du Superstock 600 en 2015, Razgatlioglu a connu le succès en Superstock 1000 sans réussir à remporter le championnat, mais il a néanmoins gravi les échelons jusqu'au WorldSBK, où il évolue depuis trois ans. Formé à l'école Kawasaki, il a rejoint Yamaha cette année et a déjà marqué les esprits à Phillip Island, en remportant l'une des trois courses, s'imposant comme l'un des prétendants au titre. Alors, pour Sofuoglu, il convient de ne pas griller les étapes.

"Notre premier objectif était d'être en Superbike avec Toprak cette saison", explique-t-il. "Peu importe qu'en 2020 il soit à 100% sur le WorldSBK. Quand je l'ai mis en STK1000, j'ai dit à Toprak que son but devait être de rester pour de nombreuses années en WorldSBK, pas en MotoGP. Parce que le MotoGP est une autre façon de faire."

Lire aussi :

"S'il est rapide − et je le vois toujours faire les choses un cran au-dessus de ce que j'attends de lui − alors il est certain qu'il pourra passer en MotoGP. Mais on ne pourra en parler que fin 2021", précise Kenan Sofuoglu. "Toprak se débrouille très bien en Superbike, il veut gagner beaucoup de titres en Superbike, mais on ne sait jamais. Il m'a surpris par son talent et par ses résultats. Si Toprak gagne facilement en WorldSBK [d'ici à] 2021, s'il gagne tout, et s'il y a une offre de la part d'une équipe factory pour lui, alors je changerai les plans et si cela lui plaît aussi nous irons en MotoGP avec lui."

"Mais il n'y a pas de plan pour cela, le plan avec Toprak est de faire de lui un pilote historique, l'une des légendes du WorldSBK. Si l'on regarde le passé du WorldSBK, on se souviendra toujours de Carl Fogarty, de Troy Bayliss, de James Toseland : je veux que Toprak soit l'une des légendes du World Superbike. Mais on verra, la porte est ouverte et, en l'espace de deux ou trois ans, tout est possible."

Kenan Sofuoglu, Kawasaki Puccetti Racing

Un futur Champion du monde aux yeux de Rea

En un peu plus de deux ans dans la catégorie WorldSBK, le pilote turc est déjà monté 17 fois sur le podium et il a remporté trois courses. Déjà classé dans le top 5 du championnat l'an dernier, il arrive au bon moment chez Yamaha, alors que la R1 s'est affirmée comme une machine de pointe, capable de rivaliser avec la Ducati et même avec le binôme gagnant que forment Jonathan Rea et Kawasaki. Le champion invaincu depuis 2015 est d'ailleurs sur ses gardes…

"Toprak a grandi dans la famille Kawasaki et il est maintenant chez Yamaha. J'ai un faible pour lui, parce qu'il était un talent brut en Superstock, il a vraiment dompté la moto", admet Rea. "Je l'ai toujours aidé pendant sa première année en Superbike, je le regrette un peu maintenant ! C'est lui le plus coriace maintenant. J'ai l'impression que je n'en ai pas fini avec les titres, mais je sens que lui il est le prochain."

Ces compliments sont parvenus aux oreilles de Toprak Razgatlioglu et de son manager, et ne font que confirmer la voie royale que ce dernier imagine pour son pilote. "Jonathan est l'un des pilotes les plus sympas dans le paddock et je me suis toujours bien entendu avec lui. J'ai été son coéquipier chez Ten Kate. Il a toujours beaucoup aidé Toprak, il l'aime beaucoup. Je pense que tous les pilotes apprécient Toprak. Je crois que Toprak est le prochain Champion du monde turc. Et Jonathan le voit même comme le prochain Champion du monde Superbike. On ne sait jamais dans la vie, tout peut arriver, mais si tout se passe normalement, il est le prochain", assure Kenan Sofuoglu.

Article suivant
Pol Espargaró : "Jamais je n'avais passé autant de temps sans moto"

Article précédent

Pol Espargaró : "Jamais je n'avais passé autant de temps sans moto"

Article suivant

Lorenzo : Pour battre Márquez, il faut "être une machine mentalement"

Lorenzo : Pour battre Márquez, il faut "être une machine mentalement"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , WSBK
Pilotes Kenan Sofuoglu , Jonathan Rea , Toprak Razgatlioglu
Auteur Léna Buffa