Rea a dû s'incliner malgré les progrès de la Kawasaki

Face à Chaz Davies, Jonathan Rea a manqué le score parfait pour la première fois de la saison.

Jonathan Rea est à nouveau le grand gagnant du week-end, c'est bien lui qui a empoché le plus grand nombre de points, de quoi porter son avance au championnat à 50 longueurs. Il a cependant enregistré sa première défaite de la saison, cédant face à Chaz Davies à la fois dans l'exercice de la Superpole et, ce dimanche, en course.

La première épreuve disputée hier l'avait déjà confronté au pilote Ducati et c'est sa chute qui avait mis un terme au duel, permettant à Rea de filer vers sa cinquième victoire consécutive. Ce dimanche, le Nord-Irlandais a pris les commandes de la course en premier, mais sans pouvoir s'échapper, notamment à cause du vent.

"J'étais très nerveux", raconte-t-il auprès du site officiel WSBK au sujet du départ. "Le vent était très fort, dans les secteurs un et deux, où j'étais fort. Ça soufflait tellement que j'ai failli tomber dans mon tour de sortie des stands ! Je n'étais pas habitué à ça et j'ai donc été un peu plus prudent qu'hier à cet endroit. Je n'y ai pas tiré de gros avantages."

Tandis que Rea donnait le rythme, Davies remontait peu à peu de sa dixième place sur la grille. Le Gallois est parvenu à opérer un retour en force et à rejouer leur duel sur la seconde moitié de la course, prouvant si besoin était qu'il est véritablement un "gros client" sur le MotorLand. "Hier j'ai fait pratiquement 18 tours complets avec Chaz, au coude-à-coude. C'est l'une de ses meilleures pistes et ça n'était pas une mince affaire, dans les deux courses il a super bien piloté", souligne un Rea admiratif.

Pour ne pas faciliter cette seconde course, le pilote Kawasaki a également dû se défaire de Marco Melandri, resté dans son rythme du début à la fin et auteur à la fin du 15e tour d'un dépassement à la faveur d'un rapport manqué par le pilote Kawasaki en sortie de virage. "Il a fallu que j'investisse beaucoup d'efforts pour repasser Marco et rattraper Chaz", raconte celui-ci, "mais franchement je n'ai pas perdu beaucoup de temps, je suis revenu assez vite sur Chaz."

"Cela témoigne du gros travail que l'on a abattu sur la ZX-10R. Pere [Riba] a travaillé très dur pour que j'aie une moto bien équilibrée. Hier j'avais le sentiment que Chaz était vraiment beaucoup plus fort que moi en entrée de virage, sur les freins, et aujourd'hui j'avais l'impression qu'on était plutôt égaux, en particulier dans les virages 12 et 1 où je me sentais plutôt fort par rapport à lui. On a donc progressé de façon générale dans nos réglages."

Des progrès qui ont permis à Rea de résister à un Chaz Davies visiblement plus à l'aise qu'hier, pourtant cela n'a pas suffi et les attaques du Nord-Irlandais ont toujours trouvé réponse. Ce fut le cas jusque dans la dernière boucle, alors que le Gallois a vu fondre son avance en se manquant dans le virage 5 ; les tentatives de la Ninja sur le reste du tour sont restées vaines, et notamment le dépassement de la dernière chance avant la ligne droite de retour, qui fera même sourire le Nord-Irlandais après-coup.

Un week-end riche en enseignements

Cette défaite toute relative se solde donc par les 20 points de la deuxième place, de quoi fêter un 94e podium qui fait de lui l'égal de Troy Bayliss dans cet exercice. Seul pilote à être monté sur le podium à chaque course cette saison, Rea a déjà fait très fort en enchaînant pour la première fois de sa carrière cinq succès en entame de championnat et en égalant samedi les 43 victoires de Nori Haga pour se porter au troisième rang dans les tablettes du WSBK.

"Je suis très content. Ça a été un très bon week-end pour nous. Sur une piste dont on sait qu'elle n'est pas la meilleure que ce soit pour moi ou pour la moto, on a fait un très bon vendredi, on a pu contrôler certaines pièces, faire de longs runs et je me suis senti plutôt à l'aise", rappelle le pilote. "Tout le week-end, on a clairement vu où se situaient les forces de ma moto et de la sienne [celle de Davies]. Cela nous a donné une bonne base pour demander à la direction des mises-à-jour spécifiques."

"Je ne peux pas être trop dur avec ma moto, elle a été incroyable dans certaines portions, mais on s'est fait battre assez clairement dans d'autres, comme à l'accélération à la sortie du virage 15. Il y a donc matière à réflexion. Hier c'était bien de rouler pendant 18 tours avec Chaz et de comprendre où notre moto était faible."

Et puisque la saison ne fait que commencer, le travail se poursuit afin de rendre la Ninja ZX-10R encore plus performante et de donner à son pilote toujours plus de moyens de se battre pour la récompense suprême. Il sera de retour en piste demain pour une journée d'essais collective durant laquelle Kawasaki prévoit de tester de nouvelles pièces. Un autre test est au programme des Verts avant Assen.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Aragon
Sous-évènement Course 2
Circuit Motorland Aragon
Pilotes Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Type d'article Réactions