WSBK
27 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
26 oct.
Événement terminé

Rea commence son week-end californien par un carton plein !

partages
commentaires
Rea commence son week-end californien par un carton plein !
Par :
23 juin 2018 à 07:09

Le triple Champion du monde en titre a signé le meilleur temps lors de chacune des séances d'essais libres vendredi à Laguna Seca. Seule une chute survenue lors des EL3 a semblé remettre en cause sa domination.

Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Des pneus Pirelli
Jake Gagne, Honda WSBK Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Des pneus Pirelli
PJ Jacobsen, Triple M Racing
Alex Lowes, Pata Yamaha
Un technicien Honda
Jake Gagne, Honda WSBK Team
Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Des pneus Pirelli
PJ Jacobsen, Triple M Racing
Jordi Torres, MV Agusta Reparto Corse
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia

Après le douloureux souvenir de la Course 2 à Brno il y a deux semaines, qui lui a valu son premier abandon de la saison – le premier depuis la manche française de 2017 – Jonathan Rea est reparti du bon pied ce vendredi en Californie.

Certes, cette première journée à Laguna Seca s'est finie en eau de boudin avec une chute à haute vitesse dans le virage 5 au cours de la troisième et dernière séance du jour, mais l'essentiel était assuré depuis longtemps pour le Nord-Irlandais.

Chute sans conséquence pour Rea

Ce dernier n'a en effet même pas eu besoin d'améliorer lors de ces EL3 pour s'assurer du meilleur temps de la séance – on ne parle même pas de s'assurer d'une place dans le top 10, acquise très tôt dans la journée – pour figurer en tête, comme il l'avait fait lors  des EL1 et des EL2.

Derrière lui, Marco Melandri a confirmé son regain de forme déjà aperçu en République Tchèque. Tout comme le tenant du titre, l'Italien y est allé de sa chute, pour sa part dans le Corkscrew, en cours de journée, mais cela ne l'a pas empêché de facilement se qualifier pour la Superpole 2.

Tom Sykes est quant à lui troisième aux temps combinés, après avoir réalisé une première journée très régulière pour devancer les deux pilotes Aprilia, Lorenzo Savadori devant Eugene Laverty.

Le dernier cité a longtemps semblé être le mieux placé pour être le fer de lance de la marque de Noale ce vendredi, mais une montée en puissance de son coéquipier transalpin a permis à Savadori de finir en trombe une journée pourtant commencée à une lointaine 14e place.

Derrière les pilotes Aprilia, on retrouve Chaz Davies, sixième. Le Gallois, qui avait remporté une course ici-même l'an passé semble se faire dicter sa loi depuis quelques manches par Melandri. Une tendance qui se confirme sur un circuit où il dispose pourtant d'une grande expérience tirée de ses années passées dans les différents championnats nationaux américains.

Van der Mark coincé en Superpole 1

Le pilote Ducati devance néanmoins le dernier vainqueur en date, qui n'est autre qu'Alex Lowes. L'Anglais a assuré l'essentiel aujourd'hui en se qualifiant pour la Superpole 2, un objectif que n'a pas atteint son coéquipier Michael van der Mark, qui a échoué aux portes du top 10, en 11e position.

Les deux pensionnaires de chez Yamaha voient s'intercaler entre eux Leon Camier, auteur d'un très bon dernier tour lancé pour arracher d'ores et déjà sa place pour la seconde partie des qualifications.

Le pilote de l'équipe Ten Kate est de retour en forme après ses graves blessures en Aragón plus tôt dans la saison, et devance un duo d'Espagnols, Jordi Torres et Xavi Forés, ce dernier qui renoue enfin avec le top 10 à l'issue de la première journée après avoir essuyé deux échecs à Donington puis à Brno.

Les locaux ont le mal du pays

Tout le monde ne peut cependant pas en dire autant, comme Loris Baz qu'on retrouve en 12e position, juste devant son principal rival au championnat, Toprak Razgatlioglu.

Quid des Américains ? Le mieux placé est Jake Gagne, qui revient sur les terres de ses débuts en Superbike, l'an dernier, mais n'a pu faire mieux qu'une 14e place. Il devance la wild-card Josh Herrin, alors qu'il faut descendre à la 18e place pour trouver PJ Jacobsen.

 Laguna Seca - WSBK - Temps combinés

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 45 1'23.104 
2 italy Marco Melandri  Ducati 50 0.354
3 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 59 0.398
4 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 55 0.406
5 ireland Eugene Laverty  Aprilia 55 0.482
6 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 49 0.531
7 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 60 0.583
8 united_kingdom Leon Camier  Honda 58 0.665
9 spain Jordi Torres  MV Agusta 62 0.765
10 spain Xavi Forés  Ducati 57 0.929
11 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 55 1.002
12 france Loris Baz  BMW 56 1.071
13 turkey Toprak Razgatlioglu  Kawasaki 60 1.073
14 united_states Jake Gagne  Honda 54 1.117
15 united_states Herrin Josh  Yamaha 52 1.160
16 argentina Leandro Mercado  Kawasaki 58 1.271
17 spain Román Ramos  Kawasaki 34 1.547
18 united_states Patrick Jacobsen  Honda 59 1.870
19 czech_republic Karel Hanika  Yamaha 56 1.980
20 colombia Yonny Hernández  Kawasaki 55 2.083
Article suivant
Son chef mécanicien regrette que Rea n'ait pas sa chance en MotoGP

Article précédent

Son chef mécanicien regrette que Rea n'ait pas sa chance en MotoGP

Article suivant

Superpole - Plus d'un an après, Davies renoue avec la pole position !

Superpole - Plus d'un an après, Davies renoue avec la pole position !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Laguna Seca
Catégorie Vendredi - Essais libres
Lieu WeatherTech Raceway Laguna Seca
Auteur Willy Zinck