WSBK
27 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
26 oct.
Événement terminé

Rea ne pense pas au championnat : "En réalité il va dans une direction"

partages
commentaires
Rea ne pense pas au championnat : "En réalité il va dans une direction"
Par :
12 juin 2019 à 14:45

Le pilote Kawasaki a connu sa plus mauvaise manche de la saison à Jerez, où il a commis sa première grosse erreur. S’il n’a pu récupérer que deux points au championnat sur Álvaro Bautista, il compte vite oublier l’étape espagnole pour se concentrer sur la prochaine, en Italie.

Après son doublé d’Imola, Jonathan Rea souhaitait retrouver cette compétitivité sur le tracé de Jerez, et ne s’attendait certainement pas à vivre un week-end aussi animé. S’il n’a pas été le seul à commettre une erreur, il n’a pas pu pleinement profiter de celle de son rival pour le titre, Álvaro Bautista, et reste pour le moment concentré sur le court terme, sans véritablement regarder le championnat, qui est toujours parfaitement maîtrisé par l’Espagnol.

Lire aussi :

Les courses s’annonçaient pourtant sous les meilleurs auspices pour le pilote Kawasaki, qui était parvenu à décrocher la pole position pour 36 millièmes sur Bautista. Ainsi parti de la première place en Course 1, il bénéficiait d’un avantage mais celui-ci a été de courte durée, le représentant Ducati le doublant après seulement quelques encablures. Tandis que la Ninja ZX-10 RR fonctionnait très bien le matin, dans des conditions plus fraîches, elle est devenue difficile à manier aux points de corde l’après-midi, et Bautista n’a alors pas eu de mal à imposer un rythme supérieur. "C’est peut-être un ensemble dû à l’augmentation des températures l’après-midi et des changements que nous avons effectués à l’arrière de la moto", a expliqué Rea au site officiel du WSBK. "Cela forçait trop sur le pneu avant. J’ai essayé de faire ce que je pouvais."

Également dépassé par Michael van der Mark, le Nord-Irlandais s’est retrouvé à la bagarre avec Alex Lowes, et tous deux sont allés au contact en toute fin de course, provoquant la chute de l’Anglais, et une pénalité pour Rea : "Dans le dernier tour j’ai essayé d’être le plus près possible pour tenter quelque chose dans le dernier virage. […] Je suis vraiment désolé d’avoir mis fin à sa course, mais c’était vraiment un fait de course : la bataille du dernier virage dans le dernier tour."

Contraint de rendre une place au classement final et de partir dernier lors de la Course Tissot Superpole, le quadruple Champion du monde en titre a fait le spectacle et est remonté de la 19e à la quatrième position en seulement six tours, de quoi rattraper son erreur de la première course, mais pas suffisant pour tenter de reprendre des points à Bautista, qui s’est imposé pour la seconde fois du week-end. "La course m’a beaucoup demandé au niveau du mental et du physique", constatait alors Rea. La situation allait s’inverser quelque peu en Course 2, le pilote espagnol partant à la faute, mais le Nord-Irlandais n’a pas été en mesure de battre van der Mark et a dû se contenter de la seconde place.

"J’ai simplement fait mon maximum pour avoir un bon rythme, et il était meilleur sur la fin. Dans certaines parties j’étais [dans le même rythme], voire un peu mieux [que van der Mark], mais dans d’autres comme dans les secteurs 2 et 3 je perdais énormément. Le travail est en cours. Je suis très content de mon équipe, ils ont amélioré les réglages de ma ZX-10 RR entre les courses d’hier et d’aujourd’hui, avec les mêmes températures", a-t-il alors déclaré à l’arrivée.

"Un week-end sans"

Avec ses deux quatrièmes places et sa seconde position, Rea a réalisé son plus mauvais week-end de la saison, et n’a au final repris que deux points à Bautista au classement général, ce qui est bien trop peu au vu de l’avance de ce dernier. "J’essaye de ne pas penser au championnat car en réalité il va dans une direction", a rappelé Rea. "Nous devons continuer à travailler et à donner autant que nous le pouvons. Aujourd’hui Álvaro a montré qu’il n’était pas un surhomme. Il a commis une erreur et c’est vraiment dommage pour lui."

Lire aussi :

À présent, le plateau Superbike va prendre la direction de Misano, où un test a été réalisé il y a deux semaines. Ce dernier s’est révélé positif pour le Nord-Irlandais, qui compte retrouver son niveau sur la piste transalpine. "Nous n’aurons aucune pièce en plus mais nous avons réalisé un bon test. Je me suis senti bien sur la moto et sur la piste, j’adore rouler en Italie. C’est sur ce tracé que j’ai remporté ma première victoire en WSBK en 2009", a-t-il rappelé. "J’ai hâte d’y être et d’essayer de gagner. Le feeling à Imola était incroyable. Ici nous n’avons simplement pas eu le rythme, c’était un week-end sans. Nous allons essayer de nous reconcentrer et de revenir plus forts à Misano."

Article suivant
WorldSSP300 - Garcia, premier à faire plier González cette saison

Article précédent

WorldSSP300 - Garcia, premier à faire plier González cette saison

Article suivant

Pour Yamaha, la philosophie de Ducati en WSBK "n’a pas de sens"

Pour Yamaha, la philosophie de Ducati en WSBK "n’a pas de sens"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Jerez
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Jonathan Rea
Équipes Kawasaki Racing Team
Auteur Charlotte Guerdoux