WSBK
31 juil.
Événement terminé
07 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
02 oct.
Prochain événement dans
5 jours
C
Estoril
16 oct.
Prochain événement dans
19 jours

Razgatlıoğlu a le potentiel pour le MotoGP selon Guidotti

partages
commentaires
Razgatlıoğlu a le potentiel pour le MotoGP selon Guidotti
Par :
Co-auteur: Léna Buffa

Déjà impressionnant en 2019 au guidon d'une Kawasaki privée, Toprak Razgatlıoğlu a réussi son premier meeting avec l'équipe officielle Yamaha et semble avoir le potentiel pour envisager un avenir en MotoGP.

Le passage du Superbike au MotoGP est souvent très difficile pour les pilotes, y compris ceux qui brillent en WorldSBK, souvent à la peine lorsqu'il s'agit de s'adapter aux prototypes du Championnat du monde moto. Certains d'entre eux ont toutefois un potentiel et une capacité d'adaptation qui laissent penser qu'ils pourraient s'intégrer parfaitement au MotoGP, et c'est le cas de Toprak Razgatlıoğlu, selon le directeur sportif de Pramac, Francesco Guidotti.

Le pilote turc a impressionné par sa maîtrise de la Yamaha en début de saison à Phillip Island, après avoir couru sur une Kawasaki privée en 2019, et cette faculté pourrait lui servir en cas de volonté d'un passage vers le MotoGP. Cependant, Guidotti prévient que s'il veut tenter le coup, Razgatlıoğlu doit impérativement le faire dans les prochaines années, avant d'être trop ancré en Superbike, ou de risquer de perdre la confiance optimale dont il aurait besoin en catégorie reine.

"À mon avis, il pourrait encore essayer. Il a encore l'âge pour cela", analyse Guidotti. "Par contre, s'il attend trop, il risque de laisser passer le bon moment. À mon avis, il a encore deux-trois ans pour pouvoir essayer de venir ici, avant de trop entrer dans les automatismes du Superbike. Quand un pilote arrive en étant encore mentalement disposé au changement et physiquement en forme, tout en ayant une grande confiance dans ses capacités, il peut y arriver. S'il devait rester trop longtemps en Superbike et ne pas gagner, sa confiance baisserait et il n'arriverait donc pas en MotoGP avec la condition mentale idéale pour aborder ce changement, sachant qu'il est plutôt important entre le Superbike et le MotoGP."

Lire aussi :

Scott Redding, adversaire de Razgatlıoğlu, a expliqué auprès de BT Sport être très impressionné par les capacités de ce dernier, après l'avoir côtoyé en piste : "Toprak Razgatlıoğlu est clairement remarquable. Il est incroyable. Quand on a un pilote devant soi, on peut voir ce qu'il fait de mieux et ce que soi-même on arrive à faire. Quand je l'ai eu devant moi, j'ai pu observer la manière dont il pilote. Quand il est entré dans le virage, sa roue arrière s'est complètement soulevée, c'était incroyable. Toprak fait partie de ces pilotes qui peuvent obtenir de grands résultats. Il est encore très jeune et il apprend."

Razgatlıoğlu est d'ailleurs un des deux pilotes qui ont marqué Valentino Rossi, interrogé par le site officiel du WorldSBK, et fervent amateur de la discipline, qui a également une grande admiration pour Jonathan Rea : "Je suis tout le temps le Superbike, parce que ça me plait. D'une manière générale, j'aime tous les types de sports mécaniques, alors je suis tout le temps le Superbike et ça me plaît toujours parce qu'il y a beaucoup de bagarres et beaucoup de bons pilotes, et j'y ai aussi beaucoup d'amis."

"J'ai suivi Phillip Island, qui offre toujours des courses incroyables dans toutes les catégories, parce qu'il y a toujours un gros groupe. J'aime beaucoup Rea, parce que je pense qu'il a style de pilotage fantastique et il pourrait être fort aussi en MotoGP. Mais celui qui m'impressionne beaucoup maintenant, c'est aussi Razgatlıoğlu, qui court pour Yamaha. Il est très rapide et je pense qu'il peut être un très gros adversaire pour Rea."

Quintuple Champion du monde de Superbike en titre, Jonathan Rea a effectivement de quoi impressionner, y compris parmi ses rivaux. Redding fait partie des pilotes dithyrambiques au sujet de l'Irlandais : "Actuellement, Rea est l'un des meilleurs pilotes en World Superbike et il pilote la meilleure moto. Le package est bon et il sait ce qu'il doit faire. C'est un grand pilote, qui a un grand potentiel. Il a connu des années difficiles avec Honda. Il y a des pilotes qui ne baissent pas les bras, et puis arrive le tournant dans leur carrière."

"Johnny fait partie de ces pilotes. Il a piloté la Honda, qui n'était pas une bonne moto à l'époque, mais il n'a jamais baissé les bras. Et ensuite quand il a pris le guidon de la Kawasaki, ses adversaires n'ont plus eu la moindre possibilité de le battre. La force de Johnny est qu'il est très intelligent, il ne s'effondre pas sous la pression et c'est un avantage. Mais tous les pilotes ont un point faible, il faut juste le trouver. À Phillip Island, je l'ai observé et j'ai vu comment il contrôle la course."

Lire aussi :

Pour autant, le pilote officiel Ducati ne pense pas que Rea aurait la tâche facile en MotoGP : "Est-ce que Rea aurait été vraiment compétitif s'il était passé en MotoGP ? Non, je ne crois pas. Le Mondial Superbike et le MotoGP ont des niveaux différents. Cela arrive rarement qu'un pilote Superbike arrive en MotoGP et qu'il fasse quelque chose de spécial. Je me souviens de Cal Crutchlow et de Ben Spies, mais cela devient désormais de plus en plus difficile d'arriver au sommet."

Rea n'a fait que deux piges en MotoGP dans sa carrière, pour le compte de l'équipe Honda officielle. Avec une huitième et une septième places comme résultats, il n'avait pas démérité, et avait même attiré l'attention de Fausto Gresini, qui avait entamé les négociations pour attirer celui qui, à l'époque, roulait pour la marque japonaise en WorldSBK. Finalement, Rea a choisi de rester en Superbike et a rejoint Kawasaki, avec qui il a porté son total de victoires à 89 et a décroché cinq couronnes.

"Nous avons parlé avec Jonathan par le passé et, pendant quelque temps, nous n'étions pas très loin [d'un accord]. Il est vrai que nous étions assez proche pour conclure, vers 2013-2014", se souvient Gresini. "Pour moi, Jonathan est un super champion. On ne peut pas affirmer qu'il ne mérite pas de s'exprimer en MotoGP. La catégorie n'est clairement pas facile, mais il a démontré qu'il peut être rapide avec ces motos aussi quand il a fait deux wild-cards. À mon avis, il est resté trop longtemps en Superbike, ça aurait été bien de le voir en MotoGP et je pense qu'il serait bon. Il n'est pas trop tard, quand on sait aller vite et qu'on a envie, ça ne change rien."

Bautista sent que la saison peut désavantager Honda

Article précédent

Bautista sent que la saison peut désavantager Honda

Article suivant

Yamaha annonce le départ de van der Mark

Yamaha annonce le départ de van der Mark
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , WSBK
Pilotes Jonathan Rea , Toprak Razgatlioglu
Auteur Emmanuel Touzot